Dommages causés par des animaux et nuisibles

Tenir les guêpes à distance : 10 conseils efficaces

En été, les insectes jaunes et noirs surgissent dès que de la nourriture se trouve sur la table. Nous vous disons comment tenir les guêpes à distance et ce dont il faut tenir compte en éloignant un nid de guêpes.

Se débarasser des guêpes n'est pas une mince affaire
C'est entre août et octobre que les vols de guêpes sont les plus intenses.

(pg) Les vols de guêpes sont les plus intenses en été. Il en résulte une augmentation des agacements et un danger pour la santé des personnes allergiques, tout particulièrement lors de repas en plein air au cours desquels sont servis des mets sucrés et des protéines sous forme de gâteaux, de glace ou de viande grillée. Les insectes attirés par la nourriture cherchent à couvrir leurs besoins en énergie avec du nectar et des protéines pour leur progéniture. Si on prévoit un repas en plein air, il existe diverses possibilités de tenir les guêpes à l'écart. 

Les 10 conseils efficaces 

  1. Gardez votre calme. Des personnes se font souvent piquer précisément en raison de leurs mouvements de panique, car les guêpes se sentent agressées.
  2. Placer les aliments et les boissons dans des récipients fermés sur la table.
  3. Placer un récipient d'eau sucrée, de bière ou de sirop à quelques mètres de la table.
  4. Certaines odeurs permettent de tenir les guêpes à distance, p. ex. des clous de girofle dans des tranches de citron, de l’ail, du basilic ou diverses huiles essentielles placées sur la table ou autour.
  5. Répartir des chiffons imprégnés d'ammoniaque dans le jardin.
  6. Suspendre des bouquets de lavande, tête en bas, aux parois ou plafonds.
  7. Les guêpes n'aiment pas la fumée. Le fait d'allumer de la poudre de café ou des bâtons d'encens tient les guêpes à l'écart.
  8. Pulvériser un peu d'eau avec un vaporisateur d'eau, lorsque des guêpes surgissent.
  9. On trouve dans le commerce divers produits et des pièges à guêpes pouvant servir de protection contre les hôtes indésirables. 
  10. Une combinaison de diverses mesures aide parfois efficacement à tenir les guêpes à l'écart. 

Lutter contre les guêpes dans les bâtiments

La proximité d'un nid de guêpes est plus inquiétante que quelques guêpes autour de la table. Ces nids sont établis de préférence dans des endroits secs et sombres. En pleine nature, on les découvre souvent dans des troncs d'arbres creux. Dans les habitations, la reine des guêpes cherche à installer son nid dans des combles, dans une remise ou un caisson de volet à rouleau. Il importe donc d'obturer les trous, fissures et interstices au niveau de l'enveloppe du bâtiment.

Bien que les guêpes ne soient pas forcément agressives, il convient de rester vigilant lorsque l'on se trouve proche de leur nid. Étant donné que la coexistence entre humains et guêpes n'est souvent pas possible, deux solutions se présentent : déplacer les insectes ou lutter contre eux.

Que faire en présence d'un nid de guêpes ?

Pour éliminer un nid de guêpes ou le déplacer, il est conseillé de faire appel à un spécialiste. Il peut s'agir d'un expert en désinsectisation ou d'une entreprise spécialisée dans la lutte contre les nuisibles. Rares sont les pompiers qui interviennent encore pour éliminer des nids de guêpes : ils transfèrent généralement les demandes à une entreprise spécialisée dans la lutte contre les nuisibles. Si vous ne voulez pas que les insectes soient tués après l'élimination du nid, vous devez en faire part à l'expert ou à l’entreprise avant de lui confier la mission. Dans un appartement locatif, c'est à la gérance, au propriétaire ou au concierge qu'incombe l'élimination des guêpes.

Les guêpes sont bénéfiques au jardin

Dans nos régions, nous comptons neuf espèces de guêpes sociales. Cependant, seules les « guêpes germaniques » et les « guêpes communes » sont désagréables pour les humains. Toutes les guêpes sociales sont par contre des chasseuses d'insectes, donc des auxiliaires utiles dans les jardins, et jouent un rôle important dans l'équilibre entre les espèces. Non seulement elles contribuent à la pollinisation des fleurs, mais elles détruisent en outre les pucerons, chenilles, moustiques ou sauterelles.

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto