Protection incendie dans toute la maison
Coopération avec GVB Logo

8 conseils pour vous chauffer et économiser de l’énergie en toute sécurité

En matière de chauffage, l’heure est aux économies d’énergie. Mais les sources de chaleur alternatives ne sont pas sans danger. Avant d’allumer un feu dans une cheminée, un poêle suédois ou un autre système, mieux vaut prendre certaines précautions.

Un homme et un enfant se réchauffent les mains autour d'un feu de cheminée.
Avant d’allumer un feu dans une cheminée, un poêle suédois ou un autre système, mieux vaut prendre certaines précautions.
Les prix de l’énergie augmentent et une pénurie d’électricité et de gaz n’est pas exclue cet hiver. Pour économiser de l’énergie sans pour autant avoir froid, de vieilles cheminées reprennent du service, des poêles suédois sont installés et d’autres moyens de se chauffer sont testés. Les risques pour les bâtiments et les personnes augmentent d’autant. Ces huit conseils vous permettent d’économiser de l’énergie en toute sécurité.
  1. Cet hiver, avant d’utiliser votre poêle à bois, votre poêle suédois ou une cheminée pour la première fois, faites nettoyer le conduit de manière professionnelle. En effet, les résidus des matières brûlées peuvent soudainement s’embraser et déclencher un feu de cheminée. Faites donc appel à une ramoneuse ou à un ramoneur.
  2. Un beau feu de cheminée siffle et crépite. Des étincelles peuvent en jaillir, et retomber jusqu’à deux mètres plus loin. Des matériaux inflammables situés à proximité peuvent alors prendre feu. Placez donc les meubles, le linge, etc., à bonne distance et installez une protection contre le feu devant la cheminée.
  3. Privilégiez un récipient ignifuge pour débarrasser des cendres de votre cheminée ou de votre poêle suédois. En effet, les cendres peuvent rester incandescentes pendant trois jours et déclencher un incendie si elles sont jetées avec les déchets ménagers.
  4. Un chauffage électrique ou un poêle suédois ne sont pas des sèche-linge. Ne placez pas de linge à sécher sur l’appareil ou le poêle : la chaleur s’accumule, ce qui peut déclencher un incendie.
  5. Une cheminée, un poêle suédois ou un chauffage électrique ne sont pas conçus pour chauffer toute une maison. Ne les utilisez pas en continu afin d’éviter une surchauffe, et donc un incendie.
  6. Pour la cheminée ou le poêle suédois, n’utilisez que du bois qui a séché pendant au moins deux ans. En effet, la combustion de bois humide, de journaux ou de déchets peut déclencher un feu de cheminée.
  7. Si vous allumez un feu dans une cheminée ou un poêle suédois, veillez à ce que l’apport d’air frais soit suffisant. Sinon, vous et le feu risquez de manquer d’oxygène. Éteignez également la hotte de ventilation dans la cuisine, autrement, le monoxyde de carbone, un gaz toxique, pourrait s'accumuler dans la pièce sous l’effet de la dépression d’air ainsi créée.
  8. Il est préférable de chauffer à basse température plutôt que de ne pas chauffer du tout. En effet, éteindre le chauffage pendant une longue période en hiver peut endommager le bâtiment (fissures, gel des canalisations, apparition de moisissures, etc.). En outre, davantage d’énergie est nécessaire pour réchauffer un bâtiment froid que pour le chauffer durablement à basse température.
  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • gettyimages