ch.gini.core.components.structure.label.shoppingCart ch.gini.core.components.structure.label.search
Financer et acheter
Droit
Bâtir et rénover
Prémunir et assurer
Habitat
Jardin et balcon

Jardiner de manière respectueuse du climat

Jardiner de manière respectueuse du climat et en accord avec la nature – nous vous expliquons comment procéder. Voici nos meilleures astuces pour une plus grande durabilité dans le jardin.

Jardiner de manière respectueuse du climat
Jardiner de manière respectueuse du climat et en accord avec la nature – nous vous expliquons comment procéder.
(chu) Dans le jardin et sur le balcon, il est possible de jardiner de manière durable et respectueuse de l’environnement, tout en préservant le climat. Les végétaux s’épanouissent désormais dans un substrat sans tourbe et, grâce à la technique du paillage des carreaux, il n’est plus nécessaire d’arroser trop fréquemment. Cela permet d’économiser de précieuses ressources et vous apportez ainsi une contribution importante à la préservation du climat. Vous trouverez ici de précieux conseils sur la voie vers davantage de durabilité.

Nos meilleures astuces pour jardiner de manière respectueuse du climat

1. Utiliser du terreau sans tourbe

Afin de préserver de précieuses ressources, nous recommandons de jardiner avec un terreau sans tourbe. Saviez-vous que l’exploitation de la tourbe détruit d’importants habitats pour la faune et la flore ? L’exploitation de la tourbe nuit également au climat, car la tourbe – une étape intermédiaire à la formation de charbon – se décompose lentement après l’assèchement, libérant au cours de ce processus une grande quantité de dioxyde de carbone.

2. L’emplacement idéal pour une croissance saine

Dans l’esprit du jardinage respectueux du climat, l’emplacement adéquat des plantes est le b.a.-ba d’une croissance saine. Renforcez vos plantes avec des microorganismes efficaces (Effective microorganism (EM). Ils rétablissent l’équilibre naturel du sol et préservent les plantes des infestations de parasites. Vous pourrez ainsi à l’avenir renoncer sans problème aux produits de protection des végétaux chimiques.

3. Réaliser un paillis avec le gazon tondu ou du broyat

Recouvrez vos plates-bandes de fleurs et carreaux du potager avec du gazon tondu ou du broyat. Votre jardin sera débarrassé des mauvaises herbes et vous ne devrez plus arroser aussi souvent, puisque sous cette couche protectrice, le sol ne séchera plus aussi vite.

4. Utiliser l’eau de pluie – économiser l’eau de manière astucieuse

L’eau est une de nos ressources les plus précieuses et ne devrait donc pas être gaspillée. Au jardin, il est aisément possible de collecter l’eau de pluie dans un tonneau. Un autre avantage d’utiliser de l’eau de pluie pour l’arrosage : l’eau de pluie douce est idéale pour les plantes sensibles au calcaire.

5. Un engrais naturel – sans aucun apport chimique

Pour obtenir de belles fleurs et une croissance saine, il est indispensable de nourrir régulièrement les plantes. Inutile toutefois de se servir d’engrais minéraux. En effet, ceux-ci sont rapidement délavés et peuvent affecter les eaux souterraines. Nous recommandons d’utiliser les alternatives organiques, par exemple un lisier d’orties ou du compost. Grâce à l’apport de compost, un bon apport en nutriments est assuré et les qualités du sol sont même améliorées. Le compost favorise la formation d’humus, améliore la structure et la capacité de rétention d’eau du sol.

6. Utiliser du matériau de construction régional au jardin

Des meubles en bois et des chemins en pierre naturelle – cela semble passablement durable, non ? Malheureusement, cette opinion largement répandue est une erreur de jugement : en effet, de nombreux produits effectuent un long voyage avant de se retrouver dans nos commerces en Suisse. Le bois provient souvent de forêts tropicales et la pierre naturelle d’Extrême-Orient. Préférez le bois régional, par exemple le hêtre ou le frêne. Veillez également à la provenance de la pierre naturelle que vous choisissez.

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto