Financer et acheter
Droit
Bâtir et rénover
Prémunir et assurer
Habitat
Jardin et balcon
Chauffer avec les pompes à chaleur

Les pompes à chaleur sont simples à entretenir

Les pompes à chaleur ne produisent ni suie ni fumée. C'est pourquoi la loi ne prescrit pas non plus de contrôles impératifs. Pourtant, il est judicieux de vérifier périodiquement le bon fonctionnement de l'installation. En effet, il s'agit de machines dotées de nombreux composants, qui peuvent en partie présenter des signes d’usure. Les fabricants proposent des contrats de maintenance.

Wärmepumpe Wartung
Les pompes à chaleur ne sont pas soumises à une inspection obligatoire par un ramoneur. Leur état doit malgré tout être vérifié.

Les pompes à chaleur fonctionnent un peu comme des réfrigérateurs. Les spécialistes parlent d'un processus de compression de vapeur à froid : un réfrigérant s'évapore du côté froid, tout en absorbant la chaleur de l'évaporation. La compression permet qu'il se liquéfie à nouveau du côté chaud, libérant ainsi la chaleur de la condensation. Le circuit du réfrigérant se termine par une vanne d'étranglement. À cet endroit, il est à nouveau détendu à la pression d'évaporation. Le côté froid peut être le sol, la nappe phréatique, l'eau d'un lac ou même l'air. L'intérieur chauffé constitue le côté chaud. Le courant électrique maintient le circuit en marche.

Le module de système de pompe à chaleur permet d'éviter les tracas

Lorsque les pompes à chaleur ont fait leur apparition sur le marché, on estimait qu'elles ne nécessitaient aucun entretien. Cette idée fait désormais l'objet d'une certaine retenue. L'efficacité énergétique des nouveaux appareils a considérablement augmenté, notamment grâce à l'utilisation d'éléments de commande électroniques. Les performances plus élevées rendent également les systèmes de pompes à chaleur plus sensibles aux pannes. Il est donc recommandé de conclure un contrat de maintenance.

Le système de pompe à chaleur modulaire (PAC système–module) a été introduit il y a quelques années dans le but de permettre un bon fonctionnement de l'installation. Il est soutenu par les fabricants et les fournisseurs de pompes à chaleur, les associations industrielles et les installateurs. L'Office fédéral de l'énergie (OFEN) est l'un des organismes responsables du PAC système–module. La plupart des cantons ont défini ce module comme condition pour obtenir des subsides lors du remplacement des systèmes de chauffage électriques et à combustibles fossiles par des pompes à chaleur. Un certificat de système attestant l'installation conforme fait partie intégrante du module. En outre, une inspection est effectuée par le fournisseur de la pompe à chaleur au cours de la 2e ou 3e année suivant la mise en service. Cette mesure garantit l'efficacité énergétique du système et, parallèlement, les besoins et les exigences de confort des occupants du bien-fonds sont pris en compte et coordonnés de manière optimale. L'inspection du système garantit, dès le départ, que le système soit exploité conformément aux exigences et en tenant compte de l'efficacité énergétique.

Les commandes de pompes à chaleur garantissent un fonctionnement efficace

Après la phase initiale de mise en service également, il est conseillé de faire inspecter régulièrement le système. Les fabricants proposent à cet effet différents contrats de maintenance. Leurs équipes de techniciens de service vérifient le système et sa fonctionnalité. L'attention se porte principalement sur le circuit du réfrigérant ; le compresseur, l'évaporateur et la soupape d'étranglement peuvent présenter des signes d'usure, notamment les joints et les filtres. Les systèmes contenant plus de 3 kg de réfrigérant sont soumis à une déclaration. Un carnet d'entretien doit être tenu, lequel atteste la réalisation des tests d'étanchéité obligatoires.

Des contrôles réguliers sont également recommandés concernant le système de contrôle. Comme on le sait, les logiciels évoluent sans cesse. Pour garantir l'efficacité et le confort à long terme, il est donc recommandé de procéder à des mises à jour et à niveau régulières. La commande de la pompe à chaleur va de pair avec celle du système de chauffage à proprement parler, y compris ses spécifications de température. Par ailleurs, les contrôles périodiques tiennent compte du fait que les pompes à chaleur sont en échange constant avec l'environnement. Cet échange ne doit pas être perturbé. Dans les systèmes de pompes à chaleur qui utilisent la température de l'air, il faut notamment s'assurer que les conduits d'alimentation ne sont pas obstrués par des feuilles ou de la poussière. Il peut arriver que des matériaux aspirés bloquent les écoulements d’eau de condensation, d'où l'apparition d'un risque potentiel de dégâts d’eau.

Les composants des systèmes de pompes à chaleur présentent une certaine durée de vie

Même avec un bon entretien, les pompes à chaleur n'ont pas une vie éternelle. Actuellement, les fabricants recommandent de remplacer les appareils après 18 ans de service – n'oublions pas non plus que la technologie des systèmes est constamment optimisée et consomme moins de courant. Cette durée de vie se réfère exclusivement au fonctionnement du circuit de l'agent réfrigérant. D'autres composants du système de chauffage fonctionneront beaucoup plus longtemps. Actuellement, on table sur une durée de vie d'environ 50 ans pour les sondes géothermiques.

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto