Panier Chercher
Financer et acheter
Droit
Bâtir et rénover
Prémunir et assurer
Habitat
Jardin et balcon

L’appartement intégré, une opportunité

Un appartement intégré est une unité d’habitation supplémentaire dans une habitation en propriété. En général, il dispose d’un accès indépendant. Différentes affectations sont possibles. Les appartements intégrés sont très prisés sur le marché immobilier suisse. Ils offrent des perspectives de revenus rentabilisant l’investissement.

Un appartement intégré présente de nombreux avantages.
Bien planifié, l’appartement intégré présente de nombreux avantages comme forme d’habitation complémentaire, mais aussi des atouts de nature financière.

Un appartement intégré se caractérise par un accès indépendant séparé ainsi qu’une adresse distincte. En général, il est conçu sous forme de petit appartement supplémentaire, intégré dans une maison individuelle. Il peut être utilisé ou commercialisé comme appartement locatif ordinaire, appartement de vacances ou dépendance pour les membres seniors de la famille. La maison individuelle se transforme donc en principe en maison à deux ou plusieurs familles. Il convient de vérifier au préalable auprès de la commune si ce logement supplémentaire serait conforme à la zone et à l’utilisation. Si, dans le cadre d’une nouvelle construction ou d’une transformation, l’aménagement d’un appartement intégré est souhaité, il convient de veiller, lors de la planification de la construction, à la flexibilité requise en termes d’utilisation, qui, au-delà de la conformité, doit respecter les prescriptions en matière de construction en vigueur. En termes de conception, il est recommandé par exemple de prévoir l’espace suffisant à cet effet au sous-sol ou au rez-de-chaussée.

Un appartement intégré possède en principe une ou deux pièce(s), des sanitaires et une cuisine. Il ne doit pas nécessairement être séparé du reste de l’habitation, mais si l’on souhaite le vendre, une déclaration de séparation est généralement exigée. Dans ce document, la commune confirme l’autonomie de l’appartement intégré du point de vue de l’accès et de l’adresse. 

L’appartement intégré comme bien d’investissement

La construction d’un appartement intégré représente un investissement supplémentaire, qui peut par exemple tenir lieu de sécurité en cas de changement de la situation de vie. Les personnes appréciant le soutien des grands-parents ou des beaux-parents pour la garde des enfants obtiennent une possibilité d’hébergement confortable – temporaire ou définitive.

Il est recommandé de tenir compte dans la planification de l’absence de barrières. En effet, un appartement intégré peut offrir à son propriétaire une possibilité de logement au troisième âge. Si les personnes nécessitant des soins choisissent d’employer une assistante ou un assistant de vie, elle ou il pourra vivre dans l’appartement intégré.

L’appartement intégré comme aide financière

La location à une tierce personne d’un appartement intégré aide à financer les coûts de construction ou de transformation. Les revenus locatifs peuvent également améliorer la rente perçue à la retraite.

Lorsqu’un appartement intégré est loué, la valeur locative imputée de la propriété est proportionnellement réduite. En revanche, les recettes de loyer doivent être déclarées comme revenu. L’aménagement ultérieur d’un appartement intégré dans un immeuble peut toutefois être intéressant du point de vue fiscal : les investissements pour la transformation, la rénovation et l’entretien peuvent être déduits dans la déclaration d'impôts.

Les appartements intégrés exigent de l’expertise

Les immeubles existants présentant un potentiel pour la création d’un appartement intégré ont souvent plusieurs décennies. Aussi, une telle transformation va souvent de pair avec un assainissement complet du bâtiment, pour lequel il vaut la peine de faire appel à des spécialistes dès la phase de planification. Non seulement ceux-ci clarifient les questions concernant les possibilités d’utilisation de l’espace, mais ils connaissent également les règlements de construction et les spécifications en matière d’hygiène de l’habitat. De cette manière, le confort potentiel de cette forme d’habitat supplétif sera exploité de manière optimale.

Questions fréquentes

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto