Chauffer avec les pompes à chaleur

Le bon emplacement pour les pompes à chaleur

Les pompes à chaleur sont très appréciées comme chauffage et comme remplacement du chauffage. Elles sont efficientes et leur exploitation n’entraîne aucune émission de CO2. En revanche, l’emplacement de la pompe à chaleur peut susciter des bruits dérangeants ou conduire à une défaillance de fonctionnement. Il est donc essentiel de lui accorder l’importance qu’il mérite.

Le bon emplacement pour les pompes à chaleur
Les pompes à chaleur peuvent être installées à l’intérieur comme à l’extérieur.

(MP) Le principe d’une pompe à chaleur est toujours identique : la chaleur d’une zone extérieure est utilisée pour chauffer une zone intérieure. Toutes deux sont thermiquement séparées. Dans le cas des pompes à chaleur monobloc (un seul appareil compact), le transfert s’effectue au moyen d’un circuit interne, entraîné par un compresseur.

La chaleur extérieure provient :

La chaleur venue de l’extérieur est transmise à l’eau du circuit de chauffage dans la maison via le circuit interne de la pompe à chaleur. La provenance de la chaleur extérieure a un impact sur l’emplacement.

Où placer les pompes à chaleur ?

Du point de vue technique, idéalement, la distance entre la pompe à chaleur et la source de chaleur externe est la plus courte possible.

Pour les pompes à chaleur eau glycolée/eau et eau/eau, des forages sont effectués dans le sol, puisque la chaleur est extraite du sol. La pompe à chaleur est généralement installée sous forme de monobloc dans une pièce à la cave, le plus près possible des forages. Cela permet de minimiser la distance de transport ainsi qu’un possible refroidissement. 

Quelles pompes à chaleur sont installées à l’extérieur ?

Concernant les pompes à chaleur air/eau, il existe des systèmes qui peuvent être installés à l’intérieur ou à l’extérieur. De nombreux appareils expressément prévus pour une installation à l’extérieur, et donc résistants aux intempéries, sont proposés sur le marché. Ceux-ci aspirent directement l’air, sans avoir recours à d’autres conduites. L’eau du circuit de chauffage est chauffée à l’extérieur. Cela signifie que les conduites pour le circuit de chauffage doivent être bien isolées avant leur entrée dans la maison.

Leur emplacement peut être déterminé dans l’espace extérieur privé, aussi bien au niveau de l’entrée ou du jardin que sur les terrasses ou les toits plats. Nous recommandons :

  • de prévoir un socle robuste, durable et horizontal pour y installer l’appareil
  • une distance d’au moins trois mètres des zones de circulation et de passage

À quoi faut-il veiller pour les pompes à chaleur air/eau installées à l’intérieur ?

En cas d’installation intérieure d’une pompe à chaleur air/eau, des percements relativement importants (50x50 cm ou plus) devront être effectués dans l’enveloppe du bâtiment pour l’arrivée et l’évacuation de l’air extérieur. Là encore, l’emplacement idéal est à la cave. L’installation dans les combles est déconseillée, car l’appareil est raccordé au circuit d’eau de chauffage et un dégât d’eau y aurait des conséquences désastreuses.

Comment fonctionnent les pompes à chaleur air/eau split ?

Dans le domaine des pompes à chaleur air/eau, il existe également des installations dites « split ». Dans ce cas, contrairement au système monobloc, la transmission au circuit est assurée par deux appareils : l’un est installé à l’extérieur et aspire l’air ambiant, l’autre diffuse la chaleur à l’intérieur au circuit de chauffage. Cette variante assure une flexibilité relativement grande par rapport à son emplacement. Le circuit de transmission nécessite peu de place. Ses conduites, qui se passent d’isolation, n’exigent que de modestes travaux.

Les systèmes split permettent également de répondre de manière plus précise et flexible aux besoins effectifs en matière de performance de chauffage. En revanche, deux emplacements doivent leur être réservés. La distance entre les deux modules du système ne constitue toutefois pas un critère déterminant.

Quelles questions d’autorisation et d’émissions se posent-elles eu égard aux pompes à chaleur ?

Les pompes à chaleur font parfois l’objet de plaintes pour nuisances sonores. Cela concerne pratiquement uniquement les pompes à chaleur air/eau, dont les ventilateurs causent des désagréments. Les fabricants prétendent que les nouveaux modèles sont quasiment insonores. L’un d’eux l’atteste même avec son simulateur de bruit en ligne. Ce sujet doit toutefois impérativement être pris en considération.

En cas d’installation à l’extérieur, un permis de construire est nécessaire dans de nombreuses communes. En d’autres termes, une opposition peut être formulée contre un projet d’installation de pompe à chaleur. Sur le plan juridique, les pompes à chaleur font partie des installations de l’industrie et des arts et métiers. De ce fait, elles sont évaluées en fonction des valeurs limites de l’annexe 6 de l’ordonnance sur la protection contre le bruit (OPB). En choisissant de manière réfléchie l’emplacement de la pompe à chaleur, en évitant les recoins de murs, qui amplifient le bruit ou en optant pour une partie du terrain de toute manière exposée au bruit, il est possible de réduire le risque de conflits éventuels.

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto