Aménager l’environnement et le jardin

Revêtements pour terrasses et balcons

La terrasse, le balcon ou le coin salon du jardin a besoin d’un nouveau revêtement de sol ? Le matériau doit être résistant aux intempéries, antidérapant et surtout être posé de manière professionnelle. Nous vous montrons ce qui importe.

Bodenbeläge Garten
Il faut que le matériau soit durable, antidérapant, qu'il résiste aux intempéries et surtout qu'il soit posé dans les règles de l'art.

(stö) Les règles d’or suivantes s’appliquent pour le choix du matériau :

  • Plus la maison est proche, plus il est possible d’utiliser du bois.
  • Plus le sol est exposé aux intempéries, plus il est recommandé d’opter pour des matériaux en pierre ou en béton.

Qui ne veut pas pourvoir son balcon uniquement d’une simple couche de peinture, d’un tapis imitation gazon ou d’un revêtement en plastique trouvera dans le commerce spécialisé et dans les magasins de bricolage un vaste choix de matériaux appropriés, tels que des éléments en bois, des mélanges plastique-bois et même des revêtements stratifiés résistants aux intempéries qui généralement se posent à l’aide d’un système à clic. Étant donné que les balcons présentent toujours une légère déclivité vers la gouttière, il est inutile de se préoccuper de l’excédent d’eau. De plus, les dalles de bois sont souvent dotées de bossages qui assurent l’écoulement de l’eau de pluie et l’aération du sol.

Pour les terrasses ou le coin salon du jardin, il est recommandé d’opter pour des revêtements en bois ou en plastique ou des mélanges bois-plastique ainsi que pour divers types de pierre, tels que les pierres naturelles (p. ex. le granit), mais aussi les pierres artificielles (pierres composites) ou pour des dalles en béton.

Utiliser un matériau résistant au gel

Si l’on choisit un dallage, p. ex. un carrelage en pierre fine pour le coin salon extérieur, il faut veiller à ce que le matériau et les joints soient résistants au gel. Comme pour tous les revêtements de sol extérieurs, il faut prêter une attention particulière au caractère antidérapant. Les surfaces en pierre décapées au sable ou brossées offrent dans ce cas une bonne protection. Alors que les revêtements en bois peuvent être posés à l’aide d’un système par clic ou de rainure-languette, même sur des supports irréguliers, un support impeccable est indispensable pour les revêtements en pierre. 

Garantir l’écoulement de l’eau de pluie

Qui veut poser soi-même les revêtements de sol de la terrasse et du coin salon doit tout d’abord s’occuper de la sous-construction : celle-ci commence par la pose de conduites de drainage pour permettre l’écoulement de l’eau de pluie. Chaque sol extérieur doit présenter une déclivité minimale de deux pour cent vers le dispositif d’évacuation des eaux. Le coin salon est généralement aménagé sur un sol plan. Il faut tout de même savoir au préalable comment procéder avec l’eau de surface.

Poser les dalles en pierre

Pour les revêtements en pierre extérieurs, un lit de graviers ou de ballast plan est appliqué plusieurs fois sur la surface exempte d’humus, avant de lisser le tout avec des graviers ou du sable. Ce n’est qu’alors que les éléments en pierre naturelle ou synthétique sont posés et ce, en étant idéalement décalés d’une demi-longueur. Alors que les dalles en bois sont imbriquées les unes dans les autres et offrent ainsi un support solide, les revêtements en pierre sont enserrés dans une bordure pour assurer une stabilité notamment le long des bords. Cette stabilité peut également être obtenue avec Steinfix, un profil qui fixe les dalles de jardin et les pierres composites rapidement et sans béton.

De même, les dalles d’un diamètre inférieure à 15 cm doivent être posées en utilisant du mortier afin que le sol ne manque pas de stabilité ; ceci vaut aussi pour l’utilisation de pavés de forme parallélépipédique. On applique du mortier mélangé à de la sciure de bois sur le revêtement pour que l’excédent de matériau puisse être enlevé à la brosse métallique après le séchage. Les pierres composites ou encore les dalles alvéolées n’ont pas besoin d’être posées avec du mortier. La nature apporte sa contribution. Les fentes se remplissent d’elles-mêmes. Il est possible de prévenir l’apparition de mousse indésirable entre les pierres en répandant un peu de sel dans les fentes. 

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • iStockphoto