Eclairage

Éclairage : 7 astuces pour économiser du courant

Les ménages privés consacrent environ un septième du budget énergétique à l’éclairage. Des mesures simples permettent de réduire considérablement la consommation. Les sept astuces suivantes montrent comment utiliser moins d’énergie pour l’éclairage et réduire le coût des luminaires.

Energie sparen bei der Beleuchtung
Dans les ménages privés, l'éclairage représente 12 à 15 % des besoins en énergie.

1. De la lumière uniquement là où elle est nécessaire

Pour lire un livre, vous n’avez pas besoin d’un « éclairage fixe ». Le plan d’éclairage doit tenir compte de l’utilisation de sources de lumière ciblées. Par ailleurs, la lumière du jour disponible doit toujours être utilisée de la meilleure façon possible.

2. De la lumière uniquement quand elle est nécessaire

Il convient d’éteindre systématiquement les luminaires inutiles. La journée, la lumière artificielle est nécessaire uniquement là où la lumière du jour ne suffit pas. Bien entendu, les aspects liés à la sécurité doivent être pris en compte afin que les éventuelles marches dans une zone de passage soient bien visibles.

3. Diffuser de la lumière, pas de la chaleur

Pour des raisons d’efficacité, les anciennes lampes à incandescence (interdites depuis longtemps) doivent être remplacées. En effet, elles transforment jusqu’à 95 % de l’électricité consommée en chaleur. Le rendement de ces lampes n’est que de 5 %. Les lampes halogènes, encore très populaires, présentent également ce défaut : elles convertissent une grande partie de l’énergie consommée non pas en lumière, mais en chaleur. De nos jours, il est possible d’utiliser des produits LED économiques dans de nombreux domaines d’application. 

4. Utiliser des luminaires performants sur le plan énergétique

Les sources lumineuses performantes sur le plan énergétique comprennent les luminaires LED et, dans une certaine mesure, les lampes à économie d’énergie ainsi que les tubes fluorescents. Elles permettent d’obtenir un rendement lumineux nettement supérieur de l’unité d’énergie consommée et atteignent ainsi les mêmes valeurs de luminosité qu’une lampe à incandescence, avec une fraction de l’énergie nécessaire. Les lampes et luminaires proposés dans le commerce portent des étiquettes indiquant des valeurs d’efficacité allant de A++ à E. Les lampes efficientes sont également beaucoup plus durables et éclairent plus longtemps que les anciennes lampes à incandescence. Par conséquent, l’achat de produits efficients est payant, malgré des coûts d’acquisition en partie plus élevés.

5. Utiliser la bonne lampe, au bon endroit

Toutes les lampes ne se prêtent pas à chaque usage. Les luminaires LED économiques sont disponibles dans différents formats et variantes d’application. Ils peuvent aussi bien produire un faisceau lumineux ciblé qu’une lumière diffuse. En revanche, les lampes à économie d’énergie, ont besoin d’un certain temps après l’allumage pour atteindre leur pleine luminosité. De ce fait, il convient de ne pas utiliser des lampes à économie d’énergie dans des endroits où la lumière est fréquemment allumée et éteinte, également car cela réduit leur durée de vie.

6. L’électronique au service des économies d’énergie

Les régulateurs électroniques de lumière, qui peuvent être utilisés pour contrôler la quantité de lumière, contribuent à réduire la consommation d’électricité. De nos jours, aussi bien les luminaires basse tension que les lampes LED permettent le réglage de l’intensité lumineuse. Le même effet est obtenu par les ballasts électroniques pour tubes fluorescents, lesquels peuvent être utilisés pour l’éclairage des bureaux à domicile, par exemple.

7. Commande automatique de l’éclairage

Lorsque des pièces, des cages d’escalier ou d’autres zones d’accès ne sont fréquentées qu’un court moment, des détecteurs de mouvement ou de présence peuvent être utilisés pour garantir la mise en fonction et l’arrêt de la lumière de façon automatique. Dans le cadre de la planification d’une maison, un système d’éclairage intelligent peut également contribuer à économiser de l’énergie et donc des coûts sur le long terme. 

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto