Eau et installations sanitaires

Utiliser l’eau grise dans le ménage

Si les Suissesses et les Suisses consomment aujourd’hui nettement moins d’eau potable qu’auparavant, il n’en reste pas moins que, rien que dans les ménages privés, cela représente encore chaque jour près de 150 litres d’eau par personne. Une possibilité de réduire davantage la consommation réside dans l’utilisation de l’eau grise. Nous vous expliquons de quoi il s’agit, pour quelles applications elle est appropriée et par quel moyen la collecter.

Utiliser l’eau grise dans le ménage
L’eau grise est une eau qui ne peut plus être utilisée pour être bue, mais qui n’est pas non plus particulièrement souillée.

(pg) L’eau extraite de nos canalisations domestiques est toujours de qualité potable. En revanche, ce n’est évidemment pas en buvant que l’on consomme le plus d’eau potable, mais pour les soins corporels quotidiens, en tirant la chasse d’eau ou en faisant tourner le lave-linge. Il est tout à fait possible, au quotidien, de veiller à ne pas consommer trop d’eau. Ne prendre qu’une courte douche, faire attention à la consommation d’eau du lave-linge ou installer des limiteurs de débit sur les robinets et les pommeaux de douche n’en sont que quelques exemples.

Qu’est-ce que l’eau grise ?

Le moyen le plus efficace de réduire la consommation d’eau est de réutiliser l’eau usée, que l’on appelle eau grise. L’eau grise est une eau qui ne peut plus être utilisée pour être bue, mais qui n’est pas non plus particulièrement souillée – il ne s’agit donc pas d’une eau noire, contaminée par des matières fécales.

Toutes les opérations de lavage autres que la vaisselle, c’est-à-dire lors de la douche, du bain, du lavage des mains ou du lavage du linge en machine produisent de l’eau grise. L’eau grise n’est que légèrement souillée et peut, après un traitement approprié, être utilisée une deuxième fois dans le ménage, par exemple pour la chasse d’eau des toilettes ou pour l’arrosage du jardin.

Installation d’un système d’utilisation de l’eau grise

Ce n’est toutefois malheureusement pas aussi simple qu’il n’y paraît. En effet, une installation de récupération des eaux grises appropriée est nécessaire pour pouvoir réutiliser l’eau. Celle-ci comprend deux réservoirs ou accumulateurs, installés par un spécialiste dans la cave ou enterrés dans le sol. Les eaux usées provenant du lave-linge ou du lavabo doivent être acheminées vers l’installation de recyclage de l’eau par une conduite séparée.

Dans une première étape, l’installation filtre les plus grosses saletés. Dans le réservoir d’eau grise, l’eau est ensuite traitée avec des micro-organismes. De là, l’eau est pompée dans le réservoir d’eau sanitaire à travers un filtre à membrane à pores très fins, lequel retient les virus ou les bactéries. Il existe aussi des installations dans lesquelles le processus de purification correspondant est réalisé par l’irradiation de l’eau avec de la lumière ultraviolette. Une fois l’eau purifiée, elle peut être réutilisée pour la chasse d’eau ou pour arroser les plantes. Parallèlement, il faut s’assurer qu’en cas de manque d’eau usée, l’installation est réalimentée en eau potable ou en eau de pluie.

Travaux importants et coûts élevés pour les bâtiments existants

La technique d’une telle installation n’est pas aussi complexe qu’il n’y paraît – en revanche, son installation dans un bien immobilier existant l’est. Dans ce contexte, en particulier la pose d’une canalisation supplémentaire – la séparation stricte de l’eau potable et de l’eau grise est élémentaire – occasionne des travaux importants et fait grimper les coûts. Il est donc évident que de telles installations sont principalement mises en place dans les nouvelles constructions, où les conduites séparées peuvent être planifiées et posées en conséquence.

Aux coûts d’installation s’ajoutent des frais pour la maintenance et l’exploitation. En contrepartie, il est possible de réaliser des économies sur les taxes d’eau et des eaux usées et, bien entendu, d’économiser la précieuse ressource qu’est l’eau. En principe, plus le nombre d’utilisateurs raccordés à une installation d’utilisation de l’eau grise est élevé, plus celle-ci devient rentable. C’est pourquoi ce procédé est aujourd’hui principalement utilisé dans les grands complexes résidentiels, les hôtels ou encore l’industrie et le commerce. En revanche, l’installation est généralement trop coûteuse pour une maison individuelle existante. 

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto