Herbes aromatiques pour balcon et jardin

Cultiver soi-même des plantes médicinales

Une pharmacie naturelle dans son propre jardin : les herbes et les plantes médicinales comme le thym, la menthe, le millepertuis et l'arnica, peuvent être facilement cultivées. Elles sont extrêmement faciles d'entretien et peu exigeantes. Les substances précieuses de leurs feuilles, leurs fleurs ou leurs baies atténuent les maux et les maladies.

Heilpflanzen anbauen
Une pharmacie naturelle dans son propre jardin : les herbes et les plantes médicinales peuvent être facilement cultivées.

Les herbes et les plantes médicinales sont des remèdes naturels qui ont fait leurs preuves. Elles guérissent les plaies et garantissent un sommeil réparateur grâce à leur effet relaxant. Pendant la période des rhumes, elles atténuent les maux de gorge et la toux. L’histoire des herbes et des plantes médicinales remonte à l’Antiquité. Les civilisations de l’ancienne Égypte et de la Grèce antique estimaient déjà le pouvoir de guérison des herbes et des plantes médicinales. Ainsi, la camomille (Matricaria chamomilla) était un remède apprécié pour atténuer les maux gastriques et intestinaux. Les herboristes, comme la sœur bénédictine Hildegard von Bingen (1098-1179), acquirent leur vaste savoir dans les jardins des cloîtres du Moyen-Âge, et créèrent ainsi une nouvelle médecine populaire. Le pouvoir particulier des herbes et des plantes médicinales est aujourd’hui de plus en plus apprécié. Il est facile d’avoir sa pharmacie naturelle dans son propre jardin. Dans une tisane, dans une teinture ou dans des pommades ou des huiles : les substances précieuses des herbes et des plantes médicinales atténuent un grand nombre de maux et de maladies.

Rhume

  • Sauge (Salvia officinalis) : les tannins des feuilles de sauge aromatiques tuent les germes et protègent les muqueuses de la bouche et du pharynx. En cas de rhume, un thé chaud à la sauge est anti-inflammatoire et atténue les maux de gorge.
  • Plantain (Plantago lanceolata) : En cas de rhume, un thé à base de feuilles de plantain est expectorant, atténue les irritations, est antibactérien et anti-inflammatoire.

Toux

  • Thym (Thymus vulgaris) : un thé à base de feuilles de thym est un remède traditionnel pour atténuer la toux. L’huile de thym contenue dans les feuilles de la plante médicinale est expectorante, anti-inflammatoire et décontractante.

  • Sureau noir (Sambucus nigra) : les baies de sureau noir sont riches en vitamine C. Un sirop extrait de ces baies renforce le système immunitaire et atténue la toux.

Maux gastriques et intestinaux

  • Menthe (Mentha x piperita) : un thé à base de feuilles de menthe véritable est décontractant, stimule les sucs gastriques et favorise le flux biliaire.
  • Camomille (Matricaria chamomilla) : la camomille est une plante médicinale populaire. Elle est décontractante et antibactérienne. En cas de maux de ventre, de ballonnements ou de diarrhée, un thé à la camomille apporte un soulagement rapide.

Courbatures

  • Armoise (Artemisia vulgaris) : courbatures ou jambes fatiguées – une huile extraite des feuilles et des fleurs de cette plante médicinale détend et atténue les douleurs.

Nervosité et insomnie

  • Houblon (Humulus lupulus) : dans un coussin d’herbes, les fleurs femelles, les cônes de houblon, ont un effet apaisant et favorise le sommeil.
  • Mélisse (Melissa officinalis) : un thé de feuilles de mélisse apaise et favorise le sommeil.
  • Lavande (Lavandula angustifolia) : dans un petit sachet de senteur, la lavande et son odeur unique favorise un sommeil réparateur. L’odeur apaisante aide également les petits à s’endormir.

Coup de soleil

  • Millepertuis (Hypericum perforatum) : une teinture ou une huile de fleurs de millepertuis favorise la cicatrisation en cas de coup de soleil.

Blessures

  • Arnica (Arnika montana) : les fleurs de la plante d’arnica déploient leur effet guérisseur dans les pommades et les teintures. En cas de blessures, l’arnica atténue les douleurs et est anti-inflammatoire.
  • Consoude (Symphytum officinale) : la consoude a des propriétés fortement cicatrisantes, notamment grâce à l’allantoïne qu’elle contient. Dans une pommade ou une teinture, les feuilles de consoude atténuent les irritations et sont anti-inflammatoires.

Symptômes de la ménopause

  • Alchémille (Alchemilla vulgaris) : les fleurs et les feuilles de l’alchémille sont un remède traditionnel pour divers maux féminins (crampes pendant les règles, syndrome prémenstruel ou symptômes de la ménopause). Cela est entre autres dû à ses hormones végétales qui sont similaires à la progestérone féminine. Un thé des feuilles de la plante médicinale est astringent, anti-inflammatoire et légèrement antiseptique.
  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • iStockphoto