ch.gini.core.components.structure.label.shoppingCart ch.gini.core.components.structure.label.search
Financer et acheter
Droit
Bâtir et rénover
Prémunir et assurer
Habitat
Jardin et balcon
Coopération avec « Schweizer Garten » Schweizer Garten

Travaux de jardinage en octobre

Nous vous donnons chaque mois les dernières informations pour votre potager, votre verger, votre jardin d'agrément et votre balcon.

Potager sur butte
Potager sur butte

Potager

Aménager un potager sur butte

En automne, les matières organiques s’amoncellent. Et on ne sait plus trop qu’en faire. Le conteneur à compost est déjà tellement plein qu’il devient difficile de rajouter une couche de déchets de coupe. Alors, pourquoi ne pas aménager une butte ? Elle ne devrait pas dépasser 1,5 m de large, afin de ne pas vous compliquer inutilement la tâche, puisque, une fois terminée, il faudrait éviter de marcher sur la butte. Une longueur d’environ 4 m est idéale pour un potager sur butte, qui devrait être orienté nord-sud afin de lui offrir les meilleures conditions de luminosité. Si vous créez votre butte sur un pré, retirez les mottes d’herbe et mettez-les de côté. Creusez la couche d’humus sur 25 cm de profondeur et déposez le matériau près de la future butte. Recouvrez la fosse de grillage pour empêcher les campagnols d’y accéder. Vous pouvez maintenant commencer à y déposer les différentes couches : tout d’abord, il faut étaler une couche de 30 cm de bois coupé, et la recouvrir de mottes de terre – l’herbe orientée vers le bas, les racines vers le haut. Une fois les différentes couches de feuilles, de paille et de déchets de plantes vivaces ajoutées, vous devez obtenir un monticule d’une hauteur d’environ 30 cm. Arrosez le tout à l’aide d’un arrosoir avant d’ajouter une couche de 30 cm de compost de jardin. Pour finir, recouvrez la butte avec l’humus mis de côté. Les matériaux se tasseront pendant l’hiver. Au printemps, vous pourrez commencer à cultiver passablement tôt votre butte, car les plants de légumes profiteront de la chaleur qui s’y développe.

Pomme cloche
Pomme cloche (Image : Robert Sulzberger)

Verger

Le stockage commence dès la récolte

Les variétés de pommes tardives comme la ’Boskoop’, la ’Berlepsch’, l’’Elstar’, la ’Gala’, la ’Gloster’, la ’Jonagold’ ou la pomme cloche (photo) peuvent être cueillies à partir d’octobre. Elles ne sont toutefois généralement pas encore prêtes à être consommées à ce stade : elles n’atteignent leur maturité, pour dégager leur plein arôme, qu’après quelques semaines de stockage. Par ailleurs, le stockage permet de ne pas devoir utiliser tous les fruits au même moment. Il faudrait donc cueillir et manipuler chaque fruit soigneusement, de sorte à ne pas détériorer sa chair. Les pommes avec des traces de rongements ou abîmées doivent également impérativement être éliminées, sinon elles commenceront rapidement à pourrir et contaminent celles qui les entourent. Dans le local de stockage, les températures doivent être fraîches, juste au-dessus du point de congélation, et une humidité de l’air aussi élevée que possible doit être garantie. Les caves modernes ne sont que rarement adaptées. Un soupirail bien isolé devant la fenêtre de la cave peut souvent représenter une alternative judicieuse.

hortensias
Hortensias

Jardin d'agrément

Les hortensias sont beaux même en automne

Les hortensias sont des plantes à floraison estivale. En automne, les fleurs sont généralement fanées, mais pas moins attractives pour autant. En effet, les inflorescences fanées de pratiquement toutes les espèces d’hortensias forment un bel ornement. Il faut donc absolument laisser les fleurs sur la plante le plus longtemps possible. Décorées d’un peu de givre ou même d’un joli chapeau de neige, elles sont superbes même à la fin de l’hiver. Les fleurs fanées sont non seulement décoratives, mais constituent également une bonne protection contre les fortes gelées. Fin février ou début mars est le moment idéal pour la taille. Attention : ne taillez que légèrement les hortensias paysans ou de jardin (Hydrangea macrophylla), alors que vous pouvez y aller plus franchement avec les hortensias arbustifs (H. arborescens). Conseil : en automne, les fleurs fanées ne sont pas les seuls attraits de ces plantes, certains hortensias se distinguent également par la coloration automnale pittoresque de leur feuillage. L’hortensia à feuille de chêne (H. Quercifolia), par exemple, mais aussi le simple hortensia de jardin se parent généralement de couleurs jaune-orangé chatoyantes.

Skimmia
Skimmia

Balcon

Le skimmia et ses baies

Les petits arbustes à baies sont particulièrement appréciés pour la culture automnale en bac : les skimmias sont très décoratifs sur un balcon. L’attrait ornemental du skimmia du Japon à feuilles persistantes repose sur ses feuilles résistantes, semblables à celles du laurier, et sur ses baies rouges brillantes, de la taille d’un pois et non toxiques. Seules les plantes femelles portent des fruits. Elles ont besoin d’un partenaire mâle à proximité pour produire chaque année de nouvelles baies décoratives, qui conservent leur fraîcheur jusque tard dans l’hiver. Les boutons de fleur rouges (photo) sont déjà pleinement développés en hiver, mais ne s’ouvrent qu’à partir de mai, dégageant alors un parfum intense. Les skimmias ont une longue durée de vie, ils résistent au gel et conservent une petite taille en bac. Ils apprécient les endroits ombragés et une terre toujours humide. Certaines espèces, comme S. japonica et S. reevesiana, sont cultivées spécialement pour leurs baies abondantes et conviennent particulièrement bien à la production de branches coupées pour l’art floral, car les baies rouge vif et le feuillage vert intense forment un beau contraste.

Schweizer Garten Oktober 2023

L'édition octobre 2023

  • Auteur :
  • Revue « Schweizer Garten »
  • Image :
  • Revue « Schweizer Garten », Robert Sulzberger