Financer et acheter
Droit
Bâtir et rénover
Prémunir et assurer
Habitat
Jardin et balcon
Une coopération avec les spécialistes de l'AIB GVB Logo

Sécurité dans la cage d’escalier

Dans les bâtiments locatifs, les cages d'escalier servent d'une part de voie de fuite pour les habitants et d'autre part de voie d'accès pour les services de sécurité et de sauvetage. Il est donc impératif de veiller à ce que les escaliers et les voies d'évacuation soient accessibles et parfaitement entretenues.

Les cages d'escalier sont également des voies de fuite en cas d'urgence et doivent à tout moment être dégagées.
Les cages d'escalier sont également des voies de fuite en cas d'urgence et doivent à tout moment être dégagées.

(pg) Dans les grands bâtiments et les maisons locatives, la sécurité dans les cages d'escalier est une priorité absolue. C'est pourquoi les cages d'escalier doivent être à tout moment libres d'accès, car elles servent non seulement de voie de fuite pour les habitants, mais aussi de voie d'accès pour les services de sauvetage et les sapeurs-pompiers. 

Les règles de sécurité qui s'appliquent aux cages d'escalier 

En cas d’incendie dégageant une forte fumée, les objets se trouvant dans la cage d’escalier peuvent représenter un piège mortel. Mais aussi du point de vue de la Iibre accessibilité, les règles suivantes revêtent une grande importance :

  • L'accès aux appartements, aux sorties et aux parvis doit toujours être assuré. 
  • Les poussettes et vélos ne doivent pas encombrer les voies d'évacuation. 
  • Les matériaux combustibles comme les appareils électriques, le bois de chauffage, les produits chimiques, les ordures, etc. n'ont pas leur place dans les cages d'escalier.
  • Les véhicules dotés de moteurs à essence ne doivent pas y être stationnés. 
  • Le chargement des vélos électriques y est également interdit. 
  • Les objets incandescents, comme les bougies, à des fins décoratives sont aussi prohibés. 
  • Mémorisez les voies de fuite, les emplacements des extincteurs ou – le cas échéant – les boutons des installations d'alerte incendie. 
  • Informez le concierge ou la gérance de l'immeuble de toute lacune en matière de protection incendie.

Prescriptions relevant de la police du feu

Par ailleurs, les prescriptions de la police du feu concernant la sécurité incendie dans les cages d’escalier sont claires et précises. Elles stipulent :

  • Maintenir les cages d’escalier libres et utilisables en toute sécurité comme voies d’évacuation et de sauvetage.
  • Assurer l’accès aux sorties, parvis et paliers.
  • Ne pas stocker du vieux papier, du bois de cheminée, des bouteilles de gaz, etc.
  • Toujours fermer les portes.
  • Largeur de passage libre, min. 1,20 m.
  • Ne pas poser de revêtements muraux ou de plafond inflammables.

Qu'est-il possible de laisser dans la cage d'escalier ?

Les exceptions ne sont possibles que lorsqu'elles sont expressément autorisées par le propriétaire de l'immeuble. Le respect des prescriptions de protection incendie s'applique dans tous les cas. De manière générale, il est préférable de refuser toute utilisation dérogatoire de la cage d'escalier. 

Une exception envisageable est l'installation d'un meuble à chaussures par appartement, lorsque :

  • Le règlement de la maison l'autorise expressément.
  • Le meuble à chaussures n'est pas combustible et qu'il est fixé au mur.
  • Sa taille maximale est de 1 m2 (profondeur max. 20 cm) ou 0,2 m3.
  • Un passage d'au moins 1,20 m reste libre et les installations d'extinction et de sécurité sont à tout moment accessibles. 

Par ailleurs, il est bien entendu possible de placer des paillassons dans les cages d’escalier. En ce qui concerne les chaussures ou les plantes en pot, le « consentement tacite » du bailleur ou des voisins s’applique. Si l’une des parties révoque cet accord, les chaussures et les plantes doivent être retirées de la cage d’escalier. 

De manière générale, les locataires doivent se tenir au fait que la cage d'escaliers ne constitue pas une pièce d'habitation supplémentaire et qu'elle est exclusivement une voie d'accès. 

Les règles applicables concernant l'entretien de la cage d'escalier

Les bailleurs et propriétaires d'immeubles sont bien entendu aussi tenus de se conformer à leurs obligations. Ils doivent veiller à ce que les voies d'évacuation et cages d'escalier soient dans un état irréprochable et qu'en cas d'urgence, l'évacuation soit facilitée. Ils doivent garantir que : 

  • Les dommages aux cages d'escalier soient immédiatement réparés.
  • Des barrières et mains courantes conformes soient installées.
  • Les escaliers soient bien éclairés.
  • Dotés d'un revêtement antidérapant.
  • L'arête avant des marches soit bien visible.

Questions fréquentes

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto