Quelle assurance paie pour quel dommage ?

Comment assurer correctement votre abri de jardin

Pendant la saison chaude, les abris de jardin sont volontiers transformés en domicile secondaire. Avec un peu de terrain, les meubles adaptés et un barbecue, la cabane de jardin devient le lieu idéal où se retirer pendant les loisirs. Dans ce contexte, il ne faut pas oublier d'assurer correctement cet investissement.

Assurer son abri de jardin face aux intempéries ou à des possibles vols
Un cabanon de jardin est exposé aux tempêtes, à la grêle et à la foudre, et peut également être cambriolé.
(pg) Pour ceux qui ont la chance de posséder un jardin et du terrain, le commerce propose un grand choix de chalets de jardin de différents types. Avec un peu d'habileté manuelle, on peut également construire soi-même sa maisonnette de rêve. Aussi différents que soient les modèles, un cabanon de jardin est exposé aux tempêtes, à la grêle et à la foudre, et peut également être cambriolé. C'est la raison pour laquelle l'abri de jardin doit être suffisamment assuré, en particulier si son standard d'aménagement est élevé.

Inclure l'abri de jardin dans l'assurance immobilière obligatoire

L'obligation d'assurance commence dès que le chalet de jardin est considéré comme un bâtiment. Chaque canton définit lui-même ce qui est considéré comme un bâtiment et à partir de quel montant d'assurance il est obligatoire de l'assurer. Dans le canton de Berne, une cabane de jardin est considérée comme un bâtiment si elle dispose d'une fondation, si elle a été construite solidement selon les normes SIA, si elle ne peut pas être déplacée et si la somme assurée est généralement supérieure à 25'000 francs.

Quand l’assurance ménage intervient-elle ?

Les abris de jardin sont cependant assurés avec l'assurance ménage plus souvent que l'assurance immobilière. Car si le chalet de jardin n'a pas de fondation, il fait partie des constructions mobilières et est souvent coassurée dans l'assurance ménage. Celle-ci couvre les dommages causés par le feu, l'eau et les dommages naturels ainsi que le cambriolage.

Pendant la nuit et les mois d'hiver, les cabanons de jardin sont rarement, voire jamais utilisés, et ne sont donc pas au centre de l'attention des propriétaires. Il vaut la peine d'examiner de près les conditions de conclusion de l'assurance ménage également. Le propriétaire doit aussi prendre des mesures de sécurité et, si possible, ne pas entreposer d'objets de valeur dans l'abri de jardin.

L'assurance ménage peut également être envisagée si le cabanon de jardin ne se trouve pas sur une propriété propre, mais sur un terrain loué, comme un jardin familial.

Mais attention : cette solution d'assurance ne s'applique ni aux potagers, ni aux arbres fruitiers, ni au salon, ni au barbecue devant le chalet de jardin qui se trouve dans votre propre jardin. Dans ce cas, il peut être intéressant de souscrire une assurance des alentours.

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto