Protection contre les intempéries et orages

Comment vous protéger des risques d'inondation ?

En Suisse, les événements naturels, tels que les crues, coûtent en moyenne 150 millions de francs par an aux assurances immobilières. Le changement climatique n’est pas le seul fautif. Quelles sont les mesures de protection appropriées contre les crues imminentes et graves ?

Le quartier de la Matte souvent exposé à des inondations
Crue en 2005 dans le quartier de la Matte à Berne

(stö) Les crues sont causées par des précipitations intenses ou prolongées ou par la fonte des neiges. Le ruissellement important fait grimper le niveau des plans d'eau : l'eau finit par déborder sur les berges. Une distinction est faite entre les inondations dynamiques, par exemple les torrents, et les inondations statiques, lorsque les lacs ou les rivières débordent.

Le changement climatique favorise les crues et les inondations

L'avenir n'est pas de bon augure pour les propriétaires suisses en ce qui concerne les risques d'inondation. L'Organe consultatif sur les changements climatiques (OcCC) écrit sur son site internet que « Le cycle global de l'eau s'intensifie en raison du réchauffement climatique ». D'une part, cela conduit à des périodes sèches plus prononcées, d'autre part à des précipitations plus intenses et plus fortes. La plate-forme nationale « Dangers naturels » (PLANAT) de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) estime que les précipitations auront tendance à s'intensifier en raison du changement climatique. En outre, la hausse de la limite des chutes de neige entraînera une augmentation des précipitations en hiver, ce qui aura un impact sur le ruissellement. En conséquence de cette évolution, des événements tels que les crues suivies d'inondations sont susceptibles de devenir plus fréquents.

Les facteurs de risque de crues

PLANAT estime que, indépendamment du changement climatique, les facteurs suivants influencent le risque d'inondation :

  • la forme du terrain
  • la saturation en eau des sols
  • la végétation
  • les matériaux charriés mobilisables
  • la répartition de la neige
  • les mesures techniques apportées aux plans d'eau (p. ex. digue)

Prudence quand il pleut. Attention aux inondations.

Risque de crues induit par un comportement non conforme aux risques

L'évolution des conditions climatiques n'est qu'une des raisons de l'augmentation pronostiquée des sinistres. Un autre facteur réside dans l'augmentation de la valeur et la concentration croissante de la valeur des bâtiments. Le rapport « Dommages naturels : prévention et analyse des causes » de l'Association des établissements cantonaux d'assurance incendie cite en outre le comportement non conforme aux risques comme cause supplémentaire de sinistre en cas de crues. Cet aspect inclut notamment :

  • une planification non conforme aux risques (p. ex. une salle de séjour de plain-pied avec une rivière)
  • une construction non conforme aux risques (p. ex. absence de cuvelage étanche)
  • une utilisation non conforme aux risques (p. ex. un aménagement exclusif de la cave)

Le rapport envisage les possibilités d'action suivantes pour les compagnies d'assurance : elles peuvent augmenter leurs primes, exclure les mauvais risques de la couverture d'assurance (ce qui n'est pas possible dans les cantons ayant un établissement cantonal d'assurance des bâtiments et une obligation d'assurance, comme le canton de Berne) et/ou s'engager en matière de prévention. L'Assurance immobilière Berne met en avant la prévention. Elle conseille gratuitement les propriétaires sur la manière de mieux protéger leurs bâtiments et sensibilise les autorités publiques ainsi que les maîtres d’ouvrage aux risques naturels – car la meilleure prévention commence dès la phase de planification.

Comportement à adopter en cas de crues

Des préparations ciblées et un comportement approprié avant, pendant et après une crue permettent d'éviter ou de réduire les dommages. Toute personne vivant dans une zone présentant un risque d'inondation doit donc prendre à temps des mesures ciblées et adapter son comportement à ces risques. En cas de crue, le premier commandement est de tenir l'eau à l'écart du bâtiment par tous les moyens possibles.

En outre, les recommandations suivantes s'appliquent :

Numéros de téléphone importants

  • 112 Urgences en général
  • 117 Police secours
  • 118 Numéro des pompiers
  • 144 Urgence sanitaire
  • 175 Problèmes de raccordement téléphonique

Remarque

De nombreuses communes et villes menacées par les crues mettent à la disposition de leurs habitants différentes check-lists. Renseignez-vous !

Adressez-vous à votre Assurance immobilière

Les mesures préventives sont toujours relatives à un objet, il n'y a pas de « règles d'or » pour se protéger des prochaines crues. Nous conseillons donc aux propriétaires immobiliers désireux de se renseigner sur les mesures de protection applicables pour leur construction de s'adresser aux experts en dommages naturels de l'Assurance immobilière Berne (AIB), en composant le n° de tél. : 0800 666 999. Ils sont compétents pour donner des informations sur les mesures les plus appropriées dans chaque cas concret.

La Fondation pour prévention et dommages immobiliers non assurés de l'AIB soutient financièrement diverses mesures de protection contre les crues prévues. La demande doit être adressée à la Fondation, avant la réalisation de la mesure.

Vous trouvez la formule de demande sous www.gvb.ch/fondation.

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • ImagePoint (Jo Montana) et Assurance immobilière Berne (AIB)