Bien entretenir la pelouse

Lutter contre les champignons et les maladies fongiques de la pelouse

Une quantité de champignons différents peut coloniser la pelouse. Une distinction est faite entre les champignons supérieurs et les maladies fongiques. Ces mesures peuvent être mises en œuvre pour lutter contre les champignons du gazon

Une quantité de champignons différents peut coloniser la pelouse.
Une quantité de champignons différents peut coloniser la pelouse.

(sku) Souvent, ils apparaissent en un rien de temps : la pelouse est couverte de taches blanches à brunes collantes ou est soudainement envahie de petits champignons. En règle générale, les champignons du gazon ne causent pas beaucoup de dégâts et disparaissent lorsque la température augmente. Si l’infestation fongique est sévère, un prélèvement de terre pourra vous indiquer si le sol est trop acide.

Champignons supérieurs

Les champignons supérieurs apparaissent en cas de pluie prolongée et de forte humidité. Ils ne nuisent pas au gazon. Ils vivent toute l’année sous forme de mycélium dans le sol de la pelouse et ne montrent leurs chapeaux que brièvement. Ils disparaissent souvent après une courte période.

Mesures :

Pour éviter l’apparition des champignons supérieurs, vous pouvez tondre régulièrement votre gazon. La scarification ou l’aération de la pelouse sont des mesures préventives efficaces. La lutte avec des préparations spécifiques n’est pas judicieuse, car le mycélium des champignons continue à se développer dans le sol.

Ronds de sorcière

Les ronds de sorcière dessinent des anneaux vert foncé, dont le diamètre peut atteindre plusieurs mètres. Des champignons supérieurs se développent fréquemment sur ces anneaux et le gazon peut mourir. Un mycélium blanc à rougeâtre, hydrofuge, avec une odeur fongique typique se développe dans le sol. Ce mycélium étant hydrofuge, la pelouse s’assèche.

Mesures :

Scarifiez régulièrement votre pelouse pour prévenir leur apparition. À leur apparition, scarifiez intensément les ronds de sorcière et arrosez abondamment d’eau et d’agent mouillant. Répétez cette opération plusieurs fois, à une ou deux semaines d’intervalle et réensemencez les zones dénudées.

Sclérotiniose en dollars

La sclérotiniose en dollars a besoin de températures élevées. De petites taches claires aux contours bien dessinés apparaissent. Le matin, quand la rosée se forme, le mycélium forme des sortes de toiles d’araignée blanches. Le feutre, la carence en nutriments et les sols secs favorisent l’infestation.

Mesures :

Veillez à apporter l’engrais adapté à votre pelouse. Le taux d’infestation peut être réduit en arrosant le gazon tôt le matin et en retirant la couche de feutre.

Maladie du fil rouge

La maladie du fil rouge apparaît souvent en été en automne. Des taches jaunâtres irrégulières et imbriquées se forment, semblables à des boutures desséchées qui auraient été laissées sur place. En cas de forte humidité, un mycélium rose se forme sur les graminées.

Mesures :

L’apport soigneux d’engrais approprié suffit généralement à stopper la prolifération de ce champignon. Retirez les brins infectés à l’aide d’un râteau.

Rouille

La rouille survient lors de températures persistantes, supérieures à 20 degrés. Des taches claires irrégulières se forment. On peut voir des pustules sur les brins infestés, lesquelles ressemblent à la surface d’une feuille craquelée. Elles sont brun-jaune à pratiquement noires.

Mesures :

Un entretien correct du gazon permet de prévenir cette maladie. Le traitement régulier du gazon à l’aide d’un engrais approprié réduit également la vulnérabilité de la pelouse.

Cercosporiose

La cercosporiose peut être causée par divers agents pathogènes. Le gazon se couvre de taches claires, jaunâtres à brunes. Il revêt une apparence irrégulière mouchetée. Des taches brunes à rouges sont généralement visibles sur les feuilles.

Mesures :

Réduire les applications unilatérales d’azote. Arroser correctement la pelouse. Éviter la présence constante d’humidité et de tondre votre gazon trop près de la base. Veiller à de bonnes conditions de croissance.

Pourrissement des racines

Le pourrissement des racines est une maladie typique des gazons fraîchement semés en plein été. Il peut toutefois aussi toucher des pelouses existantes. Le collet et les racines brunissent. Une ouate blanche entoure la base des brins. Les brins se laissent extraire facilement du sol.

Mesures :

Éviter la présence permanente d’humidité.

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto