ch.gini.core.components.structure.label.shoppingCart ch.gini.core.components.structure.label.search
Financer et acheter
Droit
Bâtir et rénover
Prémunir et assurer
Habitat
Jardin et balcon
Arroser correctement les plantes

Bien arroser les plantes

Les plantes ont besoin d'eau. Il est important de les arroser régulièrement, sans toutefois exagérer. Les plantes en pot demandent une attention particulière.

Un arrosage régulier est la clé pour des plantes en bonne santé
Il faut arroser les plantes régulièrement.

(mb/sku) Les plantes sont composées d'eau à 90 %. Leur organisme dépend donc d'un apport régulier en eau pour assurer le transport des nutriments vitaux. Seule une plante bien nourrie peut pousser et s'épanouir de manière optimale.

Utiliser de l'eau tempérée et autres règles de base de l'arrosage

  • Les plantes n'aiment ni l'eau glacée ni l'eau chaude. C'est pourquoi on utilise de l'eau tempérée pour arroser les plantes.
  • Le moment idéal pour arroser est le matin aux premières heures : la plante est alors sèche, ce qui empêche l'apparition de maladies fongiques. Il ne faut pas procéder à l'arrosage pendant la chaleur du jour et en cas de fort rayonnement solaire car le soleil brûle les feuilles humides.
  • Versez l'eau directement à la racine et laissez pénétrer profondément dans la terre. Vous évitez ainsi de gaspiller de grandes quantités d'eau.
  • Les plantes ne doivent être arrosées qu'en cas de besoin, mais de manière à être imbibées. De petites quantités d'eau sont dangereuses car elles entraînent une humidité permanente.
  • L'exception confirme la règle : les plantes aquatiques, comme les nénuphars ou les populages des marais, se sentent bien dans un environnement humide. Les cactus et une partie des plantes alpines doivent plutôt restés secs. Pour connaître les différents besoins des plantes, informez-vous au mieux auprès d'un expert.
  • Les plantes en pot demandent une attention particulière : les pots non émaillés sont poreux, ce qui entraîne l'évaporation de l'humidité. Le terreau reste humide plus longtemps lorsqu'il est recouvert d'une couche de graviers.
  • Les plantes qui se trouvent dans des endroits ensoleillés doivent être arrosées plus souvent que celles qui sont à l'ombre.
  • Les plantes à grandes feuilles ont besoin de plus d'eau que les espèces à petites feuilles.

Le paillis aide contre la déshydratation

L'arrosage régulier prend beaucoup de temps, notamment en été. Si vous manquez de temps, il est recommandé d'avoir recours au paillis comme alternative. Par paillis, on désigne une couche de matériaux perméables qui empêche l'eau de s'évaporer.

  • Une couche de paillis présente une épaisseur de 5 cm env.
  • Pour le paillis, on utilise des matériaux organiques comme le compost du jardin, de la paille, des feuilles, des résidus de tonte, le roseau de Chine ou les fibres de chanvre.
  • La pose d'une couche de paillis permet de se faciliter la tâche : le paillis empêche non seulement l'humidité de s'évaporer, mais aussi les mauvaises herbes de pousser.
  • Le matériau de la surface de paillis doit être adapté au style et à la végétation du jardin. Le paillis s'intègre ainsi dans le paysage.

Outre l'arrosoir traditionnel et le tuyau d'arrosage, il existe toute une série de systèmes d'arrosage pour arroser les plantes de jardin. Parmi ceux-ci comptent les systèmes d'arrosage automatiques avec un capteur d'humidité ou un programmateur, comme par exemple le tuyau d'arrosage goutte à goutte.

Que faire lorsqu'une plante présente des signes de faiblesse ?

Malgré tous les soins, il est possible que les plantes reçoivent trop ou pas assez d'eau. Que faire en cas d'arrosage excessif ou après une sécheresse ?

  • Si les feuilles de la plante pendent, contrôlez d'abord la terre. La plante peut également faner en raison de trop d'humidité et pas seulement parce ce qu’elle est trop sèche.
  • Si la plante est « noyée », retirez l'excédent d'eau des pots, des bacs et des soucoupes. Laissez sécher les plantes en question et ne les arrosez pas jusqu’à ce que la motte de racines soit sèche. Coupez les parties pourries.
  • Si le jardinier était absent les journées chaudes, faites prendre un bain à la plante. Débarrassez la plante des bouts secs et des fleurs fanées. Plongez la motte de racines avec le pot (si sa taille le permet) dans un seau rempli d'eau ou dans une baignoire jusqu'à ce que la terre soit complètement gorgée d'eau. De plus, protégez les plantes assoiffées du fort rayonnement solaire.
  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • iStockphoto