Vivre avec des animaux domestiques

Conseils pour acheter des animaux de compagnie

Vous souhaitez acheter un animal de compagnie et êtes à la recherche d’un éleveur sérieux ? Lisez ici à quoi vous le reconnaissez.

Haustierkauf
Acheter un animal de compagnie sans avoir rendu visite au préalable à l’éleveur n’est en revanche pas sérieux.
(mm) Les vendeurs d’animaux qui proposent des animaux à des prix de dumping sur Internet ou dans les journaux ne sont pas dignes de confiance. Mais à quoi reconnaît-on un éleveur sérieux ou une éleveuse sérieuse ? Le guide suivant vous donne les réponses :

Comparez !

Il n’y a pas besoin d’être expert pour reconnaître un éleveur consciencieux. Il est important de faire preuve de bon sens et surtout de comparer. Les différences sont évidentes lorsque l’on rend visite à différents éleveurs. Notamment lorsque l’on se donne la peine de rendre visite plusieurs fois à l’éleveur qui entre en ligne de compte. Il est ainsi facile de voir si les animaux grandissent dans un environnement convenable où ils disposent de suffisamment de place. Acheter un animal de compagnie sans avoir rendu visite au préalable à l’éleveur n’est en revanche pas sérieux. Cela vaut également pour l’achat d’animaux provenant d’un élevage excessif.

6 points pour l’achat de chiens et de chats

  1. Les chiots et les chatons ont suffisamment de contacts avec leurs congénères et reçoivent beaucoup d’affection de la part des humains. Cela signifie concrètement que les animaux ne sont jamais longtemps sans surveillance la journée et qu’ils grandissent à proximité directe de l’éleveur. Un élevage dans une cave, un garage ou dans une niche doit être refusé car il peut avoir un impact négatif sur le comportement social de l’animal.
  2. Un éleveur digne de confiance ne sépare pas les bébés trop tôt de la mère. Dans le cas des chats, une remise au nouveau propriétaire est raisonnable au bout de douze semaines. Pour les chiens, il faut compter au moins neuf semaines.
  3. Les chatons et les chiots doivent être en bonne santé et être propres. Une fourrure soignée et soyeuse est un bon indice. Un carnet de vaccination qui atteste des principaux vaccins administrés à l’animal est également indispensable.
  4. Les petits doivent être vifs et ouverts, aimer jouer et non pas être peureux et se retrancher dans un coin.
  5. Il vaut également la peine de jeter un coup d’œil à l’état et au comportement de la mère de l’animal : quelle impression donne-t-elle et comment se comporte-t-elle avec sa progéniture et ses congénères, envers l’éleveur et d’autres humains ?
  6. Renseignez-vous sur les caractéristiques du père et sur ses attestations de pedigree. Pour les chiens, un rapport de sélection qui confirme la santé et la forme physique de l’animal d’élevage est intéressant. Pour les chats, des examens de santé sont vivement recommandés selon la race.

Transparence et compétence de l’éleveur

  • Une caractéristique essentielle pour l’achat d’un animal de compagnie est la transparence de l’éleveur. Un bon éleveur ne cache rien et vous accueille volontiers dans son établissement d’élevage.
  • Des références d’acheteurs satisfaits et un contrat d’achat officiel sont indispensables.
  • L’éleveur doit volontiers répondre aux questions. Il donne des informations sur la race et le caractère de ses animaux et conseille de manière compétente en termes de détention, d’alimentation, d’entretien, de soins de santé préventifs et d’éducation.
  • L’éleveur doit rester à votre disposition pour vous conseiller après l’achat et doit être prêt, en cas de problème, à reprendre l’animal au moins au cours de la première semaine.
  • L’éleveur doit se renseigner largement sur la situation et les connaissances préalables de l’éventuel nouveau propriétaire.

Alternatives possibles à l’éleveur

Un nouvel animal de compagnie ne se trouve pas seulement chez un éleveur. Dans les refuges, un grand nombre de chiens, de chats et d’autres animaux attendent un nouveau foyer. Les oiseaux et les reptiles peuvent être également achetés dans des centres d’accueil. Les tortues en particulier y sont généralement amenées car elles survivent parfois à leur propriétaire en raison de leur longue espérance de vie. Une autre adresse pour l’achat d’un animal sont les magasins zoologiques sérieux où l’on est bien conseillé. De plus, il y a toujours des particuliers qui veulent ou doivent donner leurs animaux ou leur progéniture. Prêtez exactement attention à la détention et clarifiez les aspects financiers au préalable.

Un conseil pour finir : jamais par pitié !

Même si cela est difficile : n’achetez jamais un animal par pitié ! En agissant ainsi, vous ne faites que soutenir les brebis galeuses qui se trouvent parmi les éleveurs. Vous aidez davantage les animaux en signalant ces éleveurs à l’organisation de protection des animaux ou à l’Office vétérinaire.

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto