Conseils de nettoyage et d’entretien

Conseils et astuces pour éliminer la poussière

À peine l’a-t-on chassée, déjà la poussière reprend ses droits. Ce n’est pourtant pas une fatalité : découvrez dans cet article comment éliminer correctement la poussière et éviter qu’une nouvelle pellicule ne se forme.

éliminer la poussière
Moins vous avez d’objets, moins le dépoussiérage hebdomadaire prend de temps.

Les accessoires de nettoyage

(mei) Éliminer correctement la poussière est une véritable science, et tout commence par le choix des bons accessoires. Pour la plupart des surfaces, l’idéal est un chiffon en coton doux, légèrement humide, car il retient bien la poussière. Légèrement humide signifie que le chiffon doit être bien essoré. Avec un chiffon sec, vous soulevez davantage de poussière. Un chiffon mouillé, quant à lui, risque d’endommager les surfaces en laissant de disgracieuses taches d’eau. Soit vous utilisez plusieurs chiffons en coton, soit vous le lavez régulièrement pendant vos nettoyages. Veillez à toujours bien l’essorer. Renoncez à l’emploi de chiffons en microfibres, car ils ont tendance à rayer les surfaces délicates.

Vous aurez également besoin d’un plumeau, idéalement doté d’un manche extensible. Cela vous permettra de nettoyer les surfaces difficilement accessibles sur les armoires, sans devoir grimper à chaque fois sur une chaise. Si vous possédez des plantes, un troisième accessoire est recommandé : le chiffon éponge.

Le procédé correct pour éliminer la poussière

  1. La fréquence à laquelle vous devrez épousseter dépend de la composition de votre ménage ainsi que du temps que vous passez chez vous. Dans un appartement occupé par une seule personne absente la journée, bien moins de poussière est soulevée que dans un appartement où vivent également des chats ou des chiens. La règle empirique suivante s’applique : épousseter une fois par semaine suffit.
  2. Pour dépoussiérer, une approche systématique vaut de l’or. Commencez par nettoyer vos sols à l’aspirateur. En effet, cela soulève passablement de poussière, laquelle se dépose ensuite sur les surfaces en hauteur. Si vous finissiez par l’aspirateur, une partie de l’effet du nettoyage serait gâchée.
  3. Ensuite, époussetez en suivant le principe « du haut vers le bas ». Commencez par les dessus des armoires, puis les livres sur l’étagère du haut et descendez progressivement. Pour le nettoyage, effectuez des gestes circulaires ou en huit.
  4. N’oubliez pas de régulièrement dépoussiérer aussi vos plantes – du moins celles qui l’apprécient. Le commerçant en ligne feey recommande d’essuyer délicatement les deux côtés des feuilles avec un chiffon-éponge imbibé d’eau tiède.
  5. Pour terminer, essuyez vos sols ou passez la serpillère. 

Les deux principaux collecteurs de poussière

Les appareils électroniques, tels que les téléviseurs ou les ordinateurs sont de véritables aimants à poussière. En effet : ils sont chargés électriquement et attirent véritablement la poussière, qui se voit bien lorsque le soleil brille sur la surface de l’écran. Dépoussiérez toujours les appareils électriques une fois éteints et refroidis. Pour ce faire, utilisez de préférence un chiffon en coton doux, tout juste humidifié, que vous passez sans pression sur l’écran.

Une grande quantité de poussière s’accumule aussi derrière les radiateurs. Avant le début de la saison de chauffage, éliminez soigneusement toute la poussière et répétez régulièrement cette opération une fois le chauffage en marche. En effet, d’une part, les radiateurs brûlants poussiéreux constituent un risque d’incendie. D’autre part, leur puissance de chauffage s’en trouve réduite, puisque la chaleur doit d’abord traverser une épaisse couche de poussière.

Voici comment éviter que la poussière ne revienne au pas de charge

  1. Des fenêtres ouvertes apportent non seulement de l’air frais, mais aussi de la poussière dans vos pièces. En procédant plusieurs fois par jour à une aération par courant d’air, la poussière reste dehors. Entre deux aérations, gardez les fenêtres fermées. Ceci est particulièrement important au printemps, lorsque l’air est chargé de pollen.
  2. Veillez à un apport suffisant d’humidité : elle lie la poussière et la fait retomber, plutôt que de la laisser constamment virevolter. Pendant la période de chauffage, vous pouvez étendre votre lessive, placer des coupelles d’eau (que vous devrez toutefois détartrer régulièrement) et/ou utiliser un humidificateur d’air dans les pièces particulièrement sèches.
  3. La poussière s’accumule aussi sur les draps de lit. Il faut donc régulièrement les secouer et les laver.
  4. Moins vous avez d’objets, moins le dépoussiérage hebdomadaire prend de temps. Par conséquent, si vous en avez marre de dépoussiérer, vous avez tout intérêt à envisager une action de tri.
  5. La musique entraînante n’est certes pas efficace contre la poussière, mais elle donne la cadence et les travaux ménagers semblent bien moins laborieux. 
  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto