Combattre la moisissure

Comment éliminer les moisissures

Lorsque l’infestation de moisissures sur les murs et les plafonds est limitée, il est possible de les éliminer soi-même. Cependant, la lutte contre les moisissures n’est pas sans danger pour la santé et, dans le pire des cas, elle se solde par une nouvelle infestation. Les nouveaux produits et procédés, les conseils d’un spécialiste ou un assainissement architectural peuvent être utiles.

Schimmel entfernen lassen
Plus l’infestation de moisissures est importante, plus le traitement est coûteux.

Plus l’infestation de moisissures est importante, plus le traitement est coûteux. C’est pourquoi la prévention et les mesures précoces revêtent une grande importance. Seules les petites zones infestées (quelques cm2) peuvent être nettoyées à la main. Dans les pièces où l’on séjourne longtemps, il vaut mieux toutefois ne pas utiliser de produits « antimoisissures » agressifs, comme des fongicides et biocides chlorés, car une erreur de manipulation peut s’avérer dangereuse.

Remédier aux moisissures

Les produits vendus en droguerie sont un moyen avantageux et efficace pour venir à bout des moisissures sur de petites surfaces. Essuyez les zones touchées, de préférence avec une éponge imbibée et, laissez sécher, toutes fenêtres ouvertes. Portez des gants et protégez-vous contre les vapeurs !

Sur de petites surfaces, vous pouvez éliminer les moisissures avec :

  • Solution de soude (5 %)
  • Peroxyde d’hydrogène
  • Alcool de distillation pur (80 % éthanol)
  • Alcool à brûler
  • Eau de Javel

Mais attention : l’élimination superficielle des moisissures visibles ou le simple fait de repeindre les zones et les pièces touchées posent problème. En effet, l’air ambiant y est souvent chargé d’une grande quantité de polluants. Si la prolifération de moisissures était déjà importante, elle continuerait très probablement à se développer.

« Fogit » : une alternative douce et très efficace contre la moisissure.

Les produits conventionnels de lutte contre les moisissures sont souvent toxiques ou agressifs. Il s’agit notamment de détergents qui contiennent du chlore ou de l’urotropine (hexaméthylènetétramine, méthénamine). Toutefois, il existe de nouvelles approches qui s’attaquent physiquement à la moisissure. « Fogit » en fait partie. Ce produit consiste en une solution de polymères. Ces molécules à longue chaîne sont chimiquement inertes et se fixent sur les parois cellulaires de la moisissure. En conséquence, la cellule devient défaillante et meurt. Les cellules humaines, animales et végétales étant structurées différemment, il n’existe aucun risque pour la santé.

En plus d’un traitement ciblé des zones touchées, une nébulisation à froid permet de débarrasser la pièce entière des moisissures et des spores. Ainsi, le principe actif atteint tous les recoins et élimine les spores fongiques. Cette procédure garantit une protection à long terme contre une nouvelle infestation.

Genre de moisissure : une analyse de laboratoire parlante

Toute infestation étendue et récurrente de moisissures doit être examinée et traitée par des professionnels. Une analyse de laboratoire permettra de définir le type de moisissure dont il s’agit. Faite dans les règles de l’art, l’enquête sur le type de moisissure fournit les éléments permettant de décider s’il est nécessaire d’assainir un bâtiment ou un appartement et si oui, de quelle manière.

Mesures architecturales contre les moisissures

  • Bien souvent, pour lutter contre les moisissures, on a recours à une meilleure isolation thermique et à la pose de ventilateurs d’extraction. En matière d’isolation thermique, il est conseillé de réaliser un calcul de la diffusion de vapeur selon la norme SIA. En ce qui concerne les ventilateurs d’extraction, il faut veiller à ce que l’air puisse pénétrer dans l’appartement depuis l’extérieur. Mais attention : le recours à des ventilateurs d’extraction peut favoriser la dissémination rapide de spores de champignons déjà existants dans l’appartement.
  • Avant d’utiliser des peintures spéciales pour murs, il est conseillé de procéder à un assainissement et d’éliminer entièrement les moisissures. Ces peintures régulent l’équilibre hydrométrique au niveau des zones critiques et ont un effet antimicrobien. Dans les pièces comme la cuisine, la salle de bains ou la cave, où règne une humidité ambiante plus élevée, des peintures spéciales pour pièces humides peuvent prévenir la formation de moisissures. Il faut néanmoins veiller à ce que ces peintures soient, si possible, sans émission.
  • Les enduits calcaires et les peintures purement minérales, qui agissent contre les moisissures en raison de leur pH très élevé, ne présentent aucun risque pour la santé. En raison de sa porosité ouverte, la peinture à la chaux peut mieux réguler l’équilibre hygrométrique du logement. En plus, elle est exempte de tout solvant. À l’inverse, les enduits de mur et les peintures pour plafonds (dispersions) synthétiques constituent un terrain propice aux moisissures.
  • Auteur :
  • AsdE, Growe Holzschutz AG, infomaison
  • Image :
  • istockphoto