Panier Chercher
Financer et acheter
Droit
Bâtir et rénover
Prémunir et assurer
Habitat
Jardin et balcon

Vendre du courant solaire en Suisse

De nos jours, une installation photovoltaïque permet à une maison de produire du courant. Deux solutions existent pour son exploitation : soit l’utilisation et le stockage pour une utilisation propre, soit la vente de l’excédent à des fournisseurs d’énergie intéressés. Ces derniers ne paient toutefois pas toujours les meilleurs prix.

Installation photovoltaïque  : vendre le courant que vous produisez
L’électricité produite par une installation photovoltaïque peut être vendue à des opérateurs de réseau ou des fournisseurs d’énergie.

Pourquoi faudrait-il redistribuer l’électricité que l’on produit soi-même ?

(MP) Le courant électrique est une forme d’énergie produite activement à un certain endroit et qui doit impérativement être utilisée ou redistribuée dès sa production. L’emmagasinage et le « stockage » dans des batteries sont possibles, mais peu judicieux sur une durée prolongée. Il convient de tenir compte de cet état de fait lors de la planification de petites et grandes centrales, mais aussi dans le cadre de la production de courant décentralisée à domicile. Pour chaque projet, l’utilisation et la transmission judicieuses de l’électricité doivent être bien pensées. Cette règle s’applique en particulier pour la réalisation d’une installation photovoltaïque. Plus la part de courant nécessaire sur place est grande, plus les conditions pour l’autosuffisance énergétique au moyen de l’énergie solaire sont favorables.

Annonce

Calculer les coûts pour votre installation solaire

Utilisez simplement le calculateur solaire de Helion et vous obtenez en quelques minutes une offre gratuite et sans engagement pour votre projet solaire.

Infobox Helion Solar

Qui sera acheteur de mon courant électrique ?

En règle générale, une installation photovoltaïque est la plus avantageuse lorsque son courant électrique permet d’alimenter une pompe à chaleur pour le chauffage ou un chauffe-eau thermodynamique pour la production d’eau chaude. Le besoin énergétique des autres appareils électriques ménagers, pour cuisiner ou pour laver, est comparativement plutôt modeste. Et malheureusement, le courant solaire est surtout produit autour de midi, lorsque la majeure partie de personnes ne sont pas à leur domicile. C’est pourquoi les systèmes d’installations techniques sont toujours plus souvent dotés d’une batterie, permettant de consommer le courant solaire le soir également et une partie de la nuit. Une variante avantageuse pour augmenter l’autoconsommation est l’acquisition d’un véhicule solaire, qui peut être rechargé avec le courant solaire produit à domicile – directement à partir de l’installation photovoltaïque ou via une batterie supplémentaire aménagée dans le bâtiment.

Une gestion habile au sein de la maison permet de coordonner la production et les besoins d’électricité. Lorsqu’une possibilité d’injection existe, les exploitants de réseaux électriques deviennent des intermédiaires, régulant l’offre et la demande le plus efficacement possible dans un cadre plus large. Les propriétaires d’installations photovoltaïques peuvent ainsi retirer de l’argent du courant qu’ils produisent et vendre les excédents produits à des tiers.

L’électricité photovoltaïque est-elle rétribuée par la Confédération ?

L’investissement dans une petite installation photovoltaïque, d’une puissance inférieure à 100 kW, est soutenu financièrement par une rétribution unique. En général, les subventions couvrent 30 % des dépenses initiales. La Confédération a mandaté un prestataire pour le traitement des demandes de subvention. Il est possible d’obtenir des informations au sujet de l’organe d’exécution et des conditions d’octroi sur pronovo.ch.

Les opérateurs de réseau sont-ils intéressés par mon électricité photovoltaïque ?

Il est possible également de conclure un contrat avec l’exploitant local du réseau ou un fournisseur d’énergie régional, qui régit la vente de courant électrique. Ces prestataires sont notamment intéressés par du courant décentralisé lorsqu’ils exploitent eux-mêmes une bourse d’électricité solaire et peuvent vendre cette énergie verte à leurs clients. En général, la relation contractuelle avec un producteur de courant privé repose sur une demande de raccordement à un stade précoce de la phase de planification. Si les deux parties tombent d’accord, un système de mesure est posé sur l’installation photovoltaïque. Le propriétaire de la maison reste responsable en tant que producteur de courant pour :

  • les coûts de construction et d’autorisation de l’installation de production de courant
  • les adaptations de l’installation intérieure, les coûts de raccordement et la ligne d’alimentation vers le point de raccordement
  • les coûts de réception et d’éventuels coûts d’authentification.

Du côté des revenus, il peut en revanche désormais compter sur une rétribution d’injection de son excédent. Le montant de cette rétribution varie toutefois dans une large mesure. Ces fluctuations sont basées sur une valeur de référence calculée à l’échelle nationale (prix de marché de référence des installations photovoltaïques), qui peut en outre varier d’un trimestre à l’autre. Ces derniers douze mois, certains fournisseurs d’électricité ont ainsi appliqué à leurs producteurs un tarif de rétribution compris entre 10 et 30 centimes par kWh. Les tarifs de rétribution offerts varient aussi très largement entre les différents fournisseurs d’électricité.

Les spécialistes estiment que ces tarifs se rapprocheront du niveau de prix négocié au sein de la bourse européenne de l’électricité.

Comment vendre du courant aux locataires du bâtiment ?

Une possibilité mieux panifiable pour vendre du courant est le regroupement dans le cadre de la consommation propre (RCP). L’Ordonnance sur l’énergie (OEne) permet à un RCP de vendre le courant autoproduit à un groupe restreint d’acheteurs définis. Cette solution de vente est notamment judicieuse dans les immeubles locatifs équipés d’une installation photovoltaïque sur le toit. Il est également possible de constituer un RCP avec des propriétés voisines et de mettre en place un réseau de distribution entre les participants afin d’atteindre une gestion efficace de l’énergie.

Conformément au guide pratique officiel, le courant électrique autoproduit ne doit pas être vendu aux membres du RCP plus cher que le produit électrique externe offert sur le réseau public. Cela ouvre la possibilité, en cas de production propre avantageuse, de réaliser un bénéfice avec la différence ou de faire directement profiter les acheteurs de coûts d’électricité avantageux. Cela peut aussi contribuer à accroître l’attractivité d’un bien locatif.

Questions fréquentes

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto