Aménager l’environnement et le jardin

Construire un mur de jardin en matériaux recyclés

Si vous souhaitez construire un mur ou une barrière en pierre autour de votre propriété, sans avoir recours à de nouveaux matériaux, vous pouvez utiliser des matériaux recyclés – soit des granulats recyclés de toutes sortes, soit des pierres qui ont déjà servi ailleurs et perdu leur utilité. Nous vous expliquons ci-après comment procéder.

Construire un mur de jardin en matériaux recyclés
Si vous souhaitez construire un mur ou une barrière en pierre autour de votre propriété, sans avoir recours à de nouveaux matériaux, vous pouvez utiliser des matériaux recyclés.

(pg) On trouve partout des pierres devenues inutiles. Il peut s’agir de vieilles tuiles, d’anciennes dalles de pavage, de briques, de pierres cassées ou simplement de pierres et de roches trouvées dans les environs. Elles peuvent être utilisées pour construire des murs de jardin, mais aussi pour stabiliser un talus, réaliser un terrassement, une protection contre les regards indiscrets ou le pourtour d’une plate-bande surélevée.

Le mur du jardin se transforme en terrain de jeu créatif

Les avantages de construire avec des pierres, pour ainsi dire « recyclées », sont évidents : elles reviennent moins cher que du matériau neuf, dans le meilleur des cas, elles sont même gratuites et, grâce à leur aspect hétérogène, elles offrent d’innombrables possibilités de conception créative. En outre, un mur de pierres sèches constitue un habitat attrayant pour les animaux et les plantes et s’intègre donc parfaitement dans un jardin naturel.

Bien entendu, vous êtes libre de garnir les espaces vides dans votre mur de jardin, mais pouvez aussi laisser la nature suivre son cours et attendre de voir ce qui pousse. La variété des plantes et le jeu des couleurs des différents matériaux rocheux créent une apparence naturelle attrayante.

Mur de jardin : pierres sèches ou fixées avec du mortier ?

Cela s’applique avant tout à la construction d’un mur de pierres sèches ; une méthode selon laquelle vous superposez simplement les différentes pierres, en veillant à bien les combiner en termes de forme et de taille. Le mur se maintient par son propre poids. Les interstices créés lors de la construction peuvent former un abri pour différents animaux, vous pouvez également les végétaliser ou les remplir de gravier ou de petits gravats.

Les murs en pierres sèches sont passablement solides, mais il ne faut pas dépasser une certaine hauteur, à cause de la statique. Si vous préférez jouer la carte de la sécurité ou que votre mur doit servir à soutenir un talus, envisagez de le renforcer avec du mortier. Ce faisant, vous pouvez améliorer la solidité de la construction avec du mortier aux endroits où les pierres ne s’emboîtent pas tout à fait.

Des fondations renforcent la stabilité du mur de jardin

Il n’est pas impérativement nécessaire de réaliser des fondations pour construire un mur de jardin avec des pierres de seconde main. Cependant, surtout sur un sol mou, des fondations empêchent le mur, qui peut peser plusieurs tonnes, de s’enfoncer par la suite. 

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto