Appliquer le code des frais de construction CFC

Que coûtent les différents types de maison ?

Indépendante, mitoyenne ou à flanc de coteau : les différents types de maisons influencent les coûts d’investissement ainsi que les ceux d’exploitation et d’entretien ultérieurs.

Kosten Haustypen
Les différents types de maisons influencent les coûts d’investissement ainsi que les ceux d’exploitation et d’entretien ultérieurs.

(pk) Avant de construire une maison pour soi-même ou sa famille, la première chose à faire est de chercher un terrain approprié. Suivant la situation, différents types de maison peuvent être pris en considération. L’espace est-il suffisant pour une maison individuelle indépendante ? Faudrait-il utiliser le terrain de manière économe avec une maison jumelée ou mitoyenne ? Ou les conditions permettent-elles la construction d’une maison en terrasse ? Vous découvrirez ci-dessous les principaux avantages et obstacles concernant la construction de chaque type de maison :

Maison individuelle indépendante

  • Offre une grande liberté d’espace et de conception
  • Maintient la distance avec les voisins et garantit le respect de la vie privée
  • Entraîne des coûts élevés de construction, d’habitat et d’entretien, y compris pour les jardins, les pelouses ou les autres environnements conçus
  • Les coûts de construction sont en moyenne de CHF 800.– par mètre cube
  • Peut avoir une forte empreinte écologique

Maisons jumelées (attenante sur un côté)

  • La planification et la construction d’une maison jumelée ne s’orientent pas uniquement aux propres besoins
  • Possibilité limitée de conception de l’espace extérieur
  • Proximité du voisinage direct
  • Les coûts de construction sont jusqu’à 10 % moins élevés par rapport à ceux d’une maison individuelle, car la part des coûts du terrain et des infrastructures, telles que l’aménagement extérieur ou le chauffage, est réduite

Maison mitoyenne

  • Des coûts de construction jusqu’à 15 % moins élevés par rapport à ceux d’une maison individuelle, car la part des coûts du terrain et des infrastructures, telles que l’aménagement extérieur ou le chauffage, est réduite
  • Possibilité limitée de conception de l’espace extérieur
  • L’espace habitable est éventuellement réparti sur plusieurs étages
  • Compromis sur l’éclairage naturel (fenêtres), car seules les maisons d’angle possèdent trois façades extérieures
  • L’empreinte écologique est réduite ; les coûts d’entretien sont également réduits grâce à l’utilisation condensée de l’espace

Maison en terrasse

  • Les travaux de construction dans la pente entraînent généralement des coûts d’excavation plus élevés que pour une maison individuelle indépendante
  • Sinon : des coûts de construction plus faibles par rapport à ceux d’une maison individuelle indépendante, car la part des coûts du terrain et des infrastructures, telles que l’aménagement extérieur ou le chauffage, est réduite
  • En règle générale, construction de plain-pied, pas besoin de monter des escaliers si un ascenseur est aménagé ; adaptée aux personnes âgées et handicapées

Appartement en propriété par étages

  • Des coûts de construction jusqu’à 50 % inférieurs par rapport aux maisons individuelles indépendantes
  • Généralement, pas de jardin privé
  • La communauté de copropriétaires exige de faire preuve des égards appropriés envers les voisins et de la volonté de trouver des solutions communes, par exemple pour l’entretien
  • Le voisinage peut changer, et la répartition des parts de la valeur vous fait courir le risque, par exemple, de devoir soutenir financièrement une rénovation dont vous ne voulez pas.
  • Il est recommandé d’examiner attentivement le règlement de copropriété de la communauté de copropriétaires. 
  • Auteur :
  • infomaison, SVIT
  • Image :
  • istockphoto

Liens