Protection contre les tremblements de terre
Coopération avec les experts GVB Logo

Les tremblements de terre en Suisse

Entre 1 000 et 1 500 tremblements de terre se produisent chaque année en Suisse. Rares sont ceux qui ont été ressentis par la population locale. Toutefois, ce chiffre témoigne de l'intensité de l'activité sismique en Suisse.

Valais, le canton le plus à risque face aux tremblements de terre
C'est en Valais que le risque de séisme est jugé le plus important. Suivent Bâle, les Grisons (photo), la vallée rhénane de St-Gall et la Suisse centrale.

(pg) Le Service Sismologique Suisse (SED Suisse) enregistre tous les séismes en direct chez nous et chez nos voisins. Le SED estime que, chaque année, 10 à 15 séismes sont suffisamment puissants pour être ressentis par la population. En d'autres termes, ils atteignent une magnitude approximative de 2,5 et plus. Quelques exemples: 

  • 25 octobre 2020 à Elm (GL), Mag. 4.4
  • 25 octobre 2020 à Arolla (VS), Mag. 2.7
  • 15 octobre 2020 à Sion (VS), Mag. 2.6
  • 18 mars 2020 à Montreux (VD), Mag. 2.6
  • 7 mars 2020 à Santa Maria (GR), Mag. 2.6
  • 25 janvier 2020 à Graechen (VS), Mag. 3.0

A en croire le SED, la Suisse connaît un séisme d'une magnitude d'au moins 5 tous les 8 à 15 ans. Les plus importants, qui atteignent une magnitude de 6 ou plus, sont rares, mais l'aléa sismique suisse, à savoir le risque sismique suisse, est constant et généralisé.

Risque sismique majeur

C'est en Valais que le risque de séisme est jugé le plus important. Suivent Bâle, les Grisons, la vallée rhénane de St-Gall et la Suisse centrale. A noter que toute la Suisse est exposée, à tout moment, à un danger de séisme

Dans les pays voisins, la SED enregistre aussi en permanence des tremblements de terre d'amplitude faible et moyenne. En 2017, il s'en est produit fréquemment autour du lac de Garde en Italie, mais aussi à Chamonix (France), à Innsbruck (Autriche) ou à Ravensburg (Allemagne). 

Dommages possibles

Les aléas sismiques faibles et modérés passent généralement inaperçus à l'extérieur, mais sont ressentis par beaucoup de personnes à l'intérieur des bâtiments. Certains sont réveillés en sursaut, vaisselle et vitres vibrent bruyamment, de petits objets sont déplacés. Des fissures peuvent se former dans les murs ou les crépis, des tuiles peuvent se détacher et tomber. Fait non négligeable: les moindres dégâts peuvent engendrer des frais d'expertise (statisticiens, ingénieurs) et de réparation considérables. 

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto