Financer et acheter
Droit
Bâtir et rénover
Prémunir et assurer
Habitat
Jardin et balcon
Une coopération avec les spécialistes de l'AIB GVB Logo

Éviter les dommages causés par la grêle au jardin

L’arrivée de nuages orageux inquiète de nombreux propriétaires de jardin – et pour cause. En effet, il est difficile de savoir s’il s’agit uniquement de pluie, précieuse et généralement bénéfique pour le jardin, ou si un orage de grêle se prépare. Il est souvent alors déjà trop tard pour prendre les mesures de protection nécessaires au jardin. Il convient donc de faire preuve de prévoyance, afin de protéger les fleurs, les légumes, les herbes ou les baies des dégâts causés par la grêle.

dégâts de grêle dans le jardin
Si les mesures de protection sont arrivées trop tard, il vous faudra remettre de l’ordre dans votre jardin.

Éviter les dommages causés par la grêle aux végétaux

Un jardin abrite généralement différentes sortes de plantes. Il y a des fleurs, des plantes en bac, des arbustes à baies, mais aussi des légumes, des salades et enfin des haies, des arbustes d’ornement et quelques arbres. Ces plantes hétérogènes nécessitent également des mesures de protection différentes. Tandis que les plantes en bac peuvent éventuellement encore être mises à l’abri à temps en fournissant un certain effort physique, d’autres sont exposées aux intempéries. Les mesures suivantes peuvent les protéger :

  • une possibilité est d’aménager son jardin avec des plantes résistantes, comme les buissons, les arbustes et les arbres.
  • Couvrez vos plantes avec un film de protection à trous ou à fentes ou un non-tissé. Il suffit de les étendre sur vos plantes, puis de les fixer à l’aide de crochets ou de pierres. Cette méthode fonctionne aussi pour les petits arbres et arbustes. Les films de protection et non-tissés présentent également l’avantage de favoriser le développement des plantes et de les protéger du gel lorsque les températures ne baissent pas trop.
  • Les petites plantes peuvent également être protégées à l’aide de pots retournés. Les modèles en terre cuite devraient être suffisamment lourds pour résister aux vents forts. En revanche, il est préférable d’alourdir à l’aide d’une pierre ceux en plastique.
  • Si vous possédez plusieurs arbres fruitiers dans votre jardin, il peut valoir la peine de les couvrir d’un filet ou d’un grillage de protection contre la grêle. À cet effet, il faut fixer plusieurs piquets dans le sol, puis jeter le filet par-dessus et l’attacher – ou réaliser un grillage à mailles serrées avec des câbles métalliques.
  • Pour les potagers en hauteur également, la pose d’un filet ou d’un grillage anti-grêle constitue la meilleure protection.

Que faire en cas de dommages de grêle aux arbustes et plantes ? 

Que faire en cas de dommages de grêle aux arbustes et plantes ? 

  • Si les mesures de protection sont arrivées trop tard, il vous faudra remettre de l’ordre dans votre jardin.
  • Après un orage de grêle, observez attentivement vos plantes et sauvez ce qui peut encore l’être.
  • Coupez les parties endommagées par la grêle, ce qui favorise la guérison, tout comme l’apport d’engrais supplémentaire.
  • N’arrachez pas toutes les plantes endommagées, mais laissez-leur une chance de se régénérer.
  • Une taille radicale peut en outre permettre que les plantes refleurissent ou reprennent leur croissance la saison suivante.
  • Toutes les branches cassées des arbres, des buissons et des arbustes doivent être coupées. 

Protection contre la grêle pour la serre 

Les serres sont une proie facile pour les grêlons. Il vaut donc la peine de protéger le toit de votre serre. Là également, il existe des filets ou des films de protection spéciaux, destinés à amortir la chute des grêlons. Les planches en bois solidement arrimées, fixées à la dernière minute ou même du carton peuvent apporter une protection suffisante. Lors de l’achat ou de la construction de la serre, veillez à ce que le toit ne soit pas fabriqué à partir de simples vitres en verre, car elles sont très fragiles. Les panneaux en polycarbonate alvéolaire à double nervure assurent une meilleure protection. 

Éviter les dommages de grêle au mobilier de jardin 

Les meubles de jardin sont souvent exposés à la grêle. En cas d’orage susceptible d’être accompagné de grêle, il est conseillé de mettre tous les meubles en plastique, en bois ou en métal ainsi que les parasols à l’abri dans une cabane de jardin ou au garage. Si cela n’est pas possible, empilez les chaises de jardin les unes sur les autres et retournez-les sur le plateau de la table. Pour terminer, couvrez le tout avec une bâche, que vous fixez au sol ou, si elle est suffisamment lourde, à la table. 

Autres objets susceptibles d’être endommagés par la grêle 

  • Le trampoline : arrimez toujours le trampoline solidement dans le sol. Après un orage de grêle, vérifiez qu’il n’a pas été endommagé.
  • Tables de ping-pong : recouvrez toujours le plateau de la table d’une housse de protection. En cas de tempête, repliez la table et rangez-la à l’abri du vent.
  • Salon de jardin : dans tous les cas, ne laissez jamais les coussins à l’extérieur. Lorsque vous ne les utilisez pas, vous pouvez les ranger dans un bahut, dans la cabane de jardin ou au garage. Il est préférable de couvrir les meubles d’une bâche de protection. 

Questions fréquentes

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • Getty Images