Travaux de jardinage mensuels

Travaux de jardinage en mai

Nous vous donnons chaque mois les dernières informations pour votre potager, votre verger, votre jardin d'agrément et votre balcon.

Potager

concombre blanc « White Wonder »
Concombre blanc « White Wonder »

Des concombres rares

L’Association Kokopelli d’Alès en France s’engage pour la préservation des plantes de culture anciennes et des variétés de niche. En Suisse, c’est Pro Specie Rara qui se charge de la préservation de ces variétés traditionnelles. Les concombres ne doivent pas toujours être verts. Nous vous recommandons les variétés suivantes: concombre blanc « White Wonder » (photo) : une ancienne variété datant de 1893, idéale pour les conserves et les salades. Les fruits atteignent environ 20 cm de long et sont blanc ivoire à maturité. Ils ont une peau plutôt dure, ce qui favorise leur conservation. La chair douce, presque crémeuse, séduit par son goût délicat. Concombre jaune : une ancienne variété jaune qui prospère également dans les sols lourds. Lorsqu’il n’est pas encore mûr, sa couleur est encore jaune clair. Il a la forme courte et forte du concombre Nostrano, il est vigoureux, grimpant et se conserve bien.  Conseil : au printemps, les semis et les graines rares peuvent souvent être trouvés sur les marchés aux plantes et aux raretés.

Verger

Fraise
Fraisiers

Protection pour les fleurs de fraisiers

Les gelées nocturnes tardives menacent les fleurs de fraisiers et la production de fruits qui en découle. Les variétés à floraison précoce et celles dont les fleurs ressortent au-dessus du feuillage sont particulièrement affectées. En outre, les mauvaises herbes sont également peu souhaitables car elles ont un impact négatif sur le microclimat. Et actuellement, le paillage est à éviter à titre préventif, car il empêche l’apport de chaleur par le sol. Cependant, dès la fin de la période de floraison et du risque de gel après les saints de glace, une couverture du sol en matière organique, par exemple de la paille, doit être appliquée sous les fraisiers : cela permet de conserver l’humidité dans le sol plus longtemps, de garantir des fruits propres plus tard et d’éviter l’infestation par la pourriture grise. En plus de la paille dont l’efficacité n’est plus à prouver, un engrais azoté peut également être administré pour compenser la dégradation de l’azote. Par la suite, il ne faut plus fertiliser, mais arroser occasionnellement en cas de sécheresse prolongée.

Jardin d'agrément

Glycine
Glycine

L’erreur de jardinage du mois : les plantes grimpantes sur la maison sont problématiques

Elles sont le cauchemar de tout propriétaire : des plantes rampantes et grimpantes qui envahissent les murs de la maison et dissimulent la façade derrière un voile vert au fil du temps. Les jardiniers devraient pourtant être avertis et considérer les diverses options de conception offertes par les plantes grimpantes telles que les roses, les clématites, le houblon, le lierre ou la glycine. Elles endommagent également beaucoup moins les infrastructures qu’on ne le croit. Certes, la glycine (Wisteria, en photo) peut facilement déformer les rampes et les gouttières et envahir une maison. Mais au bon endroit et avec une taille adéquate, elle constitue un ajout particulièrement esthétique. Et le lierre (Hedera helix), qui a été banni de nombreux lotissements en raison de ses racines adhérentes, isole correctement une maison contre la chaleur et le froid et la protège également contre l’humidité et l’érosion. Lorsque le lierre qui recouvrait les murs du château de Jegenstorf, dans le canton de Berne, a été enlevé après des siècles, les experts ont été stupéfaits : le mur était en bon état. En outre, les peintures du début du XVIIIe siècle avaient très bien survécu au temps passé derrière le rideau de lierre.

Balcon

Les boîtes de conserve pourront servir de cache-pots.
Les boîtes de conserve pourront servir de cache-pots.

Upcycling au royaume vert

Les vieux objets d’usage quotidien peuvent être transformés en décorations de jardin originales avec peu d’efforts. Laissez libre cours à votre imagination. Si l’on retire la toile d’un vieux parasol, par exemple, le cadre de ce dernier est idéal pour faire grimper des plantes telles que la clématite ou la Suzanne aux yeux noirs. Au lieu de jeter les boîtes de conserve, retirez le papier avec de l’eau chaude savonneuse et percez un trou dans le rebord. De cette façon, les boîtes de conserve pourront servir de cache-pots pour des murs entiers de la maison et des balustrades de balcon. Les chaises anciennes peuvent être transformées en meubles de jardin « verts ». En retirant le rembourrage, on peut par exemple cultiver de la joubarbe sur le siège. Il faut alors veiller à une bonne évacuation de l’eau. On peut facilement transformer la vieille passoire de cuisine en panier suspendu et y planter des fleurs d’été. Dotée d’un fil de fer ou de fines chaînes métalliques, elle fait bonne figure sur la balustrade du balcon.

Schweizer Garten Logo
 
2101003_SchweizerGarten_03-2021_6840794.indd
 
  • Auteur :
  • Revue « Schweizer Garten »
  • Image :
  • Revue « Schweizer Garten »