Fleurs et plantes

Aménager une prairie de fleurs sauvages

Dans la prairie colorée de fleurs sauvages, les papillons virevoltent de fleur en fleur. Cette magnifique mer de fleurs offre aux insectes une riche source de nourriture et un habitat précieux. Nos conseils vous permettent d’aménager facilement une prairie de fleurs sauvages.

Une prairie de fleurs sauvages offre aux insectes une riche source de nourriture et un habitat précieux.
Une prairie de fleurs sauvages offre aux insectes une riche source de nourriture et un habitat précieux.

(chu) Une prairie de fleurs sauvages luxuriante est un véritable régal pour les yeux dans le jardin. Elle offre une riche source de nourriture aux insectes, tels que les papillons, les abeilles sauvages, les bourdons et d’innombrables petits animaux. Grâce à nos conseils et avec un peu de patience, vous pouvez également réaliser dans votre jardin ce paradis pour insectes qui est très facile d’entretien. La période optimale pour l’ensemencement est de mars à mai. La prairie de fleurs sauvages prospère à merveille à un endroit en plein soleil où le sol est pauvre en nutriments et plutôt sec. Nous vous présentons comment aménager une prairie de fleurs sauvages étape par étape.

Semence de fleurs sauvages indigènes

Campanule raiponce, carotte sauvage et marguerite : lors du choix des semences, optez de préférence pour des mélanges composés de fleurs sauvages indigènes. Celles-ci prospèrent le mieux au climat prédominant. Au cours de l’année de jardinage, le mélange coloré offre une source de nourriture bienvenue à de nombreux insectes et pollinisateurs. Notre conseil : collectez les semences des capsules en bord de chemin en fin d’été et répandez-les dans votre prairie de fleurs sauvages. Une grande diversité de fleurs indigènes s’installe ainsi dans la praire de fleurs sauvages. Saviez-vous qu’une praire de fleurs sauvages se compose de plus de 100 fleurs et herbes différentes ?

Le sol de jardin adéquat pour la praire de fleurs sauvages

Un emplacement en plein soleil et un sol pauvre en nutriments et sec sont le choix idéal pour une prairie de fleurs sauvages. Plus un sol est gras et riche en nutriments, moins les fleurs sauvages y poussent. En cas d’une alimentation trop élevée en azote, certaines espèces de graminées évincent les fleurs et les herbes à croissance plutôt lente. Un gazon à l’anglaise soigné peut être transformé en une praire colorée de fleurs sauvages en amaigrissant le sol. La première étape consiste à arrêter les apports d’engrais. Dans le cas d’un sol très riche en nutriments, il est recommandé de retirer la couche humifère supérieure ou de la mélanger avec du sable.

Comment aménager une prairie de fleurs sauvages

  • Décollez et retirez la couche végétale à l’aide d’une spatule tranchante.
  • Bêchez alors le sol et aérez-le à l’aide d’une pioche. Les grains de terre sont alors écrasés aussi finement que possible.
  • La surface est aplanie à l’aide d’un large râteau et est compactée avec un rouleau.
  • Nous vous recommandons de prévoir un chemin herbé sinueux au milieu de la surface pour pouvoir à l’avenir admirer de près la prairie de fleurs sauvages.
  • Versez la semence dans un semoir ou un seau. Prévoyez cinq à dix grammes de semence par mètre carré. Les fines semences sont ensuite mélangées avec de la vermiculite. Cette mesure présente les avantages suivants : ce matériau naturel stocke l’eau et peut la transmettre plus tard aux semences. Vous empêchez ainsi que les semences s’assèchent. De plus, les fines semences de fleurs sauvages peuvent être nettement mieux semées. Les semences peuvent aussi être mélangées avec du sable. L’effet de stockage de l’eau n’est cependant pas donné dans ce cas.
  • Parsemez les semences à la volée et de manière uniforme sur la surface. La vermiculite claire permet de voir où il y a encore des trous. Ceux-ci peuvent être parfaitement comblés avec les semences de fleurs sauvages restantes.
  • Pour un bon contact de la semence avec le sol, passez de nouveau la surface au rouleau afin que les graines soient complètement entourées de terre. Les racines seront sinon suspendues en l’air, n’auront aucun maintien et sécheront lors de la germination.
  • Arrosez les semences de fleurs sauvages et veillez à ce qu’elles ne se s’assèchent pas. Les jeunes plantes sont très sensibles à la sécheresse. La prairie de fleurs sauvages est bien développée au bout de cinq à six semaines.

Comment entretenir la prairie de fleurs sauvages

La prairie de fleurs sauvages doit être tondue pour la première fois environ dix semaines après l’ensemencement. La première tonte permet de retirer les mauvaises herbes et de stimuler la pousse. Un tapis de fleurs sauvages dense apparaît. Dans le cas d’un ensemencement au printemps, la prairie doit être tondue deux à trois fois la première année. Elle n’est plus tondue qu’une seule fois l’année suivante. Le moment idéal pour cela est le mois de septembre.

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto