Financer et acheter
Droit
Bâtir et rénover
Prémunir et assurer
Habitat
Jardin et balcon

Conseils et astuces contre les parasites alimentaires

Les parasites alimentaires sont répugnants et peuvent être dangereux pour la santé. Apprenez ici comment détecter une infestation et comment lutter contre.

Des parasites alimentaires fréquents sont par exemple les pyrales de la farine.
Des parasites alimentaires fréquents sont par exemple les pyrales de la farine.

Les trois principaux signes d’une infestation

  1. (mei) Insectes vivants ou morts dans les aliments ou sur les étagères des placards où vous entreposez vos aliments. Les insectes ne sont pas forcément adultes. Prêtez également attention aux œufs, aux larves et aux nymphes ainsi qu’à la toile de soie.
  2. Dégâts de rongement sous forme de petits trous sur les aliments ou leurs emballages.
  3. Modifications des aliments, comme des grumeaux, des décolorations, une consistance friable, une odeur étrange ou un goût amer.

Aliments fréquemment affectés 

Les ravageurs des denrées stockées peuvent survenir dans un grand nombre d’aliments végétaux et animaux. On les trouve le plus souvent dans :

  • la farine, les pâtes, les céréales et autres produits céréaliers
  • les noix, les grains et les fruits secs
  • la nourriture pour animaux et la viande séchée
  • le chocolat et les friandises
  • le fromage

Le sucre, le sel et les graisses sont plutôt épargnés. 

Parasites alimentaires

Les ravageurs des denrées stockées apparaissent sous forme de coléoptères, d’acariens et de larves de mites.

  • Le silvain dentelé compte parmi les parasites les plus fréquents. Il s’attaque non seulement aux céréales, mais aussi aux noix et au chocolat. Les emballages ne sont pour lui aucun obstacle.
  • La vrillette du pain est aussi un intrus que l’on voit souvent. Contrairement à ce que son nom laisse supposer, elle s’attaque à de nombreux aliments et aime aussi bien les aliments salés que sucrés.
  • Le tribolium rouge de la farine se nourrit de farine de toutes sortes, de céréales, de noix, de fruits secs et de légumineuses.
  • Le ciron rend les aliments clairs et friables. Il a une préférence pour la farine et les céréales.
  • Les larves du ciron se nourrissent de produits à base de farine de tous genres, de noix, d’amandes et d’aliments sucrés.
  • Les larves de la teigne des fruits secs se trouvent dans les fruits secs, les noix, les amandes et le chocolat.

Mouches des fruits

Qui ne connaît pas ce problème : c’est l’été, les fruits mûrissent rapidement dans leur coupe et les mouches des fruits pullulent. Elles ne sont pas considérées comme des ravageurs des denrées stockées à proprement parler, mais sont gênantes. La solution est simple : débarrassez-vous immédiatement des fruits mûrs. Si vous les jetez dans les ordures ménagères, posez le sac poubelle à l’extérieur. Si ces mesures échouent, utilisez un parfum pour vous débarrasser des mouches des fruits : si le parfum de la lavande, de la menthe ou du basilic est agréable pour nous, il n’en est pas de même pour les mouches des fruits.

Fourmis

Il faut agir dès qu’une fourmi apparaît. Si vous n’avez pas apporté vous-même la fourmi dans la maison ou l’appartement, une grande quantité de fourmis risque d’apparaître sans tarder. Essayez d’abord de soulever les fourmis avec une pelle et de les transporter à l’extérieur. Si cette mesure n’a pas l’effet escompté, répandez un parfum de lavande, d’eucalyptus ou de cannelle pour vous débarrasser des fourmis. L’ail et le vinaigre sont également efficaces. Renoncez en revanche à l’astuce tant vantée qui consiste à utiliser de la levure chimique ou de la levure boulangère car les fourmis connaissent une mort atroce.

Cafards

Le cafard n’est pas un parasite alimentaire, mais un parasite d’hygiène. Si vous en découvrez, faites immédiatement appel à un professionnel pour qu’il les élimine.

5 étapes pour une cuisine exempte de parasites

  1. Si vous découvrez des parasites alimentaires, vous devez agir immédiatement. Les ravageurs des denrées stockées peuvent déclencher des troubles digestifs et des réactions allergiques. Ils ne disparaissent pas d’eux-mêmes.
  2. Jetez tous les aliments infestés. Peu importe que seule la couche supérieure semble être affectée ou que des aliments particulièrement chers soient infestés.
  3. Si les déchets ménagers ne sont pas collectés dans les jours à venir, passez les aliments à 80 °C au four pendant une heure avant de les jeter à la poubelle.
  4. Une fois que les parasites ont disparu, c’est l’heure de faire le ménage : nettoyez les étagères et les tiroirs où se trouvaient les denrées stockées infestées. Procédez avec minutie et nettoyez également les fentes.
  5. Si vous utilisez l’aspirateur, éliminez ensuite le sac d’aspirateur et déposez le sac poubelle à l’extérieur. Dans le cas d’un aspirateur sans sac, nettoyez l’emplacement où les déchets aspirés sont entreposés.

Conseils de prévention

Les ravageurs des denrées stockées n’apparaissent généralement pas à cause d’un manque d’hygiène dans la cuisine, mais sont rapportés avec les courses. Il est cependant possible de prendre des mesures préventives.

  • Entreposez vos denrées dans un endroit frais et sec.
  • Versez les aliments que vous ne consommez pas rapidement dans des boîtes de provision en verre ou en plastique bien hermétiques.
  • Maintenez votre « réserve » propre et en ordre. Ne laissez rien tout au fond du placard pendant des années.
  • Consommez vos aliments rapidement après les avoir achetés et les avoir cuisinés.
  • Ne laissez pas traîner les restes de nourriture.
  • Lavez immédiatement la vaisselle utilisée.
  • Éliminez souvent le sac poubelle. Optez si possible pour des sacs poubelle de petite taille pendant les mois d’été. 
  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto