Vivre avec des animaux domestiques

Oiseaux : conseils pour une détention adaptée à l'espèce

Si petits soient-ils, leurs besoins n’en sont pas moins grands. Car les oiseaux sont et restent des animaux sauvages. Par conséquent, ils ont besoin de beaucoup d'espace pour se sentir à l'aise à l'intérieur.

Vögel Haltung
Perruches

(mm) Si vous souhaitez malgré tout la compagnie de ces animaux vifs et remuants, il y a quelques règles à observer.

Deux points préalablement

  1. Responsabilité à long terme : les oiseaux se caractérisent par une espérance de vie élevée. Les petites espèces d’oiseaux comme les canaris ou les perruches atteignent en moyenne l’âge de 15 ans. Les grands perroquets bavardent et sifflent même à l’âge de 70 ans. Par conséquent, si vous achetez des oiseaux, vous devez toujours savoir qu’il s’agit d’une « acquisition » à long terme.  
  2. Ni silencieux ni invisible : il est conseillé de se préparer mentalement aux gazouillements et cris pratiquement ininterrompus qui animeront votre domicile. À l’avenir, vous ne pourrez plus éviter les écorces de graines, plumes et poussières qui représentent surtout un problème pour les allergiques – il est bon de passer un test au préalable pour écarter toute possibilité d’allergie.

Garde en couples ou en groupes 

Les oiseaux sont des animaux dit grégaires qui ne vivent jamais seuls dans des conditions naturelles. La garde d’un seul oiseau signifie le condamner à une vie triste et solitaire, l’homme ne pouvant prétendre remplacer un congénère. Par conséquent, la moindre des choses est de veiller à détenir un couple ou un groupe d’oiseaux. Il est alors indispensable de ne regrouper que des espèces qui vont ensemble. Lorsqu’il s’agit d’un couple, il est essentiel que les animaux s’entendent. Vous-même, aimeriez-vous que l’on vous « accouple de force » avec un partenaire que vous ne pouvez pas supporter ?  

L’essentiel concernant les volières

  • Cages et volières : les oiseaux doivent avoir la possibilité de voler – cette loi de la nature s’applique aussi en captivité. Pour que leurs conditions de vie soient les plus convenables possible, il faut veiller à ce qu’ils ne soient pas forcés, pour voler, de se contenter de l’espace entre un perchoir et le suivant. Concrètement parlant, cela veut dire que même les plus petits modèles de volières doivent posséder plusieurs mètres carrés de surface au sol. La Protection Suisse des Animaux PSA conseille par exemple que des perruches callopsittes soient gardées dans un enclos d'une surface au sol d'au moins deux mètres carrés et d'une hauteur de deux mètres. Toutefois, il est préférable de garder les animaux dans des volières beaucoup plus spacieuses, car elles offrent plus d'espace de vol. De toute façon, lorsqu’il s’agit d’oiseaux plus volumineux comme des perroquets, il est impératif de posséder une plus grande volière de jardin dont l’intérieur est chauffable.
  • Pièces pour oiseaux : une autre solution consiste à laisser l’oiseau évoluer librement dans toute une pièce. Cette option, qui était courante autrefois, présente encore de nos jours des conditions optimales, justement pour la garde d’oiseaux plus gros. Une pièce orientée sud ou sud-est comportant un grillage devant les fenêtres et les portes permet un ensoleillement direct. Au cas où la place n’est pas suffisante, il est possible de limiter le vol libre à quelques heures par jour sous surveillance. Mais attention : Il ne doit pas y avoir de sources de danger telles que des plantes d'intérieur toxiques, des plaques chauffantes, etc.
  • Emplacement de la volière : la règle d’or est la lumière et la sécurité. Autrement dit, il faut placer la volière dans un endroit bien éclairé, à la fois ensoleillé et ombragé. En plein soleil, il suffit de recouvrir une moitié de la cage. Par contre, les courants d’air, la fumée de cigarette et des sources de lumière irrégulières sont taboues. Autre aspect important : les oiseaux doivent se sentir en sécurité – leur cage ne doit donc pas être accessible de tous les côtés.   
  • Nourriture et aménagement : en plus d’une nourriture variée, divers accessoires comme des mangeoires, des distributeurs d’eau, des baignoires, des perchoirs faits de branchages de différentes formes et épaisseurs, du sable pour oiseaux, des pierres calcaires, etc. feront l’enchantement de vos oiseaux. De bons magasins zoologiques vous renseigneront sur les besoins spéciaux de vos chers compagnons à plumes.
  • Oiseaux originaires de Suisse : conformément à la brochure « Les oiseaux de compagnie» éditée par la Protection Suisse des Animaux, il est par ailleurs capital que « les oiseaux proviennent d’élevages déclarés suisses et respectueux des animaux ». Il est donc important, avant d’acheter des oiseaux, de se renseigner sur la provenance de leur nichée.

Fournisseurs

Des stations d’accueil d'oiseaux et des refuges pour animaux sont le meilleur point de contact pour des oiseaux. Cependant, des oiseaux peuvent également être achetés dans des animaleries fiables. D'autre part, ils ne devraient pas être obtenus exclusivement par Internet. Car il est important de savoir de quelle nichée proviennent vos oiseaux, avant de les acheter. Évitez d'acheter des oiseaux tels que des perruches ou des perruches à capuchon, qui sont problématiques du point de vue du bien-être des animaux. 

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto