Dossier : Etangs et biotopes dans le jardin

Lorsque l’étang de jardin pose des problèmes

En été, l’eau de l’étang de jardin peut devenir trouble ou laiteuse à cause de la chaleur. Voici comment parer à l’eau trouble, à la prolifération d’algues, aux nénuphars rongés et à la mort des poissons.

Probleme Gartenteich
Une prolifération excessive d’algues n’est pas souhaitable dans l’étang, le biotope ou la piscine.

(sku) La déception dans le jardin propre et bien entretenu : l’eau de l’étang ou du biotope est soudainement trouble et laiteuse. Quelle en est la raison et que faire ? Le problème survient souvent lorsque l’eau est riche en nutriments. Des bactéries indésirables, qui consomment de grandes quantités d’oxygène, se reproduisent en grandes quantités. Dans de tels cas, l’eau doit la plupart du temps être enrichie en oxygène en étant remuée vigoureusement à l’aide d’un aérateur ou d’une petite cascade. L’ajout d’eau fraîche peut également avoir un effet bénéfique. D’autres incidents peuvent en outre survenir.

Les poissons ont besoin d’oxygène

Les poissons meurent malheureusement souvent à cause d’un manque d’oxygène. S’ils remontent constamment à la surface pour respirer, alors il faut utiliser un aérateur de toute urgence.

Les insecticides sont des produits chimiques. S’ils ne sont pas utilisés correctement pour traiter les plantes au bord du bassin, ils peuvent causer la mort des poissons, qui réagissent généralement d’une manière très sensible à de tels produits.

Nénuphars rongés

Si leur population est trop dense, les escargots d’eau peuvent provoquer des dégâts sur les feuilles et les boutons floraux des nénuphars. Il n’est pas facile de les éradiquer du bassin. Il est possible de maîtriser leur nombre en plongeant quelques feuilles d’oseille dans l’eau le soir. Vous pouvez retirer ces feuilles le lendemain lors du nettoyage de la surface de l’eau et extraire ainsi tous les escargots collés à leur surface.

Conseils pour lutter contre la prolifération d’algues

Une prolifération excessive d’algues n’est pas souhaitable dans l’étang, le biotope ou la piscine. Conseils pour freiner la prolifération des algues

  • Lutter contre les causes d’un apport en nutriments (surfertilisation).
  • Pêcher les algues pour débarrasser l’eau des nutriments qui y sont liés. Les algues peuvent être compostées.
  • Aspirer au moins trois fois par an la zone exempte de plantes. La boue aspirée permet de retirer de grandes quantités de nutriments.
  • Utiliser des plantes comme nutriments concurrents. Cependant, ne pas laisser les parties de plantes mortes dans l’eau.
  • Étant donné que la lumière et la chaleur sont des facteurs favorisant largement la prolifération des algues, certaines parties de l’étang doivent être ombragées.
  • Utiliser des équipements techniques : des systèmes de filtres biologiques et autres équipements sont à présent très sophistiqués.
  • Des agents liants réduisent la teneur en phosphate de l’eau de l’étang.
  • Ne pas utiliser de substances nocives ou à action antibactérienne.
  • En cas de forte formation d’algues, des experts proposent un nettoyage à fond de l’étang ainsi que des produits d’entretien spéciaux.
  • Une planification anticipée aide également à freiner la prolifération d’algues.

Maintenir les hérons et les chats loin de l’étang

Si les animaux sauvages ou les chats s’approchent de l’étang, il est possible qu’ils souhaitent boire. Mais il est aussi possible qu’ils s’intéressent aux poissons. Nous vous recommandons d’installer une petite fontaine pour les empêcher de voir les poissons. Les jets d’eau rendent la surface de l’eau trouble et les empêche ainsi de voir le fond. Quelques pierres creuses et plates installées au fond du bassin permettent de créer des cachettes pour les poissons.

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • iStockphoto