Chauffage, aération et climatisation

Couplage chaleur-force : chauffage à gaz ultraperformant

Les installations de couplage chaleur-force génèrent de la chaleur de chauffage et du courant électrique à partir de gaz naturel et de biogaz. Certains modèles proposés sur le marché peuvent être utilisés pour répondre aux besoins de maisons jumelées.

Blockheizkraftwerk
Les ressources d’énergie naturelles sont exploitées sur place, ce qui permet de réduire sensiblement les émissions de CO2.

(knü) La maison d’habitation se transforme en centrale électrique et le propriétaire se mue en fournisseur d’énergie. En outre, il existe une obligation légale de réduire sensiblement les émissions de CO2 tout au long du processus. La plupart des cantons l’exigent déjà : qui construit un nouveau bâtiment ou remplace un système de chauffage doit couvrir une proportion minimale des besoins énergétiques à l’aide de sources renouvelables. Les exceptions sont tolérées uniquement dans le cas d’une efficacité énergétique maximale, par exemple avec une installation de couplage chaleur-force (CCF) alimentée par des combustibles fossiles. Ces minicentrales électriques brûlent du gaz naturel ou du biogaz afin de produire de la chaleur, mais aussi de l’électricité. Les agrégats, également appelés « chauffages producteurs d’électricité », peuvent facilement être logés dans une chaufferie.

Leur efficacité énergétique globale atteint 90 %. Le moteur à combustion intégré fournit principalement de la chaleur résiduelle, avec une part de production de 70 à 80 % ; les 20 à 30 % restants correspondent au rendement du courant électrique. Les maisons d’habitation équipées d’installations de couplage chaleur-force nécessitent donc une alimentation électrique externe plus modeste. Ces bâtiments entrent dans le champ d’application du règlement relatif à la consommation propre, lequel définit la relation entre le propriétaire d’immeuble et l’entreprise électrique.

Une demande de marché hésitante

La technologie est très avancée, pourtant la présence sur le marché stagne. Pour l’heure, les modèles de micro-installations de couplage chaleur-force, adaptés pour les maisons jumelles, sont proposés par une très modeste palette de fournisseurs. Les plus petites installations ne sont pas recommandables pour l’instant. Le choix est plus étoffé dans le cadre des installations d’une certaine envergure. Malgré tout, le potentiel technique d’un système de chauffage de couplage chaleur-force reste important. Les experts et l’autorité fédérale en matière d’énergie soulignent les avantages fondamentaux d’une installation de couplage chaleur-force, notamment :

  • une plus grande performance de chauffage
  • des températures de départ élevées dans le circuit de chauffage
  • ou dans les anciens bâtiments : pour le remplacement d’un chauffage à gaz conventionnel.

Certains cantons, dont la Thurgovie, soutiennent l’installation de couplage chaleur-force au moyen d’une subvention.

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • Gaz naturel

Liens