Recherche d'appartement

Quelle est la définition d’une demi-pièce ?

2,5 pièces, cela semble plus grand que 2 pièces, non ? Pourtant, il est possible qu’un appartement de 2 pièces soit plus spacieux qu’un autre de 2,5 pièces. La raison : la demi-pièce peut, en principe, ne mesurer que 6 mètres carrés.

Quelle est la définition d’une demi-pièce ?
Une définition officielle fait défaut. Aussi les avis sont partagés quant à savoir ce qui compte comme demi-pièce.

Il n’existe pas de définition officielle de ce que représente une demi-pièce. Seul le Système d’évaluation de logements SEL de la Confédération fournit une précision : « Les surfaces d’au moins 5 mètres carrés, naturellement éclairées et ventilées, qui ne peuvent pas être décomptées comme pièces sont considérées comme surfaces supplémentaires ou demi-pièces ». Selon le SEL, il peut s’agir d’alcôves, de galeries, d’extensions de la cuisine ou du coin repas. Exemples concrets :

  • une cuisine habitable d’au moins 12 mètres carrés,
  • un coin repas d’au moins 6 mètres carrés dans la cuisine ou
  • un vestibule ou un corridor d’au moins 6 mètres carrés, souvent avec penderie.

Comme évoqué précédemment, cette définition n’est pas officielle, mais bien établie – et laisse une importante marge de manœuvre. C’est pourquoi rien ne vaut de débattre avec le bailleur s’il s’agit d’un appartement de 2,5 pièces ou de seulement 2 pièces. Lorsque la superficie et le plan correspondent, cela ne joue finalement plus aucun rôle.

Le séjour, la chambre à coucher, les chambres d’enfants et le bureau sont des pièces à part entière, tandis que la cuisine (sauf si elle est habitable) et la salle de bains n’en font pas partie. Un appartement de 2 pièces ou 2,5 pièces possède donc (en général) un séjour, une chambre à coucher, une cuisine ou une cuisine habitable et une salle de bains.

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto

Tags