Hypothèques 1x1

Qu’est-ce qu’une hypothèque verte ou durable ?

Il vaut la peine de construire ou rénover de manière durable. D’une part, vous réduisez votre consommation d’énergie et d’eau et d’autre part vous augmentez la valeur de revente de votre maison ou de votre appartement. Par ailleurs, les banques sont toujours plus nombreuses, au travers des hypothèques vertes, à proposer des incitations financières récompensant les mesures d’efficacité énergétique.

Nachhaltige Hypothek
De nombreuses banques soutiennent les mesures énergétiques par des taux d’intérêt préférentiels.

(rh) Un nouveau chauffage, une meilleure isolation extérieure et des fenêtres isolantes de classe d’efficacité énergétique A vous permettent par exemple d’économiser près de 60 % d’électricité. Construire ou rénover dans un esprit d’efficience énergétique est rentable à moyen et long terme, mais nécessite un plus grand investissement à court terme. Un nombre croissant de banques encouragent et soutiennent les mesures énergétiques par des hypothèques durables. Il s’agit généralement d’hypothèques à taux fixe ou SARON, prévoyant un taux d’intérêt inférieur. Selon le prestataire, elles se nomment éco-hypothèque, green mortgage, hypothèque verte, hypothèque durable, hypothèque écologique ou prêt environnemental. Pour obtenir une réduction d’intérêts, les nouvelles constructions et les rénovations doivent remplir des critères écologiques, généralement attestés par un certificat Minergie ou un Certificat énergétique cantonal des bâtiments. Pour cette raison, de nombreux prestataires prennent en charge les coûts du certificat Minergie ou du rapport CECB.

Prudence lors de la comparaison des hypothèques durables

Les premières hypothèques vertes sont apparues sur le marché suisse au début des années 1990. Aujourd’hui, presque toutes les banques ou compagnies d’assurance proposent une hypothèque durable dans leur gamme de produits ou accordent au moins des réductions de taux d’intérêt pour les nouvelles constructions et les rénovations efficaces sur le plan énergétique. Comparer les hypothèques est une entreprise complexe, même pour les spécialistes, tant les offres sont hétérogènes. L’avantage en matière de taux d’intérêt est compris dans une fourchette entre 10 et 80 points de base, n’est valable qu’à partir d’un montant minimal ou seulement jusqu’à un montant maximal, peut être limité dans le temps ou illimité. Aussi devriez-vous étudier attentivement toutes les conditions et comparer les offres. L’hypothèque proposant la plus forte réduction d’intérêt ne constitue pas nécessairement la meilleure offre. Avec une bonne notation de crédit et un peu d’habileté dans les négociations, vous pouvez même, éventuellement, négocier une meilleure offre sur la base d’une hypothèque normale qu’en optant pour une hypothèque verte à taux réduit.

Aucune différence dans les conditions

Une hypothèque verte est une hypothèque normale, assortie d’une réduction du taux d’intérêt pour les mesures permettant de diminuer la consommation d’énergie, de préserver les ressources et de protéger l’environnement. La plupart des hypothèques vertes sont des hypothèques fixes, prévoyant une durée fixe et un taux d’intérêt fixe. Il existe aujourd’hui également quelques hypothèques durables sans durée fixe ni taux d’intérêt fixe. La rémunération de ces hypothèques du marché monétaire s’oriente au taux d’intérêt au jour le jour SARON et varie quotidiennement. Que vous sollicitiez une hypothèque normale ou une hypothèque verte, vous devez remplir les mêmes conditions de l’institut prêteur :

  • Montant du prêt : les banques nantissent les logements jusqu’à 80 % de leur prix. Vous devez apporter 20 % du prix d’achat ou de la valeur vénale. Au moins la moitié doit être constituée de fonds d’épargne, qui incluent les avoirs du pilier 3a, les titres, les avancements d’hoirie, les prêts privés, les prestations propres ou les terrains à bâtir. En outre, vous pouvez nantir ou retirer de manière anticipée des fonds de votre 2e pilier jusqu’à concurrence de 10 %.
  • Capacité financière : les frais de logement (intérêts, amortissements et charges) ne doivent pas dépasser 35 % du revenu brut de votre ménage. Pour davantage de sécurité et se protéger contre les défaillances en cas de forte augmentation des taux d’intérêt, la plupart des banques suisses tablent sur un taux hypothécaire théorique de 5 % et 1 % du prix d’achat pour les charges.

Conclusion : les mesures d’efficacité énergétique sont payantes

Les nouvelles constructions ou les rénovations efficaces sur le plan énergétique sont un investissement dans l’avenir, financièrement rentable à moyen et long terme. Pourquoi ? 

  • Vous réduisez votre consommation d’énergie et d’eau, et donc les coûts assortis.
  • Vous améliorez la qualité marchande de votre maison ou de votre appartement et augmentez sa valeur sur le marché.
  • En cas d’assainissements énergétiques, vous obtenez des subventions de la Confédération, du canton ou de la commune.
  • Vous pouvez déduire de l’impôt fédéral direct les investissements respectueux de l’environnement et permettant de réaliser des économies d’énergie.
  • Vous obtenez de votre banque une hypothèque à taux réduit, si vous remplissez certaines conditions.
  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto