Travaux de jardinage mensuels

Travaux de jardinage en mars

Nous vous donnons chaque mois les dernières informations pour votre potager, votre verger, votre jardin d'agrément et votre balcon.

Potager

Graines de haricots
Graines de haricots

Les lecteurs nous interrogent – nous avons la réponse : haricots perforés

Je récolte chaque année les graines de mes haricots à rames. J’ai constaté qu’un grand nombre de mes haricots sont perforés. Quelques petits coléoptères qui sont probablement responsables de ce dommage se trouvaient également dans le récipient où je les conserve. Pouvez-vous me dire quel nuisible s’attaque à mes haricots et comment procéder pour pouvoir récolter de nouveau des haricots sains l’année prochaine ?

Si les haricots présentent des trous ronds, il s’agit probablement de traces causées par la bruche du haricot. Les femelles s’attaquent aux haricots pendant les mois d’été et pondent leurs œufs dans les graines de haricots. Les larves pénètrent dans les haricots et se transforment en pupe plus tard dans les gousses. Pour savoir s’il est encore possible de sauver les graines, il suffit de procéder à un test de germination. À cet effet, placez dix graines sur du papier essuie-tout. Vous obtenez ainsi un résultat rapidement. En cas d’infestation par la bruche du haricot, il est important de respecter la rotation des cultures dans le jardin. Dans le cas des légumineuses, une pause d’au moins trois ans est de rigueur. Les haricots à rames doivent donc être replantés dans la même plate-bande au bout de trois ans ou, de préférence, au bout de quatre ans. Après la récolte, laissez bien sécher les semences, puis mettez-les au congélateur pour plusieurs jours. Conservez ensuite les haricots au sec dans une boîte. Il est recommandé de procéder de nouveau à cette cure de congélation avant l’ensemencement l’année suivante. Vous pouvez à la place soumettre les graines de haricots à un traitement de chaleur. Les graines sont alors chauffées à 55 °C pendant 30 minutes. L’avantage de cette cure thermique est que les semences sèchent bien.

Verger

Abricotiers
Abricotiers

Arbres fruitiers en fleurs – de préférence plus tard !

Les premiers arbres fruitiers qui fleurissent dans nos régions sont les abricotiers : ils se parent dès le mois de mars de magnifiques fleurs blanches à rose pâle. Le gel nocturne qui peut survenir jusqu’à mi-mai risque d’endommager les fleurs et plus tard aussi les jeunes fruits. Qui ne bénéficie pas d’un climat doux ou ne dispose pas d’un emplacement protégé, doit s’attendre à avoir une récolte amoindrie. Il est possible d’y prévenir en optant pour des variétés auto-fécondantes , et surtout à floraison tardive (« Bergeron ») ou résistantes au gel (« Prunus armeniaca », « Kioto » ou « Kuresia »). Dans le jardin, il est rarement possible de réaliser une aspersion antigel comme un professionnel. Les protections thermiques sont également à double tranchant car elles entraînent une floraison précoce. C’est pourquoi les professionnels ont recours à cette astuce : une épaisse couche de paillis déposée sur le disque de racines empêche le sol de chauffer rapidement. Le développement de la plante est retardé et le risque de gel est plus faible.

 

Jardin d'agrément

Compost
Compost

Les lecteurs nous interrogent – nous avons la réponse : moisissures dans le compost

Des moisissures se trouvent souvent dans le compost. Peut-on malgré tout utiliser le compost pour le jardin ou les éventuelles moisissures sont-elles transmises aux plantes ?

Les moisissures font partie du processus naturel de réalisation du compost. Il s’agit généralement de moisissures blanches. Celles-ci sont un indice que le compost n’est pas assez aéré. Compostez-vous dans un composteur thermique ou avez-vous installé un treillis à compost ? Dans le cas de ce dernier, il faut garantir un accès au sol pour que les micro-organismes puissent y pénétrer. Un emplacement semi-ombragé et à l’abri du vent est parfaitement adapté. Le compost a besoin d’air, de mouvement et d’humidité pour bien se décomposer. De plus, il convient de broyer la matière à composter et de la couvrir régulièrement d’une couche de terre ou de feuilles pour accélérer le processus de décomposition. En fonction de la circulation de l’air, de la teneur en eau et de la température, cela dure 9 à 12 mois minimum avant que le compost puisse être utilisé. Pour le potager, il convient de laisser mûrir la terre de compost pendant trois ans environ avant de l’épandre. Si vous utilisez le compost plus tôt dans le potager, réduisez la quantité en conséquence. Conseil : si vous avez suffisamment de place, formez un andain avec le compost (environ 1 m de large et 1 m de haut). Retournez-le au bout de deux semaines. Cette opération permet de mieux aérer la terre. Les moisissures devraient ensuite disparaître. Utilisez relativement peu de compost pour que les plantes ne soient pas surfertilisées : pour les plates-bandes de fleurs : 2 à 3 l par m2/an; pour le potager : légumes gourmands 3 à 4 l par m2/an, légumes peu gourmands 1 à 2 l par m2/an.

Balcon

Paniers suspendus
Paniers suspendus

Les lecteurs nous interrogent – nous avons la réponse : planter des fleurs dans des paniers suspendus

Je souhaite planter des fleurs dans deux paniers suspendus sur mon balcon : l’un avec des fleurs de printemps, puis l’autre avec des fleurs d’été. Comment dois-je au mieux procéder et quelles plantes sont appropriées ?

Les paniers suspendus sont de grands paniers grillagés perméables à l’eau que l’on remplit complètement de fleurs. Il existe également des pots à fleurs que l’on peut suspendre. Les matériaux naturels tels que la mousse, des nattes de coco spéciales ou de la laine de mouton sont adéquats pour habiller les paniers suspendus. Une laine de couleur verte est mieux assortie aux plantes et se remarque moins. Le matériau doit être perméable à l’air et à l’eau pour que les racines des plantes puissent respirer et pour éviter toute eau stagnante. Posez au fond du panier une première couche de mousse ou de laine et recouvrez-la d’une feuille plastique dans laquelle vous percez des petits trous. Cela permet de réduire quelque peu la perte d’eau. Mettez-y ensuite du terreau enrichi d’argile expansée. En bas, on met par exemple du lierre. Les pensées à corne (Viola cornuta), les pâquerettes (Bellis) et les myosotis conviennent pour le centre. Pour finir, plantez les unes près des autres des fleurs florissant au printemps comme les crocus, les narcisses ou les tulipes naines. Celles-ci doivent être remplacées au bout d’un certain temps. La sauge bleue (Salvia farinacea), la lobélie (Lobelia) ou l’impatiente sont parfaites pour une plantation estivale. Il est possible de poser des plantes retombantes comme les pétunias, les fuchsias ou les calibrachoas sur le bord ou entre les tiges. Arrosez bien les plantes après la plantation et ensuite régulièrement.
Logo Schweizer Garten
 
Cover Schweizer Garten Mars 2022
 
  • Auteur :
  • Revue « Schweizer Garten »
  • Image :
  • Revue « Schweizer Garten », Pixelio, Urs Streuli