Financer et acheter
Droit
Bâtir et rénover
Prémunir et assurer
Habitat
Jardin et balcon

Commande d'éclairage pour Smart Home

Les personnes qui misent sur un éclairage intelligent peuvent commander la lumière de leur appartement ou habitation en propriété via smartphone ou tablette. Non seulement c’est confortable, mais cela augmente également la sécurité et contribue à l’efficacité énergétique.

Une dame commande la lumière sur un smartphone.
Les personnes souhaitant gérer leur éclairage à l’aide d’un smartphone ou d’une tablette ont à leur disposition toute une palette de systèmes différents.

(rb) De nos jours, dans nos maisons, pratiquement tous les appareils et toutes les applications peuvent être relié(e)s par voie numérique. Pourtant, cette tendance ne s’est pas encore réellement établie dans tous les domaines. L’intégration de la commande de la lumière suscite effectivement un fort engouement parmi les propriétaires de maison. Pour cela, différentes variantes peuvent être réalisées, allant de systèmes simples et peu coûteux à d’autres complexes et plutôt onéreux.

Simple ou complet

Dans les grandes lignes, deux solutions se distinguent : la commande numérique indépendante de l’éclairage et l’intégration de la commande de l’éclairage dans un système Smart Home. Dans le premier cas, on installe généralement des luminaires et/ou des sources lumineuses pouvant être mis en réseau par radio, lesquels sont reliés à une centrale de commande, également appelée « Hub ». Ensuite, l’éclairage peut être commandé par voie numérique, à l’aide d’une appli sur un smartphone ou une tablette. Suivant le système, les lampes peuvent également toujours être allumées ou éteintes à l’aide des interrupteurs disponibles.

De nombreux fournisseurs proposent des kits de lancement appropriés pour 100 à 150 francs. Ils englobent par exemple trois lampes intelligentes et un hub. Le professeur Andrew Paice, responsable du iHomeLab de la Haute École de Lucerne, recommande aux personnes qui se lancent de commencer par un tel kit. Cela permet de faire des expériences et de déterminer si ce type de solution convient. « Si cela ne fonctionne pas du tout ou si le résultat ne correspond pas aux attentes, les dépenses ne sont pas trop lourdes », ajoute l’expert.

Vérifier la compatibilité

Les lampes ou luminaires intelligents peuvent non seulement être commandés par le propre système du fabricant, mais aussi souvent être intégrés dans un système Smart Home étendu. Pour réaliser une telle installation, certaines connaissances techniques sont toutefois indispensables. Par ailleurs, il convient de s’assurer lors de l’achat que les lampes/luminaires sont compatibles avec le système Smart Home. « De nombreux fournisseurs misent sur les systèmes propriétaires, autrement dit, un genre de propre univers Smart Home » précise Andrew Paice. Son équipe a pu déterminer dans le cadre d’une étude que de tels systèmes sont à 80 % incompatibles entre eux. L’expert recommande donc, avant tout achat, de faire des recherches et de consulter les listes de compatibilité. Cela permet d’éviter que certains composants ne puissent être mis en réseau avec d’autres.

Propriétaire ou non ?

En outre, il faut réfléchir à l’importance accordée à la compatibilité et à l’extensibilité future. Les systèmes propriétaires sont souvent moins chers, mais présentent l’inconvénient d’être peu compatibles avec les produits d’autres fournisseurs. Les systèmes neutres le permettent, mais sont généralement plus onéreux. Le coût d’une solution d’éclairage Smart Home complète peut atteindre 1000 francs, en fonction du nombre de luminaires différents intégrés. 

Recourir à des spécialistes

Bien entendu, il n’est pas impérativement nécessaire de réaliser soi-même l’infrastructure Smart Home. Les personnes qui souhaitent confier cette tâche à des spécialistes ou qui cherchent des conseils peuvent s’adresser à différents interlocuteurs, en fonction de leurs besoins. Les collaborateurs des magasins spécialisés connaissent en principe bien les produits et savent comment les combiner et les utiliser. Les installateurs électriciens sont des interlocuteurs compétents en cas de questions sur le montage et la mise en service ou pour leur confier la réalisation du montage. Les personnes qui souhaitent mandater une planification globale de l’éclairage dans toute la maison peuvent également prendre contact avec un planificateur d’éclairage. 

Une commande conviviale

Qu’apporte au juste la commande intelligente des luminaires ? Elle offre différents avantages, par rapport à la commande classique via des interrupteurs manuels. Il est ainsi possible d’appeler et de configurer des ambiances lumineuses totalement différentes, par une simple commande ou pression sur une touche. C’est particulièrement agréable, dans la salle de séjour par exemple, lorsque l’on veut passer rapidement d’un éclairage optimal pour lire le journal à celui pour regarder la télévision. Par ailleurs, les lampes LED sans fil sont aujourd’hui pratiquement toutes réglables – également via une application. Beaucoup d’entre elles permettent aussi de régler la température de la lumière et de choisir par exemple une lumière « chaude » et agréable pour se détendre ou une lumière plutôt « froide » pour travailler.

Augmenter la sécurité

En outre, la commande intelligente offre bien plus qu’un « simple » confort. « Elle permet aussi de contribuer à économiser de l’énergie, car il est possible par exemple de vérifier d’un coup d’œil, en quittant le bâtiment, si l’éclairage est vraiment éteint partout », ajoute Andrew Paice. Un autre aspect concerne la sécurité, plus précisément la protection contre les effractions. Une commande d’éclairage intelligente permet une simulation de présence réaliste, par exemple en répétant pendant les vacances le comportement d’éclairage des deux dernières semaines. C’est beaucoup plus crédible que si par exemple deux ou trois pièces sont régulièrement éclairées.

Lumière et éclairage

  • Les gens perçoivent leur environnement à raison d’environ 80 % par le regard.
  • La lumière aide non seulement à percevoir notre environnement, mais contribue aussi à influencer notre bien-être et notre santé.
  • L’éclairage artificiel est un élément clé de la société moderne qui tourne 24 heures sur 24 – la tendance étant toujours à la hausse. En Suisse, les ménages comptent en moyenne plus de 24 sources de lumière, ce qui représente près du double d’il y a 10 ans.

iHomeLab

L’équipe du iHomeLab de la Haute École de Lucerne – Technique et Architecture, examine, sous la houlette du Professeur Andrew Paice, la manière dont la consommation d’énergie peut être réduite grâce aux bâtiments intelligents ou si cela permet aux personnes âgées de vivre plus longtemps chez elles. Les résultats des projets de recherche sont présentés et expliqués de manière simple sur le campus de Horw.

www.iHomeLab.ch

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto