Qui paie en cas de ?

Bris de glace : quelle assurance entre en jeu ?

Qui paie lorsque la cuisinière en vitrocéramique est fissurée dans une habitation en propriété ? Et pour une vitre cassée dans un appartement en location ? L'assurance fait une différence entre le vitrage du mobilier et le vitrage du bâtiment. Nous vous indiquons comment vous assurer au mieux contre le bris de glace.

L'assurance qui se charge des bris de glace
En tant que propriétaire d'habitation à soi, il vaut la peine de conclure une assurance bris de glace dans l'assurance ménage ou en tant que couverture complémentaire au niveau de l'assurance immobilière.

(pg) Dans nos ménages, le verre est omniprésent – du verre à vin à la plaque en verre de la table à manger, des fenêtres à la vitrine, en passant par l'aquarium et la cuisinière en vitrocéramique. Parallèlement, le verre est une matière délicate, qui doit par conséquent être bien assurée. En termes d'assurance, on fait la différence entre

  • le vitrage du mobilier et
  • le vitrage du bâtiment

Pour les dommages au vitrage du mobilier, par exemple un beau miroir ou un plateau de table à manger en verre, en général l'assurance ménage entre en matière si vous avez souscrit la couverture complémentaire correspondante. Ne sont généralement pas assurés les dommages aux lunettes, à la vaisselle, aux verres, aux lampes ou aux écrans des appareils électroniques (smartphones, tablettes, etc.).

L'assurance responsabilité civile ou l'assurance immobilière prend en charge les dommages aux vitrages du bâtiment, par exemple une fenêtre , une façade vitrée, un jardin d'hiver ou une vitre de porte. Les locataires doivent assurer uniquement leur mobilier, car le vitrage du bâtiment ne leur appartient pas. En cas de sinistre, l'assurance responsabilité civile privée entre en matière.

En tant que propriétaire d'habitation à soi, il vaut la peine de conclure une assurance bris de glace  dans l'assurance ménage ou en tant que couverture complémentaire au niveau de l'assurance immobilière. En effet, elle ne vous prémunit pas uniquement en cas de bris de glace : 

Dommages possibles et causes du dommage

  • Une partie du vitrage du bâtiment se brise, par exemple une fenêtre ou une porte
  • Une cuisinière en vitrocéramique ou le lavabo se fissurent
  • Un véhicule percute le mur de votre maison et cause des dommages

Sachez encore que le bris de glace à la suite d'un incendie ou de dommages naturels n'est pas couvert par l'assurance bris de glace, mais par l'assurance contre l'incendie.

Primes et franchise

Les primes d'assurance du vitrage du mobilier sont variables et dépendent de l'assureur et du montant de la couverture choisie. La couverture varie entre 1000 et 5000 francs. Suivant le prestataire d'assurance, vous devrez également vous acquitter d'une franchise en cas de sinistre. Les primes d'assurance du vitrage du bâtiment dépendent aussi du montant de la couverture. Comme le bris de glace dans le cadre du bâtiment est souvent plus onéreux, la franchise y joue un rôle secondaire.

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto