Smart Home : câblage et domotique

Installation de fonctions Smart Home dans un bâtiment existant

Via ondes radio ou par câbles : la gamme des technologies de réseau est suffisamment diversifiée pour permettre une utilisation connectée des bâtiments et espaces de vie existants. Pour cela, il suffit de mettre en réseau les installations techniques et l’électronique de divertissement.

Smart Home Altbau Nachrüsten
La gamme des technologies de réseau est suffisamment diversifiée pour permettre une utilisation connectée des bâtiments et espaces de vie existants.

La mise en réseau d’une habitation en propriété est souvent fondée sur le souhait d’une plus grande sécurité, d’une meilleure efficience énergétique et d’un confort accru. Le degré d’intelligence avec lequel les installations techniques sont contrôlées, notamment l’éclairage, la protection solaire, les systèmes d’alarme et de sécurité ou même le réseau électrique, découle des besoins des habitants.

Équiper un bâtiment de fonctions Smart Home à l’aide de câbles

Dans le cadre de l’assainissement complet du bâtiment, il est possible d’installer, en plus des câbles électriques normaux, un réseau de lignes étendu permettant d’intégrer les capteurs et actionneurs souhaités. Des techniques abordables suffisent souvent pour transformer une habitation en propriété en bâtiment Smart Home. Les capteurs et les actionneurs permettant d’ouvrir automatiquement les fenêtres et de contrôler le système de chauffage peuvent généralement être installés par les propriétaires possédant quelques connaissances de base en technologie.

Technique radio modulaire

Divers systèmes ont fait leurs preuves pour équiper ultérieurement un bâtiment. Ils se différencient des systèmes câblés, dans la mesure où ils utilisent également des fréquences radio pour transmettre les données. Il faut toutefois savoir que la transmission n’est pas permanente, mais n’a lieu que lorsque le capteur envoie des impulsions à l’actionneur par radio, par exemple lorsqu’un interrupteur d’éclairage est actionné. La plupart des systèmes radio sont conçus de manière modulaire et peuvent être ajustés aux besoins des utilisateurs, également dans les bâtiments plus anciens. En général, les données peuvent être transmises par radio entre le capteur et l’actionneur, uniquement dans un certain rayon. Les systèmes radio conviennent aussi aux nouvelles constructions.

Composants normalisés recommandés

Construction nouvelle ou ancienne : les systèmes Smart Home ne peuvent pas toujours être combinés entre eux. Il est donc particulièrement important d’opter pour des modules extensibles et des composants standardisés.

EnOcean, par exemple, est une norme répandue pour la transmission de données sans fil dans le domaine domestique. La société informatique Apple propose également un produit de Smart Home – HomeKit – lequel peut être utilisé via WLan et le réseau de téléphonie mobile.

Les fournisseurs qui adaptent le réseau électrique existant à la transmission de données électroniques poursuivent, quant à eux, une approche pragmatique. Une de ces technologies est appelée « Powerline » : à l’aide d’un adaptateur, chaque prise de courant peut se transformer en raccordement de données, prêt à accueillir les appareils dotés d’un hub Ethernet. Une alternative est le système « Digitalstrom », lequel prévoit l’intégration d’un adaptateur réseau dans les appareils ménagers eux-mêmes.

Fonctions extensibles

Lorsqu’un système de Smart Home est envisagé, il est également judicieux de songer à étendre les fonctions d’automatisation. L’immotique permet notamment de réguler le chauffage, l’éclairage, l’aération et l’installation de climatisation, en fonction des besoins et du moment. Des configurations d’éclairage prédéfinies peuvent être activées à volonté, par simple pression d’une touche.

Il est également possible d’avoir accès à tout moment aux indications liées à la consommation d’énergie (chaleur, électricité, eau et gaz). Non seulement les habitants font des économies d’énergie, mais ils bénéficient aussi d’un niveau de confort supérieur. Plus besoin donc de s’inquiéter d’avoir oublié d’éteindre les plaques de cuisson ou d’autres appareils énergivores. À cela s’ajoute le besoin d’une sécurité accrue au domicile. Les dernières installations disposent notamment d’une fonction d’absence ou vacances, laquelle permet d’allumer aléatoirement l’éclairage ainsi que d’ouvrir et de fermer les volets roulants. 

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto