Chauffer avec les pompes à chaleur

Le coût d’acquisition et d’exploitation des pompes à chaleur

Les pompes à chaleur sont alimentées par du courant électrique, à partir duquel elles produisent au moins trois fois plus d’énergie thermique. Par rapport à un système de chauffage fossile, leur fonctionnement sans émission séduit les propriétaires de maison. Leur rentabilité sur le plan économique dépend des prix du mazout.

Wärmepumpe Kosten
Les pompes à chaleur consomment beaucoup d’électricité. Néanmoins, notamment dans le cas d’une nouvelle acquisition, remplacer de cette manière un chauffage à mazout en vaut la peine.

(msc) Le renouvellement d’un système de chauffage mérite d’être préparé à l’avance et de manière approfondie : Quel système de chauffage est le plus approprié pour remplacer l’ancien ? Qu’en est-il de l’aspect écologique et économique ? L’Office fédéral de l’énergie et le WWF Suisse proposent une comparaison en ligne des coûts des systèmes de chauffage, laquelle reflète en principe des résultats cohérents. Une mention importante : la structure des coûts des systèmes de chauffage disponibles est variable. Un exemple de coût initial élevé est celui de la pompe à chaleur avec sonde géothermique, laquelle est plus chère qu’une pompe à chaleur air-eau ou qu’un système de chauffage fossile. La comparaison des coûts d’exploitation et des prix de l’énergie donne une image toute différente. Il est donc recommandé de procéder à une évaluation individuelle des coûts totaux, dans lesquels il convient de prendre en compte l’investissement, l’exploitation et la maintenance sur toute la durée de vie.

Coûts totaux : l’avantage revient aux pompes à chaleur

Les variables suivantes doivent être prises en compte pour comparer les coûts totaux :

  • En considérant un prix d’achat du mazout à partir de CHF 70.–/100 litres (moyenne entre 2015 et 2019), les deux variantes de pompes à chaleur l’emportent ; tant par rapport aux chauffages fossiles que par rapport aux installations de chauffage au bois. La variante du système air-eau prend tout juste la tête par rapport à celui couplé à la terre. En tenant compte de la redevance obligatoire sur le CO2 (CHF 25.–/100 litres), la différence de coût en faveur des pompes à chaleur devient encore plus nette. Ce calcul ne comprend pas les subventions et les déductions fiscales pour le remplacement du chauffage par une pompe à chaleur. 

Investissement relativement élevé

Les coûts à calculer pour l’achat et l’installation des systèmes de chauffage sont comparativement stables. Les pompes à chaleur sont deux à quatre fois plus chères qu’un nouveau système de chauffage à mazout. Et le rapport de coût entre une pompe à chaleur à air extérieur et une pompe à chaleur géothermique est également de 1:2. Les facteurs de coût pour cette dernière sont le forage et le fonçage de la sonde géothermique.

Une exploitation moins onéreuse et plus propre

Le prix du pétrole n’est pas le seul à être soumis à des fluctuations considérables. Les coûts d’énergie des autres systèmes de chauffage sont également difficiles à estimer dans le cadre de la comparaison globale des coûts. Le gaz et l’électricité sont proposés à des prix différents selon les régions et les périodes. Dans le cas des pompes à chaleur, il faut savoir que la plupart des fournisseurs d’électricité régionaux proposent un tarif spécial, lequel est généralement inférieur aux prix d’achat de l’électricité domestique.

Les propriétaires de maison soucieux de l’environnement prennent également en compte les frais de chauffage externes selon la norme SIA 480, en plus des coûts énergétiques réels à payer. Il s’agit notamment des coûts environnementaux liés aux dommages causés à l’environnement lors de la fourniture de chauffage et d’eau chaude – comme la pollution atmosphérique – et qui peuvent être monétisés. Ces coûts environnementaux sont beaucoup plus élevés pour les systèmes de chauffage à combustible fossile que pour les systèmes de pompe à chaleur sans émissions. À cet égard, il convient toutefois de prêter attention à l’origine et à la qualité de l’énergie électrique qui doit être consommée pour faire fonctionner une pompe à chaleur.

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto