Financer et acheter
Droit
Bâtir et rénover
Prémunir et assurer
Habitat
Jardin et balcon

Quels types de capteurs solaires existe-t-il ?

La rentabilité d’une installation solaire thermique dépend dans une large mesure de la surface des capteurs et du degré de couverture solaire. Mais la performance compte aussi. Et elle dépend du choix du type de capteur.

Wahl Sonnenkollektoren
Le caractère économique d’un système solaire dépend en grande partie du choix du type de capteur.

(ves) Aussi bien les modules solaires que les installations solaires sont adaptés à un montage sur le toit de la maison. Une différence existe toutefois : les modules solaires produisent de l’électricité à partir des rayons du soleil. Les installations solaires thermiques produisent, elles, de la chaleur et sont donc utilisées en première ligne pour le réchauffage de l’eau. Mais en augmentant la surface installée et en choisissant des modèles performants, il est possible de soutenir le système de chauffage. L’efficacité énergétique des capteurs solaires est influencée par plusieurs facteurs : 

  • la correspondance temporelle entre la production d’énergie et la demande de chaleur ;
  • plus le niveau de température demandé est bas, plus le degré de couverture est élevé.
  • un montage vertical, par exemple sur la façade d’un bâtiment, permet d’obtenir des rendements plus équilibrés dans le temps.

Dans la grande majorité des cas, les propriétaires de maison choisissent des capteurs plans vitrés, afin de produire de l’eau chaude avec une installation sur toit intégrée ou sur socle. Il existe toutefois des types de capteurs alternatifs présentant un degré d’efficacité encore plus élevé. Voici les principales différences :

Capteur plan : le polyvalent 

  • Adaptés pour le chauffage de l’eau pour les maisons individuelles et les immeubles d’habitation
  • Également utilisables pour soutenir la chaudière
  • Température idéale en cas de besoin de chaleur : pour l’eau chaude jusqu’à 80 °C (également adapté pour alimenter le circuit de chauffage)
  • Durée d’utilisation : 25 ans 

Capteurs non vitrés avec revêtement : pour les cas particuliers

  • Capteurs métalliques : pour préchauffer l’eau d’une piscine chauffée
  • Adaptés comme source de chaleur pour les pompes à chaleur.
  • Capteurs en plastique : adaptés pour le chauffage d’une piscine
  • Durée d’utilisation : 35 ans

Capteurs à tubes sous vide : le plus performant

  • Chauffage de l’eau sanitaire jusqu’à 120 °C
  • Adaptés pour le chauffage de l’eau, le soutien de la chaudière et les processus techniques, La solution favorite pour les immeubles locatifs
  • Adapté au montage vertical, notamment dans les régions où il neige beaucoup
  • Durée de vie : 20 ans
  • Les coûts sont 1,5 à 3 fois plus élevés que pour les capteurs plans.

Capteur hybride : une surface pour la chaleur et l’électricité

Un capteur hybride ou PVT est la combinaison d’un module photovoltaïque et d’une installation solaire thermique. Cette technologie produit à la fois de la chaleur et de l’électricité. La chaleur résiduelle des modules PVT est utilisée, ce qui améliore la production d’électricité. Leur utilisation est intéressante avant tout dans le cas d’une surface de toit limitée et si l’énergie solaire doit être utilisée pour la régénération thermique du sol. L’électricité solaire produite sur le toit est utilisée par exemple pour alimenter une pompe à chaleur dans le jardin. 

Questions fréquentes

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto