Ranger et débarrasser

Moins de déchets en cinq étapes : mode d’emploi

Partout dans un ménage, nous produisons des déchets. Découvrez dans cet article ce que vous pouvez faire pour y remédier – des mesures simples aux changements radicaux dans la vie quotidienne.

Munissez-vous de vos propres sacs et cabas pour remédier des déchets.
Munissez-vous de vos propres sacs et cabas.

(mei) L’Office fédéral de l’environnement indique que, rien qu’en Suisse, avec notre style de vie, nous générons 80 à 90 millions de tonnes de déchets par année. La plus grande part est causée par l’activité de construction. Mais les ménages aussi sont champions du monde dans la production de déchets. Au cours d’une année, une personne génère ainsi 716 kilos de déchets. Petite touche de réconfort : une bonne moitié est recyclée.

1. Évitez le gaspillage alimentaire

La facilité d’accès à la nourriture, associée à nos fortes envies, n’est pas sans conséquences : au lieu de nourrir nos estomacs, nos aliments finissent trop souvent à la poubelle. En effet, souvent nous ne mettons pas au menu les denrées dont la date de péremption approche, mais celles dont nous avons envie sur le moment. Un bon tiers de nos aliments sont ainsi gaspillés. Des mesures faciles à mettre en œuvre vous permettront d’améliorer votre bilan personnel en matière de déchets alimentaires :

  • Dressez un plan des menus hebdomadaire. Laissez quelques repas libres. En effet, l’expérience montre que ces lacunes se comblent automatiquement – nous sommes invités à manger chez des connaissances ou recevons une amie, qui apporte au moins une partie du repas. Cela vous permet en outre de conserver un peu de spontanéité pour vous offrir une pizza sur le pouce.
  • Faites toujours vos courses avec une liste à commissions. N’y inscrivez que les ingrédients dont vous avez besoin pour votre plan des menus.
  • Conservez correctement vos denrées alimentaires. Informez-vous de la meilleure manière de le faire – ranger un réfrigérateur est une véritable science.
  • Gardez à l’esprit la date de péremption des aliments. Faites passer à vos denrées périmées le test de l’odorat et du goût : la plupart sont au moins encore consommables sans problème quelques jours après la date de péremption.
  • En général, plus un plat est pré-cuisiné, plus il sera emballé. Renoncez aux plats précuisinés et limitez vos commandes au service de livraison local.
  • Utilisez aussi les petites quantités de restes, en les combinant de façon créative.

2. Faites vos achats intelligemment

  • Munissez-vous de vos propres sacs et cabas.
  • Renoncez aux offres spéciales vous imposant des emballages XXL (à moins que vous n’ayez une famille nombreuse).
  • Buvez de l’eau du robinet et les boissons conditionnées en bouteilles en verre. Si vous aimez vous offrir un café à l’emporter, utilisez votre propre gobelet. Chez vous, renoncez au café en capsules.
  • Du produit de lessive à celui pour les WC et la vaisselle : pratiquement tous les produits de nettoyage sont aujourd’hui disponibles en emballages réutilisables. En veillant à cet aspect lors de vos achats, vous réduirez déjà sensiblement vos déchets. Si vous voulez faire encore davantage, créez vos savons et produits vous-mêmes.
  • Dans les magasins en vrac, vous trouverez des denrées alimentaires sans emballage. Vous apportez simplement vos propres boîtes et achetez exactement les quantités dont vous avez besoin. Cela permet non seulement d’économiser des emballages, mais aussi de prévenir le gaspillage alimentaire.
  • Boudez les aliments conditionnés dans des emballages disproportionnés.

3. Réparez ce qui est cassé

  • Qu’il s’agisse de pantalons déchirés, d’un canapé usé, d’un vélo défectueux ou d’un ordinateur portable lunatique : beaucoup d’objets cassés ou usés peuvent être réparés par un professionnel.
  • Les petites réparations sont parfaitement à votre portée. Si vous n’êtes pas très habile de vos mains, cherchez un Repair Café dans votre région. Certaines paroisses organisent des ateliers de couture. Suivant le concept, soit vous pouvez réparer vous-même vos affaires sur place, soit vous chargez quelqu’un de le faire.
  • Le principe « qui achète bon marché, achète à double » est non seulement vérifiable, mais aussi désolant en termes de déchets. Achetez donc toujours des produits de bonne qualité.

4. Empruntez des affaires

Vous réduirez vos déchets en achetant le moins de choses possible. Ainsi, avant d’acquérir un nouvel équipement de ski, d’ajouter le dernier best-seller à votre bibliothèque ou d’acheter un service à fondue : empruntez ce que vous n’utilisez que rarement. La bibliothèque de votre commune, vos proches et votre cercle d’amis, tout comme vos voisins, sont de très bons interlocuteurs pour cela.

5. En déplacement

Lorsque vous faites une randonnée ou vous promenez en forêt, munissez-vous d’un conteneur. Ramassez les déchets que vous trouvez en chemin. Cela ne vous permettra certes pas de réduire les déchets, mais vous montrerez l’exemple et le fait que les déchets n’ont rien à faire là.

Un dernier conseil pour la route

S’il est possible de réduire les déchets, les éviter complètement n’est pas concevable. Éliminer correctement ses déchets est donc la base d’une gestion durable privée des déchets. Apportez tout ce qui peut être recyclé au point de collecte des magasins ou de votre commune. 

  • Auteur :
  • infomaison
  • Image :
  • istockphoto