Panier Chercher
Financer et acheter
Droit
Bâtir et rénover
Prémunir et assurer
Habitat
Jardin et balcon

Cultiver des patates douces

Un légume exotique fait son entrée dans nos potagers. Les délicieuses patates douces sont très faciles à cultiver au jardin. Même au soleil sur un balcon, le légume tendance et sain peut parfaitement se développer. Nos conseils vous garantissent une récolte abondante.

Cultiver des patates douces
Cultiver de délicieuses patates douces dans un jardin ou sur un balcon n’a rien de sorcier.

(chu) C’est le légume tendance par excellence : la patate douce. Les tubercules, qui mesurent une trentaine de centimètres de long, sont ronds ou fusiformes. Dans l’Amérique du Sud tropicale, d’où ils sont originaires, ils peuvent peser plusieurs kilogrammes. Les feuilles de ce légume-racine, qui aime la chaleur, sont vert clair à vert foncé, en forme de cœur. Blanche, jaune, rose orangé ou violette – les couleurs de la peau et de la chair diffèrent selon la variété. Les variétés de patates douces les plus populaires pour la culture au jardin ou sur un balcon sont « Murasaki » et « Evangeline », ainsi que « Beauregard », « Orleans » et « Bonita ». Les patates douces (Ipomoea batatas) appartiennent à la famille des convolvulacées.

Voici comment faire pousser des patates douces dans un potager ou sur le balcon 

  • Les patates douces aiment les endroits ensoleillés, chauds et lumineux
  • Le moment idéal pour planter les patates douces est la mi-mai, après les saints de glace.
  • Au jardin, les patates douces sont plantées en rangées espacées de 30 à 50 cm. Sur le balcon, nous recommandons un bac (d’au moins 30 litres) muni d’un gros trou de drainage. Cela permet d’éviter l’engorgement.
  • Les patates douces ont de gros besoins en éléments nutritifs et nécessitent un bon apport en nutriments.
  • En automne, les patates douces sont prêtes à être récoltées dès que les feuilles de la plante jaunissent.

Les patates douces apprécient les endroits ensoleillés

Originaires de chaudes régions tropicales, les patates douces se développent de manière particulièrement luxuriante dans un endroit chaud et ensoleillé, promettant ainsi une récolte abondante. Les patates douces, qui ont de gros besoins en éléments nutritifs, préfèrent un sol meuble, riche en nutriments et en humus. En cas de culture en pot sur le balcon, veillez à un bon drainage de l’eau, car elles sont très sensibles à l’engorgement.

Germination et mise en terre des patates douces

À partir de la mi-mai, après les saints de glace, c’est le moment idéal pour planter les patates douces sensibles au froid. Vous pouvez toutefois commencer la germination dès le mois de janvier, dans une pièce lumineuse et chaude. Pour ce faire, il suffit de placer les tubercules dans une petite caisse, sur de la terre meuble. Maintenez toujours le sol humide mais pas trop mouillé. Après quelques semaines, les premières pousses apparaîtront déjà. Vous pouvez également les faire germer dans un verre d’eau sur le rebord de la fenêtre. Pour ce faire, immergez bien un tiers du tubercule dans l’eau. Fixez-le solidement sur le bord du verre à l’aide de trois cure-dents plantés dans la chair. Dès que les pousses atteignent une vingtaine de centimètres de long, le tubercule peut être mis en terre.

Dans le potager, les patates douces se développent particulièrement bien en créant de petits monticules de 20 centimètres de haut et de 60 centimètres de large. Le sol chaud qui entoure la patate douce garantit une croissance luxuriante et une récolte abondante. En outre, l’eau peut mieux s’écouler. Cela permet d’éviter l’engorgement. Pour la culture sur le balcon, il est recommandé d’utiliser un bac (d’au moins 30 litres) avec un bon drainage de l’eau. Notre conseil : dans un pot noir, la terre se réchauffe particulièrement bien.

Les soins appropriés pour une belle récolte

Les patates douces ont besoin d’un arrosage régulier. Lorsque les températures sont élevées, il faut les arroser quotidiennement. La règle empirique suivante s’applique : plus les plants sont feuillus, plus les besoins en eau sont élevés. Mais attention : les patates douces sont très sensibles à l’engorgement. Ce sont des plantes qui ont de gros besoins en éléments nutritifs. Un carreau bien préparé garantit cependant un apport optimal en nutriments jusqu’à la récolte. Avant la mise en terre, incorporez 3 litres de compost mûr et 100 grammes de farine de corne par mètre carré dans votre carreau. Les patates douces en pots, quant à elles, ont besoin d’une dose d’engrais liquide une fois par semaine. Il est très facile de déterminer la période optimale de récolte des patates douces. En automne, les feuilles deviennent jaunâtres – les tubercules sont alors également mûrs. Les patates douces peuvent être conservées dans une pièce sombre de la cave, entre 12 et 16 °C, pendant environ un mois.

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto