ch.gini.core.components.structure.label.shoppingCart ch.gini.core.components.structure.label.search
Financer et acheter
Droit
Bâtir et rénover
Prémunir et assurer
Habitat
Jardin et balcon

Lutter contre les thrips

Les thrips sont des suceurs de feuilles qui attaquent les plantes d’intérieur. Cet insecte amateur de chaleur se reproduit rapidement. Voici comment reconnaître une infestation et empêcher une forte propagation sur d’autres plantes.

Thrips
Les thrips sont des suceurs de feuilles qui attaquent les plantes d’intérieur.

(chu) Les plantes florissantes, telles que les orchidées ou les cyclamens, et les plantes vertes, telles que l’arbre à caoutchouc ou le palmier kentia, sont des plantes d’intérieur qui sont particulièrement sujettes à une infestation par les thrips. Les nuisibles marron clair sucent les feuilles. La croissance saine de la plante est perturbée et les premières feuilles flétrissent. Une infestation par le nuisible est généralement constatée tard car les petits insectes sont difficiles à reconnaître à l’œil nu. Nos conseils vous permettent de protéger vos plantes d’intérieur de cet insecte ailé.

Brève présentation des thrips

Les thrips (Thysanoptera) présentent une couleur marron clair et une taille d’un à trois millimètres. Une caractéristique particulière de ces insectes ailés est qu’ils peuvent gonfler les extrémités de leurs pattes qui ressemblent à des lobes pour avoir un meilleur maintien sur la surface des feuilles lisses. C’est une caractéristique importante qui leur permet de sucer plus facilement les feuilles de la plante. Le nuisible privilégie les plantes d’intérieur et se sent particulièrement bien lors de températures chaudes et si l’air est sec. Les thrips se reproduisent rapidement. Une femelle pond 60 à 70 œufs. Au stade de larve, les animaux sont jaunâtres et blancs et n’ont pas l’aile qui est ensuite typiquement frangée. La progéniture se développe au sein de quatre semaines en une nouvelle génération reproductrice.

Reconnaître une infestation par les thrips

Les thrips se nourrissent du suc cellulaire des feuilles et percent la surface des feuilles au moyen de leur mandibule prononcée. Cet animal minuscule d’une taille d’un à trois millimètres est difficile à reconnaître. Une infestation est généralement constatée assez tard. Les endroits de couleur argent et blanc sur les feuilles de la plante sont un dommage typique causé par les nuisibles. Ils sont créés par l’air qui accèdent dans les cellules de la plante à travers les plaies. Les jeunes feuilles flétrissent et la plante connaît d’importantes perturbations de croissance.

Comment prévenir une infestation par les thrips

  • Contrôlez régulièrement en été et au début de la période de chauffage si vos plantes sont infestées par les thrips. Le nuisible se reproduit particulièrement rapidement lors de températures chaudes et si l’air est sec.
  • Aérez les pièces et la serre régulièrement. Vaporisez la plante avec de l’eau pour augmenter l’humidité de l’air.
  • Dans la serre, il est possible de surveiller efficacement si les plantes sont infestées par les thrips en utilisant des pièges englués bleus. Le bleu attire les thrips.
  • Dans le jardin naturel, promouvez la présence d’animaux utiles tels que les coccinelles, les chrysopes et les punaises prédatrices qui sont les ennemis naturels du nuisible.

Nos meilleurs conseils pour lutter contre les thrips

Les thrips sont des petits nuisibles suceurs de feuilles qui attaquent de préférence les plantes d’intérieur. Si l’on découvre des thrips sur les plantes, il faut agir rapidement pour éviter leur propagation. Voici comment combattre le nuisible avec succès.

  • Séparez les plantes infestées des plantes saines. En été, la plante peut même être placée à l’extérieur. Vous évitez ainsi une propagation rapide des thrips et pouvez agir de manière ciblée contre l’infestation.
  • En cas d’une légère infestation par les thrips, nous recommandons d’avoir recours à un remède maison qui a fait ses preuves : une solution savonneuse avec de l’huile d’olive. Pour cela, mélangez une giclée de solution savonneuse à deux cuillères à soupe d’huile d’olive. Pulvérisez une bonne quantité de ce mélange sur la plante et répétez la procédure tous les 3 à 4 jours pendant plusieurs semaines. Conseil important : avant de pulvériser la plante, posez un sac en plastique ou du film alimentaire sur la motte de terre pour éviter que les thrips et leurs larves accèdent au substrat.
  • Une méthode naturelle efficace pour lutter contre les thrips est le traitement avec des préparations à base d’huile de neem. Celles-ci sont fabriquées à partir des graines d’huile de neem comprenant la substance végétale azadirachtine. Cette substance qui est absorbée par les thrips perturbe leur développement et stoppe rapidement leur activité alimentaire.
  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto