Financer et acheter
Droit
Bâtir et rénover
Prémunir et assurer
Habitat
Jardin et balcon

Aménager une buanderie en sept étapes

Une buanderie moderne est pratique, spacieuse et offre beaucoup d’espace de rangement. Lisez ici ce à quoi il convient de veiller en termes d’aménagement.

aménager la buanderie de façon ergonomique
Lors de l’aménagement de la buanderie, il vaut la peine d’attacher une importance particulière au flux des tâches et à l’ergonomie.

1re étape : obtenir une vue d’ensemble de la buanderie 

(mei) Lors de la planification de la buanderie dans votre future habitation en propriété, mais également si vous réaménagez une buanderie existante, il faut tout d’abord obtenir une vue d’ensemble de l’aménagement souhaité pour effectuer les étapes de travail suivantes dans leur ordre chronologique :

  • Stocker le linge sale
  • Rangement des produits de lessive, du fer à repasser, etc.
  • Laver le linge (à la machine / à la main)
  • Séchage
  • Repasser le linge, le plier et éventuellement le ranger
  • Nettoyer la buanderie

Une chose est sûre : autant de fonctions nécessitent de l’espace. Tout comme vous, car vous ne souhaitez sans doute pas travailler dans votre buanderie en souffrant de claustrophobie. Lorsque vous planifiez une buanderie, vous devriez donc au moins lui réserver cinq à six mètres carrés. En outre, répartissez la pièce en zones de travail. Où le linge sera-t-il lavé, séché, repassé et où allez-vous ranger le matériel nécessaire ?

Petit plus : le dévaloir à linge

Pour le stockage du linge sale, il est recommandé d’utiliser des paniers ouverts vers le haut en plastique ou en tissu. Idéalement, ils devraient être montés sur roulettes. Si vous planifiez une nouvelle habitation en propriété, la réalisation d’un dévaloir à linge, qui conduit par exemple de la salle de bains à la buanderie, pourrait s’avérer judicieuse. Cela permet de collecter rapidement et simplement le linge sale dans la maison. En particulier dans les familles nombreuses, ce peut être une aide très précieuse.

Petit plus : des revêtements de sol adaptés

Dans une buanderie, l’eau est omniprésente : lorsque vous nettoyez votre lave-linge, de l’eau peut se répandre sur le sol et des gouttes d’eau peuvent tomber du linge suspendu. C’est pourquoi, dans les buanderies, seuls des revêtements de sol ne craignant pas l’eau et l’humidité sont adaptés. Le carrelage, les revêtements en PVC ou en pierre naturelle en font partie. Choisissez un modèle antidérapant. 

2e étape : aménager la buanderie de façon ergonomique 

  • Si, au lieu de placer le lave-linge, et éventuellement le sèche-linge, directement sur le plancher, vous réalisez un socle pour les accueillir, en une année, vous aurez fourni significativement moins d’efforts. De nombreux fabricants proposent des tours de lavage où le lave-linge et le sèche-linge sont disposés de manière ergonomique et idéale, soit l’un au-dessus de l’autre, soit l’un à côté de l’autre.
  • Souvent, un tiroir est aménagé sous les appareils – celui-ci peut accueillir par exemple les produits de lessive.
  • Une étagère coulissante sur laquelle vous pouvez poser le panier de lavage vous offre encore davantage d’ergonomie.
  • Placez les boîtes de rangement pour les produits de lessive, le fer à repasser, les ustensiles de nettoyage et autres articles de ménage de manière à pouvoir les atteindre sans devoir ni vous étirer ni vous baisser.

3e étape : organiser le lavage 

  • Lorsque vous achetez un nouveau lave-linge, il vaut la peine de voir grand. De nombreux appareils modernes pèsent le linge avant le lavage et dosent la consommation d’eau en conséquence. Une faible quantité de linge dans une grande machine ne consomme donc pas (beaucoup) plus d’eau et d’électricité que si vous utilisez une plus petite machine. En revanche, elle vous permet de laver une plus grande quantité de linge en un seul cycle.
  • Les personnes qui, malgré toutes les fonctionnalités des appareils les plus modernes, font encore leur lessive à la main auront besoin également d’un lavabo avec raccordement à l’eau chaude et froide. Planifiez donc l’espace nécessaire lors de l’aménagement de la buanderie.

4e étape : organiser le séchage  

  • Le processus de séchage est organisé en fonction de l’espace disponible : le sèche-linge permet de sécher le linge rapidement, mais pas forcément de la manière la plus douce.
  • Si vous disposez d’un local de séchage, vous pouvez considérablement accélérer le processus de séchage à l’aide d’un séchoir à linge (p. ex. Secomat). Ces sèche-linge déshumidificateurs, considérés comme très efficaces sur le plan énergétique, extraient l’humidité du linge.
  • Vous pouvez également aménager une armoire de séchage dans votre buanderie. Elle vous permettra de sécher le linge rapidement et en douceur. Le linge y est suspendu et séché à l’air chaud ou froid. Les armoires de séchage ne sont toutefois pas considérées comme très efficaces sur le plan énergétique lorsqu’elles fonctionnent à l’air chaud.
  • En association avec n’importe quel moyen auxiliaire de séchage : une corde à linge ou un séchoir à linge, par exemple un Stewi en plein air, est le moyen le plus économique sur le plan énergétique pour sécher le linge pendant la saison chaude.

5e étape : créer des surfaces de travail et de l’espace de rangement

Si vous souhaitez réaliser à un seul endroit toutes les tâches liées au lavage du linge, il faut créer dans votre nouvelle buanderie des surfaces pour repasser, plier et empiler le linge. Les tables de repassage ou de travail pliables permettent d’économiser de l’espace. Les armoires, les surfaces de rangement telles que les étagères et les tablettes ainsi que les boîtes de rangement permettent de garder de l’ordre.

6e étape : veiller à une bonne aération

Le taux d’humidité dans la buanderie dépend de l’aération. Dans les buanderies où l’aération par les fenêtres n’est pas possible, il est impératif de veiller à une bonne ventilation ou à un séchage adéquat. Un dispositif de ventilation ou un déshumidificateur peut alors être utile.

7e étape : ne pas négliger la décoration 

L’aménagement de la buanderie dépend de vos goûts personnels. Certaines personnes aiment la rendre confortable, d’autres misent exclusivement sur sa fonctionnalité. L’un dans l’autre : précisément lorsque la buanderie se trouve à la cave où la lumière du jour ne pénètre que faiblement, les couleurs claires sont plus adéquates. Lors de l’aménagement de votre buanderie, veillez en outre à un bon éclairage. Et si, dans le cadre de la domotique, vous envisagez de créer un système multi-room avec de la musique dans toutes les pièces, n’oubliez pas la buanderie ! À défaut, vous pouvez aussi vous offrir une petite radio pour pouvoir repasser en écoutant vos play-lists préférées. 

Questions fréquentes

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto