ch.gini.core.components.structure.label.shoppingCart ch.gini.core.components.structure.label.search
Financer et acheter
Droit
Bâtir et rénover
Prémunir et assurer
Habitat
Jardin et balcon

Éloigner les frelons

Les frelons sont la plus grande espèce de guêpes vivant chez nous. Ces gros bourdonneurs ont l’air dangereux, mais ils sont généralement inoffensifs. Les frelons sont des insectes très actifs qui se révèlent même être des chasseurs utiles dans le jardin. Voici comment éloigner en douceur cet insecte digne d’être protégé.

Éloigner les frelons
Les frelons sont des animaux dignes d’être protégés. Il faut les éloigner avec beaucoup de précaution.

(chu) Les frelons font généralement peur, alors que ce sont des insectes très pacifiques et utiles. Ces animaux nocturnes partent à la chasse aux mouches et aux taons dans le jardin. Toutes sortes d’insectes nourrissent les larves de frelons. Ces grosses guêpes à rayures rousses et jaunes sont ainsi des auxiliaires importants dans le jardin. Les frelons sont des animaux dignes d’être protégés. Il faut les éloigner avec beaucoup de précaution. Nous vous présentons cet insecte utile très actif et vous donnons de précieux conseils pour l’éloigner de la maison ou du coin salon en terrasse.

Présentation succincte des frelons

Les frelons sont la plus grosse espèce de guêpes (du latin vespa). En Suisse, on ne les trouve que sous une seule forme : le frelon (vespa crabro) était menacé d’extinction jusque dans les années 1970, mais sa population se rétablit lentement. Cet insecte digne d’être protégé est nettement plus gros que sa cousine, la guêpe. La reine des frelons mesure pas moins de 23 à 35 millimètres (la reine des guêpes peut atteindre 20 millimètres). Les ouvrières mesurent entre 18 et 25 millimètres (11 à 14 millimètres chez la guêpe). Les frelons arborent des rayures caractéristiques rousses et jaunes. Les guêpes, quant à elles, sont jaunes rayées de noir. Contrairement aux guêpes et aux abeilles, les frelons continuent de chasser même dans l’obscurité la plus profonde. Ces animaux nocturnes sont des chasseurs d’insectes et ne se nourrissent pas du nectar des fleurs comme les guêpes ou les abeilles. Les frelons guettent leurs proies, telles que les mouches, les taons ou les mouches charbonneuses, sur les plantes à fleurs très fréquentées. Ces chasseurs assidus sont des animaux très sociaux. Une colonie de frelons se compose de 300 à 700 individus, dont une reine. Les frelons ne vivent pas très longtemps : leur espérance de vie va de 30 à 40 jours. Seules les reines peuvent vivre jusqu’à un an. Elles sont les seules à passer l’hiver et quittent leurs quartiers d’hiver à partir d’avril ou de mai.

Comment et où les frelons construisent-ils leur nid ?

Dans la nature, les frelons cherchent des creux naturels dans le bois d’arbres pourris pour construire leur nid. À proximité des habitations humaines, les frelons construisent volontiers leur nid dans les caissons de stores, les nichoirs ou les coffrages de murs. En mai, la reine commence à construire son nid en utilisant du bois pourri malaxé. Une fois le nid terminé, elle pond ses premiers œufs dans les premières cellules. Jusqu’à l’éclosion des œufs, la reine s’occupe seule du couvain. Les premières ouvrières éclosent en juin. Désormais, la reine n’a plus pour seule tâche que de pondre. Les ouvrières s’occupent du couvain et nourrissent les larves. Entre septembre et octobre, l’ancienne reine produit jusqu’à 200 œufs qui donneront naissance aux nouvelles reines et aux faux bourdons. La vieille reine progressivement négligée par ses ouvrières meurt à l’automne. Le nid est alors vide et abandonné. Les frelons n’utilisent pas deux fois un ancien nid, mais aiment construire le nouveau nid à proximité.

Éloigner les frelons : l’essentiel en bref

  • Étant dignes d’être protégés, les frelons ne doivent pas être capturés ni tués. Dans le jardin, ce sont de grands chasseurs qui attrapent une multitude de nuisibles.
  • Les frelons peuvent être éloignés en douceur de la maison. Nocturnes, ils s’orientent volontiers vers les sources de lumière. Ouvrez grand les fenêtres et éteignez la lumière lorsqu’il fait noir. Les frelons perdront alors l’orientation et s’envoleront d’eux-mêmes dehors.
  • À titre préventif, vous pouvez bloquer l’accès aux frelons en installant des moustiquaires sur les fenêtres et les portes. Recouvrez toujours bien les boissons et les plats sucrés. Dans le jardin, ramassez les fruits tombés qui risqueraient d’attirer les frelons.
  • Des produits maison permettent de repousser en douceur quelques frelons isolés. Les frelons détestent l’odeur du citron et du clou de girofle par exemple. Une rondelle de citron garnie de clous de girofle s’avèrera donc très dissuasive. Placez ces sources parfumées à proximité de votre coin salon ainsi que devant les fenêtres et les portes.
  • Ne déplacez ni ne retirez jamais vous-même un nid de frelons. Si une colonie de frelons a choisi un endroit peu propice pour construire son nid, demandez à un spécialiste de le déplacer.
  • Pour éviter que les frelons ne s’installent à proximité de votre maison, nous vous recommandons de bien boucher tous les orifices propices. Vous les empêcherez ainsi d’y construire leur nid. Proposez à ces insectes utiles un nichoir dans un coin calme et isolé du jardin.

Que faire en cas de piqûre de frelon ?

Une piqûre de frelon n’est pas dangereuse. Contrairement aux abeilles, les frelons sont pourvus d’un dard lisse qui ne reste pas fiché dans la peau. En appliquant un gel rafraîchissant disponible en pharmacie, le gonflement dû à la piqûre disparaîtra au bout de quelques jours. Une piqûre dans la bouche ou la gorge peut toutefois être dangereuse, de même qu’une réaction allergique au venin de frelon. Une réaction allergique s’accompagne de symptômes typiques tels que chute de tension, gonflement ou éruption cutanée anormalement importants, vertiges ou détresse respiratoire. En cas de réactions allergiques, il faudra consulter d’urgence.

Questions fréquentes

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • Getty Images