Hypothèques 1x1

Tout ce que vous devez savoir sur les hypothèques

Il n'existe aucune hypothèque idéale dans tous les cas. La solution adéquate tient compte de la marge de manœuvre financière, de la propension au risque et des souhaits du preneur de crédit, tout comme des perspectives sur le marché des capitaux ou monétaire. Un bon conseil vaut donc son pesant d'or.

Alles über Hypotheken
En Suisse, il existe en principe trois types d'hypothèques : l'hypothèque à taux fixe, l'hypothèque à taux variable et l'hypothèque du marché monétaire.

(rh) En Suisse, il existe en principe trois types d'hypothèques : l'hypothèque à taux fixe, l'hypothèque à taux variable et l'hypothèque du marché monétaire. Les autres modèles d'hypothèques échelonnées, combinées ou mixtes se basent là-dessus. Toutes les hypothèques, indépendamment du modèle, présentent des similitudes :

  • Les prestataires vérifient non seulement la solvabilité de l'objet, mais aussi celle du preneur de crédit.
  • Les preneurs de crédit doivent en général apporter au moins 20 % de fonds propres.
  • Les prestataires grèvent un objet en principe jusqu'à 80 % de la valeur vénale ; jusqu'à 65 % sous forme d'hypothèque en 1er rang, le solde comme hypothèque en 2e rang, qui doit être amortie.

Préparez-vous à votre entretien avec votre conseiller bancaire

Le financement d'un logement en propriété est l'une des décisions les plus importantes de votre vie, qui aura des conséquences financières majeures. Mieux vous vous préparerez à l'entretien avec la banque, meilleure sera votre position pour les négociations. Rassemblez tous les documents relatifs à la propriété et tous les documents qui résument votre situation financière. Réfléchissez si vous voulez nantir la propriété jusqu'à 80 % – si vous n'avez besoin que de 65 % de fonds propres, une hypothèque en 1er rang est suffisante. Elle vous coûtera moins cher car le risque est plus faible. Si vous apportez d'autres garanties, comme des titres ou des fonds de prévoyance, vous pouvez négocier les taux plus facilement. Réfléchissez au modèle hypothécaire qui vous convient le mieux et notez toutes les questions que vous voulez poser à votre conseiller. Le temps que vous consacrez à la préparation de l'entretien est du temps bien investi.

Conseil : une stratégie judicieuse vous permettra d'économiser de l'argent.

Vous n'économiserez pas d'intérêts à long terme avec le fournisseur le moins cher, mais avec la bonne combinaison de types d'hypothèques. Souvent, les banques émettent des recommandations qui vont davantage dans leur sens que dans celui du client – ce n'est donc pas un hasard si la proportion des prêts hypothécaires à moyen terme à taux fixe est élevée, bien qu'il s'agisse de façon avérée de la forme de prêt hypothécaire la plus coûteuse sur plusieurs décennies. Examinez bien les recommandations de votre conseiller bancaire et sollicitez une seconde opinion indépendante.

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto