Protection contre les intempéries et orages

Protection contre la foudre pour votre bâtiment – à l’intérieur et à l’extérieur

En Suisse, surtout en été, lorsque la situation météorologique y est favorable, la fréquence des orages et des éclairs augmente fortement. Une installation de protection contre la foudre permet aux propriétaires fonciers de protéger leur bâtiment contre les conséquences d’un coup de foudre. Une protection efficace contre la foudre se compose d’un paratonnerre extérieur et intérieur. Nous vous indiquons ce à quoi vous devez veiller.

Protection contre la foudre pour votre bâtiment
Une protection contre la foudre étendue permet d’éviter des dommages.

(pg) Chaque année, en Suisse, les coups de foudre sur – ou à proximité – des bâtiments provoquent des sinistres se chiffrant à plusieurs millions de francs. Ceux-ci concernent non seulement les incendies de bâtiments, mais aussi les dommages aux installations électriques et appareils, causés par la tension élevée provoquée par les impacts de foudre. Outre les dommages matériels liés à un ordinateur ou un téléphone détruit, lors de tels sinistres, la perte des données ou de souvenirs sauvegardés est particulièrement douloureuse.  

Un paratonnerre intérieur et extérieur

Une protection contre la foudre étendue permet d’éviter de tels dommages. Protection étendue signifie que l’installation protège contre les éclairs aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur du bâtiment. À lui seul, le paratonnerre bien connu ne suffit donc pas. En revanche, une protection contre la foudre étendue apporte la sécurité recherchée.

Le dispositif de protection extérieur, le paratonnerre, dirige la décharge de façon contrôlée dans le sol via un réseau de conducteurs, où un système de mise à la terre la répartit. 

Le système de protection contre la foudre détourne le courant produit par la foudre

Toutefois, même avec un dispositif de captage correspondant, une surtension peut apparaître dans le réseau électrique. Celle-ci peut être causée non seulement par les coups de foudre directement sur le bâtiment, mais aussi par ceux qui se produisent dans un secteur de un à deux kilomètres. Le courant produit par la foudre et les très hautes tensions électriques peuvent endommager ou détruire les appareils électroniques ou, dans la pire des situations, provoquer des incendies dans les installations électriques.

Pour éviter un tel cas de figure, une protection contre la foudre intérieure est nécessaire, laquelle détourne la surtension et protège les installations électriques et électroniques. Un tel système inclut non seulement un dispositif de compensation de potentiel, mais aussi un parasurtenseur.

Les dispositifs de protection contre les surtensions – en anglais surge protective devices – sont utilisés pour l’égalisation des potentiels des lignes électriques. Ils sont répartis en trois catégories, définies par la norme EN 61643-11 :

  • SPD Type 1 : doivent être utilisés à toutes les entrées de câbles électriques dans la zone de protection du paratonnerre extérieur. Ils dévient l’intégralité de la décharge.
  • SPD Type 2 : les SPD de type 1, se limitent à une protection contre les surtensions qui reste dangereuse pour les appareils électroniques. Les SPD de type 2 réduisent donc encore le niveau de tension établi par les SPD de type 1. Ils sont installés dans les répartiteurs.

  • Enfin, les SPD de type 3 réduisent le niveau de tension produit par les SPD de type 2 à un niveau également inoffensif pour les appareils électroniques. Ils sont utilisés dans les prises parasurtension, adaptateurs de prise parasurtension et terminaux.

Avec un système étendu de protection contre la foudre, votre bâtiment est bien protégé contre les conséquences d’un coup de foudre, qu’il soit direct ou indirect. Même si le terme « paratonnerre » est courant – en Suisse, il n’y a pas d’obligation de protection contre la foudre pour les maisons d’habitation privées. Il existe toutefois des exceptions, notamment concernant

  • les locaux d’une capacité de plus de 300 personnes,
  • les bâtiments servant à l’hébergement de personnes, comme les hôtels et les hôpitaux
  • ou les constructions particulièrement hautes, telles que bâtiments élevés, cheminées d’usine ou tours.

Conformément aux directives de protection incendie de l’Association des établissements cantonaux d’assurance incendie, les installations de protection contre la foudre doivent

  • protéger les bâtiments et les installations ainsi que les personnes et animaux s’y trouvant contre les effets de la foudre,
  • détourner la surcharge dans la terre en toute sécurité. Ils se composent de mesures pour la protection contre la foudre extérieure (p. ex. capteurs-conducteurs, descentes, mises à la terre) ainsi que d’un dispositif de compensation de potentiel.
  • englober l’ensemble des bâtiments. Les bâtiments assemblés doivent être protégés dans leur ensemble ou séparés les uns des autres au moyen d’une cloison de résistance au feu.
  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto