ch.gini.core.components.structure.label.shoppingCart ch.gini.core.components.structure.label.search
Financer et acheter
Droit
Bâtir et rénover
Prémunir et assurer
Habitat
Jardin et balcon

Protée

Le Protea est une fleur très appréciée et très durable dans les compositions florales. Le Protea royal produit de somptueuses fleurs particulièrement fascinantes. Voici comment prendre soin de ces beautés appréciant la chaleur.

Protée
Protea
Le protée ou Protea royal (Protea cynaroides) est l’emblème national de l’Afrique du Sud Ses imposantes inflorescences lui confèrent effectivement des airs royaux. Les fleurs du Protea peuvent atteindre un diamètre de 30 cm. Son nom botanique attire l’attention sur sa ressemblance avec l’artichaut (Cynara scolymus). La forme, la couleur et la taille des protées dépendent beaucoup de leur espèce. Par exemple, les bractées du protée à feuilles de laurier-rose (Protea neriifolia) possèdent des pointes noires. Le Tresco Abbey Garden en Angleterre (GB), permet d’admirer une multitude de protées notamment le Leucadendron, le Grevillea, le Banksia integrifolia et le Banksia coccinea. 

100 espèces de protées différentes

La première plante sud-africaine représentée dans un ouvrage botanique européen par Charles de l’Escluse (médecin et botaniste flamand néerlandais) en 1605 était une protéacée. En Angleterre, les premiers Protea ont été cultivés à la fin du XVIIIe siècle. Les Protea se reproduisent par le semis ou les boutures. Les protéacées sont une famille de plantes comprenant une centaine d’espèces. Il s’agit d’une famille de plantes dicotylédones, originaire des régions arides de l’hémisphère sud. Le Protea le plus répandu est le Protea royal (Protea cynaroides), que l’on trouve dans les régions montagneuses d’Afrique du Sud. Ce petit arbuste à feuilles persistantes atteint une hauteur de 100 à 200 cm. Les feuilles brillantes du Protea sont spatulées et bordées d’un liseré rougeâtre. Le Protea royal produit de somptueuses fleurs particulièrement fascinantes. En forme de corbeille, elles sont de couleur rose à rougeâtre et font penser à l’artichaut.

Leur apparence exotique leur vaut d’être largement présentes dans les compositions florales. Lorsque l’automne s’installe en Europe centrale, le printemps commence en Afrique du Sud – la période de floraison du Protea Entre septembre et janvier, ce sont des fleurs coupées très recherchées chez nous. Plus de 50 000 pièces sont importées par avion depuis des fermes de production de la région du Cap et du Zimbabwe. Dans un vase, le Protea tient bien trois semaines. Suspendues la tête en bas, les fleurs peuvent même être séchées et utilisées dans des compositions permanentes.

Emplacement

Le Protea royal apprécie les emplacements chauds et lumineux. L’air doit toujours bien circuler. L’idéal est une place mi-ombragée dans une véranda moyennement tempérée.

Conseils d’entretien

Le Protea est particulièrement sensible à l’eau stagnante. Veillez à ce que la terre soit toujours bien humide, mais pas mouillée. D’avril à septembre, la plante a besoin d’engrais toutes les deux semaines. Nous vous recommandons l’emploi d’un engrais adapté aux plantes d’intérieur. Après la floraison, retirez les fleurs fanées. Vous favoriserez ainsi l’apparition de nouveaux bourgeons de fleurs. Le printemps est le moment idéal pour rempoter la plante. Les Protea préfèrent un substrat sablonneux et pauvre en substances nutritives. Un drainage réalisé avec du gravier ou de d’argile expansée permet d’éviter l’eau stagnante.

Maladies et nuisibles

Le Protea est très sensible aux erreurs L’eau stagnante entraîne la pourriture des racines de la plante. Les parasites n’ont aucun effet sur les buissons de sucre faciles à entretenir

Questions fréquentes

  • Auteur :
  • Revue « Schweizer Garten »
  • Image :
  • istockphoto